Mahrez : « L’Euro avec la France ? Je suis avec l’Algérie, c’est mon bled ! »

Voici quelques extraits d’un entretien à ne pas manquer avec Riyad Mahrez, réalisé par nos confrères de Onze Mondial. Retrouvez cette interview de 10 pages, réalisée à Leicester, en intégralité dans le nouveau magazine Onze Mondial, en kiosque. À noter qu’une autre partie de l’interview, exclusivité web, sera en ligne dans les jours à venir sur le site de Onze Mondial.

Il vient d’être élu meilleur joueur de Premier League. Il a été proposé à l’OM, qui l’a refusé. Il marque des buts comme on n’en voit que sur Playstation. «Il», c’est Riyad Mahrez. Celui dont tout le monde parle cette saison. Le genre de joueur capable de faire lever un stade d’un dribble classieux. Le genre de joueur que l’Europe entière va s’arracher cet été. Élégant, adepte du beau geste, le petit gars de Sarcelles au parcours chaotique s’apprête à devenir champion d’Angleterre au sein de l’équipe la plus épatante d’Europe. Pour sa première grande interview à un média français, Mahrez a choisi Onze. Décidément, ce mec est un esthète.

Match of Ze Day – Louanges pour Mahrez, Homme du Match

Sur son parcours

Riyad, es-tu conscient d’avoir eu un parcours invraisemblable ?

Ouais, il est atypique. J’y pense souvent. Si plus jeune, on m’avait dit «Tu préfères charbonner avant de percer ou percer tranquille en passant par un centre ?», j’aurais opté pour la seconde solution parce qu’avec la première, tu n’es pas sûr d’y arriver. Mais au final, je suis hyper heureux de ce que j’ai fait. J’ai charbonné pour y arriver et j’en suis fier. Je ne changerais mon parcours pour rien au monde.

mahrez civil gros plan fixe

Sur la mentalité française

De nombreux jeunes continuent de quitter la France pour l’étranger.

Avant, ils aimaient les grands, costauds qui courent vite. Ça veut dire quoi ça ? Et les autres, on en fait quoi ? Quand ils ont vu l’Espagne et le Barça tout gagner, ils ont commencé à changer d’avis, à prendre conscience qu’on pouvait jouer au football de façon différente.
Et là, les mentalités françaises ont un peu évolué. Les gars ont commencé
 à faire des conservations de ballon
 à l’entraînement, beaucoup de jeux réduits… Mais il y a encore peu de temps, ce n’était pas ça en France. Ils ne peuvent pas me carotte, je connais le système… (rires).

ND Productions – Mahrez PFA Player of the Year 

Leicester

C’est quoi le secret de cette équipe ?

La dalle, frère ! On a des guerriers. Et quand je te dis «des guerriers», je n’ai jamais vu ça de ma vie, mec. Les gars sont là, ils ont les crocs de ouf, ils ne lâchent rien. Le mec, tu lui tires une mine en plein visage, il ne bronche pas. Lui, il est là, son job, c’est défendre, c’est tout. Ils aiment ça. Tu ne verras jamais nos défenseurs s’inventer des vies (sic), essayer de dribbler et faire une passe dans l’intervalle. Ensuite, on a de vrais milieux. La signature de N’Golo a mis en avant Danny Drinkwater. Parce que les deux sont super complémentaires. Et puis, moi je marche bien cette année, Jamie Vardy aussi. Et on a un bon coach. C’est un peu de tout ça.

mahrez civil noir canapé

Et le secret de ta réussite ?

La naissance de ma fille. Elle m’a mis bien. Je pense que le déclic a eu lieu lors de sa naissance.

Avec la saison que tu fais, tu serai s
à l’Euro en juin prochain si tu avais attendu l’équipe de France…

(Rires). Beaucoup de gens me le disent. Moi je ne calcule pas trop ça. Je suis avec l’Algérie, c’est mon bled. Je suis fier d’être international algérien.

Riyad Mahrez reçoit le trophée Player of The Year PFA 2016

Sur l’épisode OM

Selon la légende, ta carrière s’est jouée à un mail…

Tu parles de l’histoire de l’OM, là ? Je n’étais même pas au courant… J’ai appris ça en même temps que tout le monde.

Si tu avais signé à l’OM, tu te serais embarqué dans une belle galère, non ?

