Madjer s’explique sur son clash qui a fait le tour du monde

Il fallait s’y attendre le clash entre le sélectionneur des Verts Rabah Madjer et le journaliste de la Chaine 3 Maâmar Djebbour en conférence de presse a fait le tour du monde. De Marca à la BBC en passant par toute la presse française, le “Taisez-vous” de Madjer a provoqué la risée du monde entier. Pour s’expliquer sur ce dérapage verbal, le sélectionneur des Verts a choisi France Football pour livrer sa version des faits. “Il fallait mettre les points sur les i et les barres sur les t” explique-t-il.

Moins d’une semaine après l’incident grotesque de la conférence de presse qui a suivi le match Algérie – République centrafricaine (3-0) au stade du 5 Juillet, la polémique ne faiblit pas. La presse nationale mais aussi internationale continue de commenter le coup de gueule mémorable de Rabah Madjer à l’encontre de Maâmar Djebbour, journaliste de la Chaîne III.

Ce vendredi, le sélectionneur de l’Algérie a accordé un entretien à France Football pour tenter d’expliquer son comportement inadmissible. “Ce journaliste (…) il me taille depuis toujours. Il m’attaque, il profite de son titre. Il y a deux jours, il était sur une chaîne de télé privée. Il m’a taillé, incroyable mais vrai : je ne suis pas un entraîneur, on n’a pas d’équipe nationale, on n’a pas de moyens etc. D’habitude, je ne dis rien. Mais ce coup-ci, j’avais mon capitaine Riyad Mahrez à mes côtés. Il lui a posé une question provocatrice (!) mais qui me visait en réalité. Il a dit que son niveau avait baissé, sous-entendant que je n’étais pas un bon entraîneur. On venait de gagner 3-0…”, a-t-il expliqué.

Je ne lui ai pas manqué de respect. Je lui ai notifié qu’il était l’ennemi de l’équipe nationale, et lui ai demandé de se taire. Je le redis avec force et vigueur : il y a quatre ou cinq consultants qui essaient de faire plaisir à des gens qui étaient là avant et qui sont partis (NDLR : l’ancien président de la FAF, Mohamed Raouraoua). C’est une question d’homme. Ils sont en train de manipuler l’opinion publique. Les supporters sont instrumentalisés et ont un comportement anormal. Ils sifflent leur équipe nationale à domicile. Cette pression médiatique est négative pour les joueurs, et mon rôle c’est de les protéger” s’est défendu Rabah Madjer qui tient visiblement toujours à régler ses comptes.

Aucune réaction ni regret de la FAF

Pas vraiment étonné par l’ampleur pris par cette affaire, le sélectionneur veut désormais tourner la page comme si de rien n’était. “Au contraire, je n’ai jamais esquivé la presse algérienne. Je n’ai jamais refusé d’interview et j’ai toujours accepté les critiques. Tout au long de ma carrière, j’ai été respectueux des médias, j’y ai moi-même travaillé. Mais, là, il fallait mettre les points sur les i et les barres sur les t. En dix jours, j’ai fait un travail extraordinaire. Ce malentendu n’a rien à voir. Pour moi, c’est du passé. J’ai tourné la page. Ce qui m’importe, c’est de faire le maximum désormais pour l’Algérie”, a-t-il ajouté. Alors que Maâmar Djebbour a répondu avec élégance au sélectionneur “qui a du mal à supporter la pression et n’accepte pas la critique“, on notera que la FAF est restée étrangement muette face à cet incident déplorable qui a encore une fois terni l’image du football algérien.

La réponse de Maâmar Djebbour à Madjer :

Bonus : le cash de Vahid avec la presse en 2013

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Halilhodzic : “J’ai reçu des centaines de messages des Algériens”

Brutalement viré de son poste de sélectionneur d...

Résultats foot #15 : Feghouli déroule, Mahrez en état de grâce !

Comme chaque week-end, « La Semaine du Fenne...

Jeunesse et sports : le nouveau ministre, Mohamed Hattab, prend ses fonctions

Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sport...

Algérie – Bénin : L’âme et la manière

L’Algérie reçoit ce vendredi (2...

FAF : Saadane nommé DTN et Charef nommé DEN

Comme annoncé par La Gazette du Fennec ...

Europa League : 5 fennecs en lice !

Ce soir, les 16èmes de finale aller d'Europa Lea...

Mostafa Jelti : “Le rugby algérien remplit presque tous les critères”

En visite en Algérie la semaine dernière pour fa...

Ligues 1 et 2 : Seulement deux licences par entraîneur en 2018-2019

La FAF a décidé de durcir le ton concernant la v...

Résultats #21 : El Melali enfin, Benrahma au top

Cette fois-ci la reprise est bien là ! Comme chaque week-end, Retrouvez « La...

Liga Nos : Islam Slimani et le Sporting assurent le minimum

Les Lions se sont imposés par la plus p...

Schurman : “Il était important d’éviter le pays hôte en demi-finales !”

L'entraineur suisse des U23 algériens a exprimé ...

Stade Rennais : Bensebaïni a un bon de sortie

Si le Stade rennais n'est pas f...

Click to Hide Advanced Floating Content