Jean-Pierre Bernès : « Nabil Fékir n’a pas manqué de respect à l’Algérie »

Dans un long entretien accordé au média français Le Dauphiné l’agent de joueurs et d’entraineurs Jean-Pierre Bernès s’est exprimé sur le parcours de son joueur Nabil Fékir dont il gère la carrière sportive. L’ancien dirigeant de l’OM est notament revenu sur l’épisode qui a défrayé la chronique en 2015 concernant le choix de carrière internationale du Lyonnais. Entre la France et l’Algérie l’attaquant franco-algérien a finalement fait le bon choix selon son agent même s’il a peu de chances de disputer la prochaine Coupe du monde en Russie malgré la très belle saison qu’il réalise à l’OL.

Le passage concernant Nabil Fékir :

Jean-Pierre, Nabil Fekir ne fait forcément pas partie de la liste de Didier Deschamps pour les rencontres de préparation contre la Colombie et la Russie. Comment va-t-il ?

« Il a un bon moral. Cette arthroscopie n’est pas une bonne nouvelle mais il ne faut pas dramatiser non plus. C’est un aléa qui arrive à d’autres à ce moment de la saison. Il vaut mieux que cela arrive maintenant que dans deux mois… Il n’y a pas de commune mesure avec ce qu’il a connu en septembre 2015 (rupture des ligaments croisés). C’est une année capitale pour lui, son club et l’équipe de France. »

Êtes-vous surpris par sa saison pleine (21 buts, 6 passes décisives) ?

« Sa trajectoire est naturelle à partir du moment où il dispose de ses moyens physiques. Ses qualités, un footballeur ne peut pas les perdre en deux ans.  Je savais simplement qu’il lui faudrait du temps. »

Son maintien à Lyon est-il lié à une qualification en Ligue des champions ?

« La carrière d’un joueur n’est pas forcément liée à la situation sportive de son club. Si éventuellement en fin de saison, et ce n’est pas le cas aujourd’hui, il y avait une décision à prendre. On s’assiérait avec le président Aulas et on trouverait la bonne solution. En respectant avant tout l’Olympique lyonnais. Chez moi, on ne part pas comme un sauvage ou après un bras de fer. Nabil est dans un grand club français si ce n’est le plus grand. Tu sais très bien qu’à un moment donné, on pourra peut-être se poser des questions sur un départ. La décision, on la prendra en toute intelligence, comme des professionnels, et surtout dans l’intérêt de toutes les parties. Quand on part de son club formateur, à qui on doit tout, on part dans de bonnes conditions. Si on doit partir… »

Comment voyez-vous sa carrière ?

« Nabil a l’objectif personnel de faire partie d’un club du top 10 européen à terme. Il en a le potentiel. Sans brûler les étapes. Une carrière, ça se construit, petit à petit. C’est un joueur qui revient de loin ; il n’était pas dans les tuyaux au départ. Il a une force de caractère très importante pour réussir même avant sa blessure. Il ne faut pas se brûler, faire attention, car le football, ça va vite. Et ce n’est pas parce qu’il ne sera pas un jour dans le top 10 européen qu’il n’aura pas bien mené sa carrière ou qu’il sera malheureux. A Lyon, il est très heureux, il adore la ville, c’est son club. Il n’est pas dans une situation dramatique ; Lyon n’est pas un club qui va descendre en Ligue 2, il y a des structures, des bases, des fondations, c’est un club qui est dirigé, qui vient de construire un grand stade, c’est la troisième ville de France. On n’est pas dans le Massif central ou dans la Creuse. »

Qui est Nabil Fekir en dehors des terrains ?