Non, parce que déjà, à la base, je ne voulais même pas aller à Marseille. C’est Kamel (ndlr, son agent) qui a fait la démarche de demander, pour voir. Et le gars de l’OM a répondu ce qu’on sait tous (1). Mais moi, j’étais bien en Angleterre de toute façon. Je voulais aller à Marseille quand j’étais jeune. Mais une fois à Leicester, je m’en foutais d’aller jouer pour l’OM.

3P5A8538

Imagine si Vincent Labrune avait répondu favorablement au mail de ton agent..

Franchement, même s’il m’avait dit :
« Signe à l’OM, on compte sur toi », je n’y serais pas allé. Je te promets. Pourquoi Il y a beaucoup trop de joueurs qui sont passés entre les mailles du filet en France. Regarde, quand je vois N’Golo Kanté, j’entends que des clubs ne voulaient pas mettre 8, 9 millions sur lui, que c’était trop cher… C’est ouf ! Je ne te dis pas ça parce que c’est mon pote mais franchement, il est vraiment fort.

Réaction de Mahrez à son titre de meilleur joueur: « Un honneur d’être le premier Africain, Drogba ne l’a jamais gagné! »

Sur le PSG

Quel regard tu portes sur le PSG, toi, le banlieusard parisien ?


C’est devenu un très grand club. Le PSG a de vrais joueurs et le club est en train de construire un bête de truc.

Mais gamin, tu n’étais pas spécialement supporter du PSG…

Non, je kiffais Marseille quand j’étais petit. Même aujourd’hui, Paris ne me fait pas trop rêver. C’est ma ville, mais je ne me vois pas revenir à Paname.

Sur son avenir

Quels championnats te plaisent ?

L’Angleterre, c’est tout.

Plus jeune, tu disais : « Je rêve
 du Barça, je jouerai au Barça… » Aujourd’hui, le Barça est intéressé…

J’ai entendu ça, comme toi, mais…
 Je n’ai pas trop envie de parler de
 ces choses-là. Ça pourrait me porter préjudice.

mahrez civil gros plan

Xavi te verrait bien au Barça, en plus…

Ça fait plaisir. C’est flatteur, surtout venant d’un joueur comme ça.

Tu es conscient que Nasser rêve d’un joueur arabe pour son PSG… Tu pourrais être celui-là ?


Mouais. Je ne dis pas que c’est impossible. Mais je n’ai vraiment pas envie. Pas envie de revenir en France. La France ne me dit rien du tout, j’aime l’Angleterre.

(1) Vincent Labrune aurait répondu par mail au conseiller de Mahrez : « Pensez-vous réellement que des joueurs de Leicester peuvent aujourd’hui avoir leur place à l’OM dans le projet qui est le nôtre ? »

Retrouvez cet entretien de 10 pages en intégralité dans le nouveau magazine Onze Mondial, en kiosque le 22 avril.

Entretien réalisé par Youcef Rafik pour Onze Mondial

Bonus – la cérémonie en intégralité :

Ne manquez pas aussi !

Hervé Renard, le regret de l’Algérie !

On peut penser ce qu’on veut...

Officiel : Rachid Ghezzal va quitter Lyon !

L'aventure de Ghezzal à Lyon touche à sa fin, l'...

Programme du jour : le duel Boudebouz Vs Ghezzal

Quelques rencontres au menu de ce vendredi avec ...

Iran – Algérie : Madjer en quête de certitudes

Rabah Madjer et ses troupes ...

Coupe de la CAF : Le MC Alger rallie les quarts !

Le MC Alger vient d’acter sa qu...

CAN 2016 Dames : Algérie-Kenya le 8 avril à Bologhine

La rencontre Algérie-Kenya comptant...

Michaël Boully: « Je n’ai aucune intention de quitter la sélection »

Hier, nous évoquions le spleen de Michaël Bou...

CAN U23 : Gourcuff n’ira pas au Sénégal

Le sélectionneur national, Christian Gourcuff, n...

Top 5 buts – Septembre 2016 : Des Fennecs maîtres artificiers!

De très beaux buts pour nos Fennecs encore ce mois-ci et surtout de jolis coups ...

Programme TV du mardi : Leicester-Chelsea et FC Séville-Betis au menu !

Un riche programme attend nos Fennecs ce mardi u...

Europa League (barrages) : le tirage au sort est connu !

Le tirage au sort des barrages pour l'accession ...

La Star des Magic Orlando, Evan Mehdi Fournier est à Alger !

Le basketteur vedette de la NBA et des Magic Orl...

CAN 2016 dames : L’EN prépare sa double confrontation face à l’Éthiopie

La sélection algérienne féminine effectuera un s...