Ranieri : “C’est incroyable ce que l’on fait et nous nous battrons jusqu’au bout”

En contraignant l’armada des Citizens au point du match nul pour le dernier match de l’année 2015, le temps est désormais venu de souffler un instant et de regarder dans le rétroviseur pour Leicester City. Un bilan en tout point remarquable à mi-saison qui fait réagir de bonheur le technicien italien Claudio Ranieri qui savoure ce bonheur de jouer les premiers rôles “On adore être là”.

Riyad Mahrez et Leicester City termineront l’année de 2015 à la 2ème place du championnat anglais à égalité de points avec Arsenal. Modestes prétendants au maintien en début de saison, les Foxes sont assurément la surprise en PL. Qui l’aurait cru ? Arrivé sur la pointe des pieds l’été dernier en lieu et place de Nigel Pearson (ex-manager des Foxes qui a assuré la montée), Claudio Ranieri l’alchimiste aura réussi à insuffler une nouvelle philosophie jusqu’ici. Le technicien italien en homme expérimenté aura su préserver l’état d’esprit d’un groupe qui était parvenu à un sauvetage in extremis lors de l’exercice précédent tout en inculquant un rigoureux sens tactique à son collectif.

Le coach italien a métamorphosé Mahrez !

Fort d’un collectif soudé, un esprit et un style de jeu désormais assimilé par ses protégés, plusieurs individualités se dégagent du système Ranieri. Si Jamie Vardy “le canonnier” et Ngolo Kante “l’infatiguable” font partie des révélations, Riyad Mahrez “le magicien” est également le joueur qui étonne et détonne. Au-delà de ses statistiques personnelles (13 buts, 7 passes décisives), l’international algérien a véritablement franchi un cap cette saison sous la houlette de Claudio Ranieri. Créateur et percutant en attaque, l’italien a surtout façonné l’intéressé sur le plan défensif. Jeu sans ballon, replacement tactique, n’hésitant pas à porter main-forte à son latéral, Riyad a enrichi sa panoplie en devenant un joueur plus complet avec un volume de jeu intéressant. La patte du technicien italien sur son équipe est incontestable. Le coach transalpin récolte simplement le fruit d’un travail de fond. Bon communicant, pondéré dans la victoire comme dans la défaite, en homme expérimenté l’ex coach des Blues de Chelsea a conscience du parcours exceptionnel réalisé jusqu’ici.

Leicester City se battra jusq’au bout

“C’est incroyable ce que l’on fait, explique ainsi Ranieri. Notre saison est magnifique. Les mots me manquent pour décrire ce que l’on fait. Je sais que cette saison de Premier League est étrange, que certains cadors ne devraient pas être aussi loin de nous. Mais nous, nous sommes là et nous nous battrons jusqu’au bout. Et je vais vous le dire, on adore être là.” Autrement dit, le technicien italien grisé par les résultats n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. D’après ses déclarations, il entend bien entretenir cette dynamique positive pour jouer les troubles faites en PL jusqu’au bout. Mais que la route est encore longue…

Rachid Amine

Ne manquez pas aussi !

Handball : le gardien Ghodbane s’engage en Espagne

Le gardien international algérien de handball,...

Gourcuff est sous pression

Impopulaire malgré sa volonté de bien faire et s...

CM 2018 : Belmadi et Saâdane invités à une conférence de la FIFA

La fédération internationale de football (Fifa) ...

Quel capitaine pour les Verts durant la CAN 2017 ?

En l'absence de Carl Medjani et...

Mercato : l’ex-sétifien Farès Hachi rebondit en Afrique du Sud !

Un transfert pour le moins original devrait se c...

Résultats #36 : Feghouli et Bounedjah décisifs, Bennacer résiste

Retrouvez les principaux matchs du week-end de l...

Coupe d’Algérie Jeunes et femmes : les résultats complets

Pendant deux jours, les 4 et 5 mai, la ville d’A...

Communiqué : le message de Carl Medjani aux Verts

Non retenu pour la CAN 2017 au Gabon, le cap...

Mercato : Montpellier espère le prêt de Yassine Benzia !

A quelques jours du démarrage du championnat de ...

Brahimi : “Tout faire pour gagner contre la Tunisie”

Après le nul concédé face au Zimbabwe, Y...

EN : Van Marwijk dément tout contact avec la FAF

On pensait la FAF capable de réaliser un bon cou...

Stade Rennais : Bensebaïni a un bon de sortie

Si le Stade rennais n'est pas f...

Click to Hide Advanced Floating Content