Aliou Cissé : “Je le répète, le Sénégal n’est pas favori”

À quelques jours de l’ouverture de la CAN 2019 en Égypte, le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, refuse de voir les Lions de la Téranga comme les favoris annoncés de la compétition. Interrogé par Jeune Afrique, le sélectionneur en poste depuis mars 2015, s’est exprimé toutefois avec optimisme concernant les chances de son équipe.

Je le dis et le maintiens : le Sénégal n’est pas le favori ! Pour cette compétition il nous faudra de la sueur, des larmes et parfois du sang. Depuis quelques années, le Sénégal est qualifié d’éternel favori, mais les équipes favorites sont celles qui ont déjà remporté une CAN. Le Cameroun, tenant du titre, ou alors l’Égypte qui est le pays organisateur. La Côte d’Ivoire, la Tunisie ou le Maroc, sont plus favoris que nous. Mais nous sommes de bons challengers et nous sommes optimistes” a expliqué le sélectionneur sénégalais qui entame sa 4ème année à la tête du Sénégal. “Nous gagnons progressivement en certitudes quant à notre équipe et notre jeu mais il faut nous armer d’humilité. Être la première équipe africaine au classement FIFA ne veut rien dire. La France, championne du monde, n’est pas numéro un du classement mondial“.

Critiqué pour la trop grande flexibilité de son système de jeu, Aliou Cissé s’est défendu. “Je suis flexible sur les systèmes de jeu. Le 4-3-3 et le 4-2-3-1 sont nos schémas préférentiels. Mais nous avons des joueurs capables d’évoluer dans n’importe quelle configuration, rien n’est figé et je considère que c’est l’une des qualités de cette équipe“.

Au sujet de la préparation de son équipe pour la CAN, le sélectionneur des Lions s’est montré satisfait du bilan avec deux rencontres à la clef : victoire 1-0 face au Nigéria le 16 juin puis victoire écrasante 7-0 face à une équipe de 3ème division espagnole. “Au sein d’une équipe nationale on se voit une fois tous les deux à trois mois. Il est vrai que cela complique l’acquisition des automatismes nécessaires. Mais cette équipe, qui joue ensemble depuis quatre ans, commence à avoir du vécu et de la maturité. Malgré quelques changements, l’ossature du groupe est la même depuis 2015. Certains de nos joueurs sortent à peine d’une saison intense. Je veux éviter les blessures“.

Enfin, concernant la forme physique de la star Sadio Mané, le sélectionneur sénégalais s’est montré rassurant. “Il était important de lui laisser dix jours de repos, c’est pour cela qu’il a commencé sa préparation plus tard que les autres. Mais Sadio est un professionnel. Il est préparé pour jouer tous les deux jours, enchaîner les compétitions. Cela fait deux ans qu’il joue quasiment cinquante matchs par saison”. Pour rappel, le joueur de Liverpool sera suspendu lors de la 1ère journée face à la Tanzanie. Il effectuera donc son retour dans le onze sénégalais lors de la 2ème journée face à l’Algérie !

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Stade 5-Juillet: Fermé 6 semaines pour travaux

Le stade du 5-juillet d'Alger sera fermé pour un...

FAF : R.Haddad va quitter son poste de vice-président

Rebbouh Haddad, premier vice-pr...

U23 : L’Algérie s’incline face à une surprenante équipe d’Irak

La première rencontre amicale entre les sélectio...

Premier League : Mahrez buteur, Leicester assure son maintien

Buteur cet après-midi face à Watford, Ri...

L’ambition de Rajevac : la Coupe des Confédérations en 2017 !

Après le départ de Christian Gourcuff en avril 2...

Naples : Ghoulam reprendra le travail collectif dans six semaines

Le défenseur algérien de Naples, Faouzi ...

MJS-COA : la guerre entre Ould Ali et Berraf peut coûter très cher !

La victoire éclatante de Mustapha Berraf...

U17 : l’Algérie boucle son stage en Tunisie par un match nul

La sélection algérienne de football des moins de...

Click to Hide Advanced Floating Content