Athlétisme : Lahoulou fustige les responsables de la Fédération

L’athlète algérien, Abdelmalik Lahoulou, 4e de la finale du 400m haies des Jeux Méditerranéens 2018, disputée vendredi au stade des trois anneaux, a fustigé les responsables de la Fédération algérienne dathlétisme (FAA), qui ont laissé les athlètes “livrés à eux mêmes“, pendant la phase de préparation de ce rendez-vous international. Le bilan est d’ailleurs désastreux en athlétisme avec 0 médaille d’or pour l’Algérie durant ces Jeux !

J’ai effectué la préparation aux JM-2018 avec mes propres moyens durant trois mois, aux États-Unis et en France, sans aucun soutien de la Fédération. J’ai été abandonné à mon sort sans aucun soutien de leur part“, a déclaré Lahoulou visiblement en colère contre ses responsables dont le DTN n’est autre que Abderrahmane Morceli, le frère ainé de la légende de l’athlétisme algérien. Malgré sa déception après avoir raté le podium méditerranéen, Lahoulou reste confiant quant à la suite de sa carrière. “Les Jeux olympiques de Tokyo en 2020, c’est demain, il est temps de donner les moyens de préparation aux athlètes avant qu’il ne soit trop tard“, a-t-il averti.

Lahoulou (26 ans) qui a pris la quatrième place de la finale du 400m haies avec un chrono (49.45), s’est dit “satisfait” de sa performance sur cette course remportée par le Français Ludvy Vaillant (48.76). “Ma préparation cette saison a été axée sur les championnats d’Afrique, où je compte avoir une médaille. J’ai tout donné aujourd’hui, mais la course était difficile face à de redoutables adversaires, dont le vice champion olympique le Turque Yasmani Coppelo“, a souligné le demi-finaliste des Jeux olympiques de Rio en 2016.

Le Maroc termine 1er avec 13 médailles

En l’absence de l’arbre qui cache la forêt, Taoufik Makhloufi, la participation algérienne durant ces Jeux Méditerranéens 2018 aura été catastrophique pour l’athlétisme algérien avec une moisson très maigre de deux médailles : une médaille en argent pour Yasser Triki en saut en longueur et une médaille de bronze pour le 4×400 masculin. L’Algérie se classe ainsi très loin derrière le leader, le Maroc, qui a glané 13 médailles dont 8 en or.

Au classement général des nations, l’Algérie termine à une peu glorieuse 15ème place sur 25 participants, confirmant ainsi la régression du sport algérien gangrené par l’incompétence de ses dirigeants et la corruption active qui touche la très grande majorité des fédérations sportives du pays. En effet, alors que se prépare à Alger les Jeux Africains de la Jeunesse en ce mois de juillet 2018, les Fédérations sportives, sous la tutelle du MJS, sont davantage concentrées sur le gonflement des factures sans aucun contrôle que la préparation des athlètes. Avec un budget de 70 millions de dollars alloués par l’État algérien pour l’organisation des JAJ, il y a à boire et à manger dans les coulisses du sport algérien où tout se fait dans l’opacité. La situation du sport algérien est dramatique et sans issue !

Le tableau final des JM 2018 :

classement tarragone jm 2018

Saïd Benhammadi, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Ligue des Champions : Ghezzal décisif, Soudani dit adieu à la compétition

Peu de chose à se mettre sous la dent pour nos ...

Mercato : Taider pisté par l’AS Roma !

Selon Corriere dello Sport, Sap...

Dans une colère noire, Belfodil justifie sa place chez les Verts !

Véritable tête de turc en Equipe nationale, Isha...

U23: un stage à Sidi Moussa et une date FIFA encore gâchée

"L’équipe nationale olympique, qualifiée à la Coupe d’Afrique des Nations U23, e...

Ligue 1 : lourde défaite 4-0 pour Saadi face à Lyon

Première apparition sous ses nouvelles couleurs ...

Algérie : le Néerlandais Bert van Marwijk nouveau sélectionneur ?

Selon plusieurs sources, la FAF serait sur le po...

Zoom sur le Sénégal : les Lions de la Téranga en favoris !

Depuis sa dernière coupe du monde en Russie, le ...

Amical : l’USM Alger affrontera le Stade Rennais en juillet !

Alors que le titre de Champion d'Algérie pour la...

Click to Hide Advanced Floating Content