« Nabil, c’est un jeune homme tranquille qui mène une vie loin des images que l’on peut avoir des footballeurs. C’est quelqu’un de très simple comme vous et moi. Il rentre chez lui après son métier. Il est aux antipodes des clichés que l’on peut véhiculer sur les footballeurs, à l’opposé du star-système. Il a une épouse magnifique et charmante. Sa famille l’aide bien dans son métier. Il est également père de famille, ce qui fait qu’il a pris des responsabilités à la maison. Son entourage, ses parents sont des gens bien qui sont à l’écoute. C’est un gars avec qui je prends plaisir à être. »

A-t-il fait le bon choix en choisissant l’équipe de France par rapport aux Fennecs d’Algérie ?

« Je ne pense pas, avec du recul, que je lui ai donné un mauvais conseil. Tout le monde est unanime là-dessus, Nabil et ses parents. Ce n’était pas un manque de respect vis-à-vis de qui que ce soit, pas un manque de respect vis-à-vis de l’équipe nationale d’Algérie. C’est un choix par rapport à une carrière. Une carrière, cela dure 10 ou 15 ans, il ne faut pas mélanger l’affectif avec des intérêts sportifs ou économiques. Il fallait faire la synthèse de tout ça. Moi, j’étais convaincu, et je le suis toujours, que c’était ce qu’il fallait faire. Après, c’était son choix. C’est toujours le choix du joueur. Je ne suis là que pour donner des conseils. »

Pensez-vous que Nabil Fekir ira au Mondial russe ?

« Vous savez que je suis l’agent du sélectionneur, Didier Deschamps. Je ne mélange pas les affaires. On a une ligne de conduite et on n’en déroge pas. C’était déjà le cas avec Laurent Blanc dont je suis également l’agent. Deschamps est sélectionneur, je suis son agent… je connais les réflexions de bas étages qu’il peut y avoir. Mais il fait son travail, je fais le mien et je peux vous assurer qu’avant de dévoiler une liste, je ne sais pas qui sera dessus. On a chacun une responsabilité, on a une grande amitié mais on ne mélange pas les genres. Vous dire que Nabil sera ou pas en Russie,  je ne peux pas. En tout cas, je fais tout pour que Nabil soit dans la situation d’être sélectionnable. Après, je ne juge pas les choix du sélectionneur. Je n’ai pas à les juger ; pas à les connaître ; pas à les commenter. »

Entretien publié sur Le Dauphiné

Ne manquez pas aussi !

« C’est vous l’Expert »: Carl Medjani invité à l’antenne !

Comme tous les lundis, C'est vous l'Expert, revi...

Première journée Ligue 1 : JS Kabylie-MC Alger en vedette !

La première journée de la Ligue 1 Mobili...

Ce qu’il faut retenir du match face à la Tanzanie (4-1)

Toujours invaincu sous l'ère Madjer...

Mahrez et Slimani décisifs face aux Citizens (4-2)

Leicester est enfin de retour en forme en Pr...

Les Girondins de Bordeaux s’intéressent à Hanni !

En Belgique, les prestations de Sofiane Hanni...

Génésio (Lyon) : « Aucune décision prise pour Ghezzal »

Interrogé sur le dossier Ghezzal, Bruno Génésio l’entraineur de l’OL a avoué que...

Vidéo: les buts et actions du weekend !

https://www.dailymotion.com/video/x3hzsiz_semaine-du-fennec_sport ...

Al Sadd : Bounedjah ne se pose pas de questions (ou presque)

S’il y en a un qui ne se pose pas de questions (...

Foot – Programme TV : Mahrez face à Hull City, Mandi face au Qatar !

En parallèle des JO que La Gazette du Fennec...

Brahimi : « Tout faire pour gagner contre la Tunisie »

Après le nul concédé face au Zimbabwe, Y...

Slimani – supporters : « je t’aime… moi non plus ! »

On jouait la 80e minute de jeu du mat...

FAF : Saadane nommé DTN et Charef nommé DEN

Comme annoncé par La Gazette du Fennec ...

JO 2016: le BE du COA valide les bilans moral et financier

Les membres du bureau exécutif du Comité...