Aliou Cissé : “Je le répète, le Sénégal n’est pas favori”

À quelques jours de l’ouverture de la CAN 2019 en Égypte, le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, refuse de voir les Lions de la Téranga comme les favoris annoncés de la compétition. Interrogé par Jeune Afrique, le sélectionneur en poste depuis mars 2015, s’est exprimé toutefois avec optimisme concernant les chances de son équipe.

Je le dis et le maintiens : le Sénégal n’est pas le favori ! Pour cette compétition il nous faudra de la sueur, des larmes et parfois du sang. Depuis quelques années, le Sénégal est qualifié d’éternel favori, mais les équipes favorites sont celles qui ont déjà remporté une CAN. Le Cameroun, tenant du titre, ou alors l’Égypte qui est le pays organisateur. La Côte d’Ivoire, la Tunisie ou le Maroc, sont plus favoris que nous. Mais nous sommes de bons challengers et nous sommes optimistes” a expliqué le sélectionneur sénégalais qui entame sa 4ème année à la tête du Sénégal. “Nous gagnons progressivement en certitudes quant à notre équipe et notre jeu mais il faut nous armer d’humilité. Être la première équipe africaine au classement FIFA ne veut rien dire. La France, championne du monde, n’est pas numéro un du classement mondial“.

Critiqué pour la trop grande flexibilité de son système de jeu, Aliou Cissé s’est défendu. “Je suis flexible sur les systèmes de jeu. Le 4-3-3 et le 4-2-3-1 sont nos schémas préférentiels. Mais nous avons des joueurs capables d’évoluer dans n’importe quelle configuration, rien n’est figé et je considère que c’est l’une des qualités de cette équipe“.

Au sujet de la préparation de son équipe pour la CAN, le sélectionneur des Lions s’est montré satisfait du bilan avec deux rencontres à la clef : victoire 1-0 face au Nigéria le 16 juin puis victoire écrasante 7-0 face à une équipe de 3ème division espagnole. “Au sein d’une équipe nationale on se voit une fois tous les deux à trois mois. Il est vrai que cela complique l’acquisition des automatismes nécessaires. Mais cette équipe, qui joue ensemble depuis quatre ans, commence à avoir du vécu et de la maturité. Malgré quelques changements, l’ossature du groupe est la même depuis 2015. Certains de nos joueurs sortent à peine d’une saison intense. Je veux éviter les blessures“.

Enfin, concernant la forme physique de la star Sadio Mané, le sélectionneur sénégalais s’est montré rassurant. “Il était important de lui laisser dix jours de repos, c’est pour cela qu’il a commencé sa préparation plus tard que les autres. Mais Sadio est un professionnel. Il est préparé pour jouer tous les deux jours, enchaîner les compétitions. Cela fait deux ans qu’il joue quasiment cinquante matchs par saison”. Pour rappel, le joueur de Liverpool sera suspendu lors de la 1ère journée face à la Tanzanie. Il effectuera donc son retour dans le onze sénégalais lors de la 2ème journée face à l’Algérie !

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

U20 : le match Ghana-Algérie décalé à dimanche à 15h00

Alors que le match retour Ghana-Algérie...

Ligue 1 – 26ème journée : MC Alger 2-2 USM Alger

Dans le derby de la capitale, qui constituait le...

Premier League : Leicester accroché (2-2), la première place en danger ?

Poussé à bout contre Norwich le week-end dernier...

LDC : Mahrez sur une bonne dynamique face à Schalke

Arrivé cet été en provenance...

Qatar : Bounedjah inscrit 7 buts face à Al Arabi !

Baghdad Bounedjah s'est offert ...

Stade rennais : M’Bolhi ne sera pas le gardien n°1

Interrogé par la presse locale sur le recrutemen...

CR Belouizdad : il n’y a que le pèze qui apaise

L’argent est le nerf du football. C’est une lapa...

EN : Accord de principe pour un match amical face au Mali !

Après avoir trouvé un accord pour affronter la ...

Dans le rouge, West Ham mise sur le retour de Feghouli !

Assez discret, Sofiane Feghouli,...

Coupes du monde FIFA : les dates de quatre compétitions fixées

La commission d'organisation des compétitions de...

Coupe d’Algérie : CRB – NAHD au stade du 5-juillet

Le programme des quarts de finale de la ...

Madjer et les cadres de l’EN, un couac de plus

C’était un secret de polichinelle depuis la défa...

Click to Hide Advanced Floating Content