Eder, l’Africain qui a offert un Euro au Portugal !

On vous le disait au début de l’Euro, avec pas moins de 43 joueurs d’origine africaine répartis dans 11 sélections participant à la compétition européenne, l’Afrique a marqué de son emprunte cette édition 2016 disputée en France. Comme un symbole, face à l’équipe la plus africaine du tournoi, c’est le Portugais Eder, né en Guinée-Bissau en Afrique de l’Ouest, qui a offert le premier titre de son histoire à la Seleçao. Portrait de ce robuste attaquant africain qui a mis KO la France !

Moqué pour son style peu académique et très souvent taillé dans son propre pays, Eder est entré dans la légende du football portugais en crucifiant la France en finale de “son” Euro 2016. L’attaquant de 28 ans, concurrent de Yassine Benzia à Lille, a assommé les Bleus d’une frappe croisée à ras de terre aussi puissante qu’inattendue au bout des prolongations. Eder, ce héros africain sorti de nulle part !

Comme beaucoup de joueurs portugais originaires d’Afrique (au nombre de 7), l’attaquant Eder est né dans la ville de Bissau en Guinée-Bissau, une ancienne colonie portugaise devenue indépendante en 1974 après 95 ans de colonisation.

Eder but finale portugal

A l’instar des Cap-verdiens ou Angolais d’origine comme Nani ou William Carvalho, Eder a rejoint très tôt durant son enfance le Portugal où il a effectué l’essentiel de sa carrière. De son nom complet Éderzito António Macedo Lopes le puissant attaquant d’1m88 a débuté à l’Academica Coimbra avant de se révéler au Sporting Braga. Passé sans succès par la Premier League à Swansea, Eder a été prêté l’hiver dernier puis définitivement transféré à Lille moyennant 4,5 millions d’euros.

Retenu par Paulo Bento en sélection en 2012, il connaitra des débuts difficiles avec la Seleçao où son style de jeu pas assez technique a du mal à cohabiter avec les Cristiano Ronaldo ou Qaresma. Décevant lors du Mondial 2014 où sa maladresse provoque la colère des fans portugais, l’attaquant de pointe doit sa place en sélection à la pénurie de buteur dont souffre la sélection portugaise orpheline de buteur racé comme Pauleta.

Convoqué à l’Euro dans un simple rôle de joker Eder n’aura obtenu qu’un temps de jeu famélique de 13 petites minutes avant cette finale : 6 minutes face à l’Islande puis 7 minutes face à l’Autriche lors du premier tour. Sans la blessure de Cristiano Ronaldo, sorti dès la 25ème minute, il n’aurait peut-être jamais effectué son entrée en jeu au Stade de France dans cette finale.

But Eder (por) - William Carvalho (por)

Malgré un faible ratio de 4 buts inscrits en 29 sélections, Eder, qui a dû attendre sa 18ème cape pour marquer son premier but, n’a jamais perdu espoir. “Depuis que Fernando Santos m’a convoqué, j’ai tout donné et je suis très content de ce que nous avons réalisé“, a réagi le buteur dimanche après la finale. “Je savais que mon heure allait sonner quand j’ai été convoqué. J’avais une grande confiance, je savais qu’un moment comme celui-ci pouvait arriver.

A l’instar d’un Chérif Oudjani avec l’Algérie en finale de la CAN 1990, Eder a marqué le but de sa vie et offert le premier titre majeur au Portugal. Comme la légende Eusébio, venu lui aussi d’Afrique, Eder a gagné le respect de toute une nation qui le considère désormais comme un sauveur pour l’éternité. Un sacré destin !

Les commentateurs portugais en folie sur le but d’Eder !

Yassin Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Manchester United – Leicester, le grand jour pour Mahrez !

Ce week-end, le FC Porto de Brahimi accueille le...

U20 : Stage de préparation au CT de Sidi Moussa

Après la belle qualification pour le prochain to...

Qatar – Algérie : Belmadi en quête de talents locaux

Jugé inutile pour quelques observateurs, le stag...

EN Féminine : une cérémonie pour la qualification en Coupe d’Afrique

La FAF a organisé une cérémonie en l'honneur de ...

CAN 2017 : l’Algérie 2ème plus mauvaise défense du tournoi

A l'issue du premier tour de la CAN 2017 qui s'est terminé ce mercredi, c'est l'...

Top but Novembre 2015 : Brahimi a assuré le spectacle !

Avec l’Équipe nationale ou les prestations en cl...

Espagne : Medjani et Mandi éliminés en Coupe du Roi

Les deux internationaux algériens Carl M...

Lyon : le coup de colère de Ghezzal après sa sortie !

L'Olympique Lyonnais a atomisé ...

UEFA : Brahimi au défi de l’AS Rome, Slimani face au Zenit !

Un riche programme attend nos Fennecs c...

Mercato : Belkalem retourne à la JSK

Cinq ans après sa première e...

Fennec du mois de novembre : Qui mérite le titre ?

Ryad Boudebouz, Ishak Belfodil et Mehd...

Le calendrier des Verts toujours en attente de confirmation

Alors que les dates FIFA de Mars approchent à gr...

Riyad Mahrez récupère les clefs du jeu

Auteur d’un début de saison époustouflant avec L...

Click to Hide Advanced Floating Content