Zoom sur le Kenya : les Harembee Stars pour ouvrir le bal !

Premier adversaire de l’Algérie à la CAN 2019 en Egypte, le Kenya est une formation à ne surtout pas sous estimer malgré son manque d’expérience dans des compétitions pareils. Parcours, effectif et historique des confrontations avec l’Algérie, voici un bref aperçu sur cette sélection, jusque-là inconnue pour une bonne partie des supporters des Verts.

 

Présentation : parcours et palmarès à la CAN

Les joueurs kényans se sont qualifiés à la CAN 2019 grâce à une deuxième place (07 points) du Groupe F des éliminatoires derrière le Ghana (09 points) et devant l’Ethiopie (01 point) et le Sierra Leone (Disqualifié).

Il s’agit de la 5e participation à la phase finale pour le Kenya qui n’a jamais pu dépasser le stade du 1er tour aux CAN 1972, 1988, 1990, 1992 et la dernière en 2004.

L’entraîneur : Migné, le disciple de Leroy

C’est la deuxième expérience africaine pour le technicien français Sébastien Migné, après avoir pris les rênes de l’équipe congolaise en 2017. Le bilan de l’ancien coach adjoint de Claude Le Roy à la tête de l’équipe kényane est de cinq victoires, quatre défaites et un nul en 10 rencontres.

Les Kényans ne se sont inclinés qu’à une seule reprise lors des six derniers matchs avec notamment une victoire face au Ghana (1-0) pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN.

Après le tirage au sort, le coach de 46 ans a déclaré a propos des adversaires qu’il affrontera en juin : « On n’a absolument rien à perdre. On joue le Sénégal qui est la meilleure équipe africaine au classement FIFA. L’Algérie qui est un ogre et puis la Tanzanie qui est un derby. ». Le technicien français a ajouté : « Donc ça va être trois matchs formidables. Ça va être une vraie fête du football. Encore une fois, je suis content que mon équipe participe à cette grande fête. ».Enfin, le coach du Kenya a ajouté dans les déclarations accordées à RFI : « Maintenant il va falloir assumer et essayer de passer le premier tour. ».

La Star : Wanyama, finaliste de la LDC

Si Bentaleb a quitté les Spurs de Tottenham par la petite porte, c’est un peu en raison de l’arrivée de star kényane et capitaine actuel de la sélection Victor Wanyama. Recruté par Pochettino …..

Le groupe kényan est composé également de plusieurs joueurs évoluant à l’étranger. En Europe ; à l’image de Johanna Omolo (Cercle Brugge), Paul Were (AO Trikala). En Afrique Brian Onyango (Maritzburg Utd.), Masoud Juma (Al-Nasr Benghazi), Teddy Akumu (ZESCO United FC) mais aussi en Asie, Michael Olunga (Kashiwa Reysol), Ayub Timbe Masika (BJ Renhe).

Par ailleurs, l’effectif de la sélection du Kenya regroupe aussi un nombre important de joueur locaux, notamment ceux du Gor Mahia FC récent adversaire du NAHD en Coupe de la CAF. On peut citer Joash Onyango, Philemon Otieno et Francis Kahata.

Le passé avec l’Algérie : le traumatisme de 1996 !

Le Kenya est une vielle connaissance pour l’Algérie et un très mauvais souvenir pour la génération Saïb, Tasfaout et Dziri. En 1996, au tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du Monde 1998 en France, l’Algérie s’est honteusement inclinée face aux Harambee Stars. Après une défaite 3-1 à l’aller à Nairobi, l’Algérie devait s’imposer au moins 2-0 au retour à Alger. Finalement, les Verts mènent 1-0 rapidement puis ont l’occasion de tuer le match avec un penalty obtenu. Le milieu de terrain Dziri Billel gâchera cette opportunité en ratant son penalty. Le score en restera là. L’Algérie a raté l’opportunité de se qualifier en Coupe du Monde 1998 en France en sortant dès le tour préliminaire par ce modeste adversaire. Un véritable traumatisme pour le football algérien à l’époque.

Il faut savoir que les deux pays ne se sont jamais affrontés en phase finale de Coupe d’Afrique des Nations. Cependant, ils se sont rencontrés à sept reprises : Trois fois pour le compte des éliminatoires de la CAN, trois fois en qualification de coupe du monde et enfin une rencontre amicale qui s’est déroulé à Dar Es Salam et qui s’est soldé par une victoire du Kenya (1-0). Chaque sélection compte 3 victoires, tandis que la rencontre qui les a opposé à Nairobi en 1985 n’a pas pu départager les deux formations (0-0).

Lyes Medjekdoud, La Gazette du Fennec

>> Blessé lors du stage de préparation en France, le défenseur Brian Mandela a rejoint ses coéquipiers en Égypte qui lui ont réservé une standing ovation !

Ne manquez pas aussi !

EN : Berraf répond à Zetchi concernant Madjer

Après la publication du récent communiqué de la ...

Belgique : Ishak Belfodil victime de propos racistes !

Hier soir lors de la rencontre d’Eur...

Mercato : la Lazio prépare une offre pour Boudebouz

Le milieu international algérien de Montpellier,...

Fennec du mois – Octobre 2016 : Bentaleb, comme une évidence !

Élu Fennec du mois par les fans sur nos rése...

Hichem Boudaoui, le diamant de Béchar

Contre la Tanzanie, Hichem Boudaoui a re...

Feghouli, Boudebouz ou Bounedjah : qui sera le Fennec de Février ?

Après une CAN décevante en janvier, les Fenn...

Éliminatoires CHAN 2018 : les résultats des matchs allers

Les rencontres du 4e et dernier tour des qualifi...

Coupe d’Algérie : Le NAHD et l’USMBA premiers qualifiés

Le NA Hussein-Dey (Ligue 1) et l’USM Bel Abbès s...

Click to Hide Advanced Floating Content