Scandaleux : le maillot de l’Algérie interdit au stade durant l’Euro !!!

« J’ai dû enlever mon maillot de l’Algérie pour rentrer dans le stade !». Voilà la triste mésaventure arrivée, ce vendredi à Nice lors du match Espagne-Turquie à Mohamed L. (26 ans), un lecteur de La Gazette du Fennec, qui nous a contacté pour nous raconter dans les détails son histoire rocambolesque. Invité par les agents de sécurité à déposer en consigne son maillot des Fennecs, cet étudiant en école de journalisme à Nice a vécu une forme de racisme devenue ordinaire dans ce triste pays qu’est devenue la France. Désolant !

J’ai eu le plaisir d’aller voir vendredi soir à Nice, une belle affiche de l’EURO entre l’Espagne et la Turquie, en compagnie de trois amis. La « Roja » développe pour moi le plus beau football du monde. Tandis que les supporters turcs sont connus pour leur fanatisme et l’ambiance folle dans leurs stades. Tous les éléments étaient donc réunis pour passer une bonne soirée dans le très beau stade de l’Allianz Riviera de la ville de Nice.

Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu. Les problèmes ont commencé lors de mon entrée dans le stade. Accompagnant un de mes amis pour déposer un sac dans la consigne à valises, un agent de la sécurité m’a interpelé et m’a prévenu qu’il me serait impossible de rentrer dans l’enceinte niçoise avec mon maillot de l’Algérie. Un autre est arrivé ensuite et m’a ordonné de l’enlever. Ce dernier a expliqué à l’un de mes amis que « les maillots du Maghreb sont interdis ».

J’ai voulu conserver mon maillot sous mon pull mais cela n’a pas été possible. Calmé et conseillé par mes amis pour ne pas envenimer la situation, j’ai respecté l’ordre donné. Pour éviter d’attirer l’œil de la foule, je me suis caché derrière la consigne pour enlever discrètement mon maillot et le ranger dans la consigne. Malheureusement, j’étais déjà repéré. Au moment de passer devant la fouille corporel, l’officier m’a demandé de regarder sous mon pull. J’ai répondu sèchement : « Ne vous inquiétez pas, je l’ai enlevé mon maillot. Je suis torse nu en-dessous ».

Me sentant rejeté et attristé par cette situation, mes amis n’ont pas manqué de me remonter le moral et de me redonner le sourire. Eux-mêmes, étaient dans l’incompréhension. Un sentiment amplifié en voyant dans le stade des supporters avec des maillots du Mexique, des Etats-Unis ou bien de la Colombie. Pourquoi eux, ont le droit de représenter leurs couleurs et pas moi ?

Heureusement que le spectacle était au rendez-vous sur le terrain et dans les tribunes. Une belle victoire de l’Espagne, une belle ambiance et des buts pour notre plus grand plaisir.

Récit de Mohamed L, le vendredi 17 juin 2016 à Nice

Ne manquez pas aussi !

Zetchi : «Les joueurs locaux ont été héroïques»

Malgré la décevante élimination du CHAN 2018 par...

CAN 2019 : la CAF rassure le Cameroun, “il n’y a pas de plan B”

La Confédération africaine de football (CAF) a t...

FAF : lancement des écoles féminines

La Fédération Algérienne de Football (FAF), anno...

ALG-CAM: Belkaroui officiellement out !

C'est officiel, Hicham Belkaroui...

Ces 5 raisons pour lesquelles Feghouli a bien fait de rejoindre Galatasaray

Alors que le mercato ferme ses portes dans quelq...

EN : le onze probable pour affronter le Portugal !

Les Verts ont effectué une ulti...

Japon : Vahid Halilhodzic limogé ?

Pour un coup de théâtre, c’est un coup dur ! ...

Click to Hide Advanced Floating Content