Tahrat : « Pour un joueur comme moi, Angers c’est la meilleure école ! »

Signataire d’un contrat de 3 ans avec le SCO d’Angers (Ligue 1) lors de la dernière journée du mercato, l’international algérien Mehdi Tahrat s’est exprimé sur sa nouvelle aventure qui débute au sein du club présidé par le franco-algérien Saïd Chabane. Motivé à l’idée de découvrir la Ligue 1 à 26 ans le longiligne défenseur (1m93) espère prendre ses marques rapidement au sein d’un club qui fait confiance aux joueurs qui viennent de l’étage inférieur.

Peux-tu revenir sur le début de ton parcours de footballeur ?

« Comme tous les joueurs, j’avais le rêve de pouvoir un jour devenir professionnel mais mon père a insisté pour que les études soient une priorité. J’ai donc voulu sécuriser mon avenir. J’ai passé un bac économique et social et un DUT techniques de commercialisation. Ensuite j’ai fait une licence banque assurance et finance en alternance, donc je travaillais en parallèle comme conseiller clientèle. Jusqu’à 22 ans, j’avais une vie d’étudiant et je jouais en CFA 2 en région parisienne à Sainte-Geneviève Sports ».

« Au LOSC, Rudi Garcia souhaitait m’intégrer dans l’équipe professionnelle »

Quel a été le déclic qui a fait basculer ta carrière vers le foot ?

« J’ai enchaîné deux très bonnes saisons en CFA2. À l’issue de la deuxième, le LOSC a décidé de me mettre à l’essai et de me faire passer la fameuse journée détection qu’ils appellent la «Star Ac ». Il y avait une cinquantaine de joueurs et je sais que j’étais le seul qui a été retenu. Lille a d’abord voulu me tester en contrat amateur pour voir si j’étais capable d’intégrer la formation tactique que les jeunes des centres de formation apprennent et que je n’avais pas reçue. J’ai réussi à les convaincre et j’ai signé mon premier contrat professionnel ».

Jean Mehdi Tahrat Paris FC

Et l’étape suivante ?

« Au départ de Rudi Garcia avec qui j’avais eu l’occasion de parler et qui souhaitait m’intégrer dans l’équipe professionnelle, j’ai senti que je n’aurais pas l’opportunité d’évoluer. J’ai alors décidé de rejoindre le Paris FC en National. Il y avait un beau projet avec le souhait d’accéder à la Ligue 2. On a réussi à le faire tout de suite. C’était une belle année pour moi, j’ai d’ailleurs été élu meilleur joueur par les supporters, ce qui m’a fait énormément plaisir. Avec la relégation du PFC en fin de saison dernière, j’étais libre de tout contrat j’ai rejoint le Red Star jusqu’à ce que cette opportunité de rejoindre le SCO se présente ».

« La sélection algérienne, c’était un rêve de gosse pour moi ! »

Autre belle récompense, tu as été convoqué en sélection algérienne… 

« Oui, j’ai pu connaître cette immense joie que d’être appelé en sélection l’année dernière. C’était encore une fois un rêve de gosse pour moi. Je l’ai savouré ! Et aujourd’hui quand je regarde en arrière, je pense que je prends un peu plus conscience que d’autres de la chance que j’ai d’exercer ma passion et d’en avoir fait mon métier. J’ai un parcours atypique mais je ne le regrette pas et c’est ce qui me permet de rester très simple et de garder les pieds sur terre ».

tahrat medjani sidi moussa

Qu’est-ce qui t’a attiré dans cette opportunité de rejoindre le SCO ?

« J’ai pu parler avec le Président, Olivier Pickeu et le coach. Ils m’ont fait part du projet d’Angers et expliqué qu’ils souhaitaient que je rejoigne le club. Pour moi, ça a été une grande nouvelle parce que c’est un club que je suis depuis longtemps, qui donne sa chance à des joueurs de divisions inférieures pour en faire des joueurs de Ligue 1. Pour un joueur comme moi, c’est la meilleure école ! »

« J’espère que les supporters seront très vite récompensés de leurs encouragements par une victoire de l’équipe ! »

Comment se sont passés tes premiers jours ?

« Tout le monde m’a très bien accueilli que ce soit le staff, les joueurs et les supporters. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de discuter avec certains d’entre eux… C’est un club super chaleureux et ça me permet de me sentir tout de suite à l’aise. J’ai aussi pris le temps me balader un petit peu à Angers, c’est une super belle ville. Tout est réuni pour travailler dans de bonnes conditions ».

Si tu avais un premier message aux supporters pour terminer ?

« Ce serait de rester derrière le SCO, de continuer à supporter comme ils le font et j’espère qu’ils seront très vite récompensés par une victoire de l’équipe ! »

Quelques buts de Tahrat avec le PFC:

Entretien publié sur le site officiel du club d’Angers

  • momo

    Au moins a Angers , il aura plus de visibilité médiatique et un cadre de travail plus performant . espérons qu’il progressera assez vite pour rejoindre la sélection et pourquoi pas s’imposer !!

  • youcef bkt

    l’école des grands costauds de l’écurie moulin

Ne manquez pas aussi !

CAF : Nekkache (MCA) 2e au classement des buteurs

L'attaquant du MC Alger, Hichem Nekkache...

Premier League : Malgré Slimani, Leicester toujours en panne !

Fortunes diverses pour les Fennecs de Premie...

Première sortie pour M’Bolhi, Zeffane de retour reçoit Benrahma !

Après la trêve internationale, les Fennecs sont de retour dans leurs clubs respe...

Mercato : Signature imminente pour Feghouli à West Ham !

Libre depuis la fin de son contrat avec le FC Va...

EN : Slimani dans le TOP 5 des meilleurs buteurs de l’Histoire

Auteur d'un doublé face à l'Ethiopie, hier soir,...

Officiel : Adam Ounas qualifié avec l’Algérie !

La Fédération Algérienne de Football a officiali...

Sporting : Slimani buteur mais toujours sur le départ

L'attaquant international algérien du Sp...

FAF : 5 clubs algériens en compétitions internationales

A l'issue de la réunion du bureau fédéral, la Fé...