Hattab : “Les déclarations à torts et à travers n’aident pas le football algérien”

Lors d’une visite d’inspection dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès, le ministre de la Jeunesse et des Sports Mohamed Hattab a affiché son mécontentement à propos des récentes déclarations incendiaires du président de la JSK Chérif Mellal qui a littéralement bombardé le patron de la LFP, Abdelkrim Medouar l’accusant d’être un “incapable“. Un violent échange verbale par presse interposée s’en est suivi poussant le MJS à mettre le holà à ces pratiques nuisibles pour le football algérien.

« Je ne comprends pas pourquoi on se met à tirer sur n’importe quoi et n’importe qui. Cela n’a aucune utilité, bien au contraire. Ce phénomène de déclarations à tort et à travers prononcées par certains présidents de clubs doit cesser. Il s’agit de propos irréfléchis loin d’arranger les affaires du football national, a affirmé Mohamed Hattab, en marge d’une visite à la wilaya de Sidi Bel-Abbès, cité par plusieurs journaux. Aujourd’hui, nous devons faire preuve de sagesse et de calme. Chacun est responsable de ses déclarations, il doit y avoir des arguments, chacun cherche à créer le buzz par presse interposée, ce qui risque de provoquer une spirale sans fin ».

En colère après la programmation et le report incessant des matchs par la LFP, le président de la JSK, Chérif Mellal a tiré à boulets rouges sur Abdelkrim Medouar, n’hésitant pas à le qualifier “d’incapable“, “d’incompétent” ou encore de “touriste du sport” appelant même à une réunion d’urgence entre les présidents de clubs ce dimanche à Alger pour le destituer.

« Le plus important n’est pas de faire ce genre de déclarations infondées ou entrer dans un débat stérile, ce qui importe le plus est de mettre la main dans la main pour faire face à ces comportements », a ajouté le Ministre de la Jeunesse et des Sports qui ne cautionne pas cette manière de faire.

« Pourquoi Saâdane a choisi ce moment précis pour parler ? »

« Concernant les propos de Saâdane, que nous respectons tous et qui reste une icône du football algérien, je me demande pourquoi il a choisi ce moment précis pour parler ? Quelle est la raison qui l’a poussé à attendre tout ce temps-là pour dire des choses pareilles ? Où réside l’intérêt ? Quelles sont les conséquences attendues à travers ses déclarations sur le plan national et même international ? Le peuple algérien et nos jeunes ne seront certainement pas contents si notre football ferait l’objet de sanctions en raison de ce genre de propos. Il aurait été préférable qu’il ait une certaine retenue car ce genre de déclarations n’aide pas le football algérien », a ainsi regretté le MJS après la bombe lâchée par l’ex-sélectionneur Rabah Saâdane qui a révélé que la demi-finale de la CAN 2010 face à l’Égypte (défaite 4-0) était “un match arrangée d’avance à 100%“.

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

CAF : Huis clos levé pour le CSC

Bonne nouvelle pour le CSC ! Le juré d'appel de ...

ALG-GAM : Appels incessants au boycott sur les réseaux sociaux

A la veille du match Algérie - Gambie...

Programme des matchs du vendredi : le derby MCA-USMA à l’affiche

Très peu de matchs à suivre ce vendredi en Europ...

Tournoi international U13 de Malaga : l’équipe de Tissemsilt qualifié

L'équipe de Tissemsilt des moins de 13 ans de la...

Zetchi partant : un ballon-sonde !

Kheireddine Zetchi est partant. Pas immédiat...

EN : entrainement des Verts à Lisbonne

Les Verts sont à pied d’œuvre à Lisbonne et ont ...

Abdelkader Salhi : “Nous n’irons pas à Rio pour faire du tourisme !”

Gardien de but de la sélection U23, Abdelkader S...

Programme TV du samedi : Belkaroui de retour à la compétition

Programme chargé ce samedi pour nos internationa...

Click to Hide Advanced Floating Content