Gourcuff : « La sérénité est difficile à trouver en Algérie ! »

Christian Gourcuff est au bord de la crise de nerf. Remonté comme jamais après les insultes du public le sélectionneur national à laisser parler sa colère en conférence de presse d’après Algérie-Sénégal (1-0). L’homme sur qui les critiques tombent de toute part depuis la défaite face à la Guinée (1-2) a même fait part de la possibilité qu’il quitte son poste « dans un mois », a t-il précisé. Soit à l’issue du match face à la Tanzanie dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial-2018. Le Français fait valoir ici une clause de son contrat. A moins qu’il sente qu’il commence à être lâché après les sifflets nourris du stade du 5 Juillet.

Jamais Christian Gourcuff n’a été aussi « désagréable« , excusez du peu, qu’il était en conférence de presse après la rencontre Algérie-Sénégal. Sur la défensive, le Breton, d’habitude courtois, toujours aimable, est sorti de ses gonds à chaque question qui fâche. En gros, gare à celui qui ose dire que l’Algérie a mal joué. Des piques du genre « il faut que tu change de lunettes pour bien voir les matches de la sélection« , il y en a eu en conférence. Des offenses qui témoignent si besoin est de la fragilité de l’homme chez qui les sifflets ont visiblement pesés.
Stratégie digne d’un Président de club algérien ou ras-le-bol manifeste du technicien, Christian Gourcuff a laisser entendre qu’il quittera son poste dans un mois. L’avenir du sélectionneur national à la tête des Verts est tributaire du résultat du match face à la Tanzanie, prochain adversaire des Verts dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial-2018.
Selon une source proche du sélectionneur, ce dernier allait entériner son départ dès la fin du match face au Sénégal en cas de mauvais résultat, mais des « collaborateurs » lui ont conseillé de temporiser. Mais le fait qu’il ai évoqué son départ, même au conditionnel, prouve que l’intention de s’en aller est bien là. Une question de temps seulement.
Sur le principe, cela n’a rien d’un « scoop », sachant que la FAF peut se réserver tous les droits de limoger le sélectionneur en cas d’élimination des Verts comme le stipule le contrat dument signé entre les deux parties. Sauf que cette annonce cache aussi le sentiment d’avoir été lâché.
Le sélectionneur a quitté le stade très énervé
En effet, le niveau de jeu de l’équipe, en perpétuelle régression, de l’avis général, les choix de joueurs de plus en plus contesté, les rapports difficiles avec de nombreux joueurs essentiellement locaux, ont fait de Christian Gourcuff bon gré mal gré un entraîneur sur un siège éjectable. Les prochaines semaines risquent d’être pénibles.
Vidéos – la conférence de Gourcuff / la colère du public :
Ne manquez pas aussi !

Génésio : « Rachid Ghezzal a envie de rester à Lyon ! »

Interrogé lors de la reprise des entrainements d...

Mercato : Slimani pour remplacer Higuain ?

Déjà très courtisé en Angleterre, Islam ...

Betis Seville : Mandi, en forme, de retour à l’entraînement

Grand absent du match contre le Lesotho car il a...

FAF : Saadane nommé DTN et Charef nommé DEN

Comme annoncé par La Gazette du Fennec ...

Programme Europa League : Hanni, Bentaleb et Belfodil en course !

Ce soir seuls trois Algériens seront concernés p...

Mercato : Belfodil avec le Standard jusqu’en 2018

Arrivé libre l'été dernier en provenance de Bani...

Rugby : formation des arbitres à Ain Defla

La formation bat son plein dans le domaine du ru...

Mercato : M’Bolhi à Rennes, c’est imminent !

Actuellement en stage de préparation avec l'EN à...

Coates : « Slimani peut évoluer dans n’importe quelle équipe du monde »

Dans un entretien accordé à Record, Sebastian Co...

Le 11 de l’année Fifa/FIFPro : Mahrez, le grand absent des nominés

L'international algérien de Leicester Ci...

La toile s’enflamme pour Mahrez qui reçoit des louanges de partout !

Suite à l'obtention du titre de joueur de l'anné...

Amical U20 : l’Algérie bat le Niger (2–0)

L'équipe algérienne des moins de 20 ans...