Rugby : les Lionceaux en regroupement en prévision de la Coupe d’Afrique

La sélection nationale algérienne de rugby effectue ce week-end un stage de préparation à Pamiers (sud de la France) en prévision de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (African Bronze Cup) qui se déroulera au Cameroun en juin prochain. Le tout nouveau staff technique algérien, dirigé par Allam Boumédienne, a procédé à une large revue d’effectif avec près de 50 joueurs pour ce stage de présélection synonyme de nouveau départ pour les Lionceaux.

Une excellente ambiance règne à Pamiers dans l’Ariège au sein de la sélection algérienne de rugby, réunie avec un effectif très élargie pour préparer l’entrée de l’Algérie dans les compétitions officielles. Admise en décembre dernier au sein de la confédération africaine de rugby, l’Algérie peut désormais participer à la Coupe d’Afrique des nations pour la première fois de son histoire. La jeune sélection algérienne fera ainsi son entrée dans le plus bas pallier, la 3ème division (Bronze Cup), afin d’intégrer progressivement l’élite continentale qui lui ouvre les portes des qualifications à la Coupe du monde.

Après une série de matchs de préparation et tournois amicaux ces dernières années sous l’égide des frères Tebani (Crescent Cup 2015 en Malaisie, Tri-Nations 2016 à Oran), la Fédération Algérienne de Rugby a décidé de confier les rennes de la sélection à un nouveau staff plus élargie et pouvant désormais faire appel à des joueurs professionnels évoluant dans les meilleurs clubs français et anglais. C’est dans cette optique que l’emblématique Allam Boumedienne, ancien joueur professionnelle reconnu et capitaine de la sélection algérienne, a pris les commandes avec l’objectif de rassembler les meilleurs joueurs évoluant parmi l’élite.

A noter que le stage de Pamiers qui rassemble près de 50 joueurs a été précédé quelques jours avant par un stage de la sélection U20, nouvellement mise sur pied. Un large tour d’horizon qui aura permis au staff technique d’observer un maximum de joueurs et de se faire une idée plus précise sur le potentiel existant. “Il ne s’agit pas d’une rupture avec le passé mais d’une continuité, nous explique Mourad Gherbi, vice-président de la FAR chargé de la commission d’élite et organisateur du stage.”Le groupe avait besoin de se renforcer avec du sang neuf et maintenant que la sélection est reconnue sur le plan international on a la possibilité de faire appel à des joueurs qui pouvaient difficilement répondre aux convocations dans le passé. Le but de ce stage est d’assurer une transition et sensibiliser tout le monde sur les échéances à venir. Des garçons comme Saïd Hirèche (capitaine de Brive en Top 14) ou Malik Djebablah (Pro D2) apporteront énormément de bien à la sélection“.

Même optimisme pour le sélectionneur Allam Boumédienne qui a expliqué à La Gazette du Fennec (entretien ci-dessus) qu’un renforcement qualitatif s’opère au sein de la sélection qui veut jouer le plus rapidement possible dans la cour des grands. “Avec les anciens qui apportent leur vécu et les nouveaux joueurs professionnelles de haut niveau qui débarquent, la sélection algérienne sera très forte à l’avenir. En parallèle on intègre aussi dans le bain de très jeunes joueurs d’avenir comme Dorian Bentaïba (19 ans, ailier Dijon) ou Issam Hamel (20 ans, talonneur de Bourgoin) qui ont le potentiel pour devenir de très grands joueurs. La sélection algérienne les aidera à se révéler au plus haut niveau“. Après ce court stage qui sert essentiellement de prise de contact, la sélection algérienne se donnera rendez-vous en mai prochain pour un nouveau stage (probablement en Suisse) avec un match amical à la clef. Un ultime test avec un groupe plus restreint afin d’entamer comme il se doit l’aventure africaine…

3 questions au sélectionneur Allam Boumedienne…

“On redistribue les cartes entre les anciens et les nouveaux !”

LGDF : Comment se passe l’ambiance au sein du groupe et pourquoi autant de joueurs convoqués ?

L’ambiance est extrêmement chaleureuse entre les joueurs qui sont heureux de se retrouver pour ce stage qui a un goût particulier. Il s’agit en fait d’un court regroupement de trois jours pour une prise de contact avec le nouveau staff technique et un groupe de joueurs qui se renforce avec l’arrivée de nouveaux éléments extrêmement prometteurs qui viennent de Top 14 ou Pro D2. La sélection évolue dans sa composante humaine et le but de ce stage est de redistribuer les cartes entre les anciens et les nouveaux. On a choisi de ratisser large pour donner la chance à tout le monde et sensibiliser les joueurs sur l’engagement qu’ils doivent avoir pour l’Équipe nationale. Aujourd’hui l’Algérie intègre officiellement les compétitions internationales et on a besoin de savoir sur quels hommes on peut compter pour défendre les couleurs du pays.

Comment s’est effectué la prise de contact entre les joueurs et le nouveau staff technique justement ? Parlez nous également de la composante du staff ?

La prise de contact est impeccable pour l’instant. Le groupe adhère parfaitement au discours du staff technique et des responsables de la Fédération. On a des garçons motivés avec un bon état d’esprit, on va œuvrer tous ensemble pour bâtir une sélection compétitive et forte car il y a de gros défis qui nous attendent. Concernant le staff technique la Fédération m’a confié le poste de sélectionneur et manager de l’Équipe nationale. Avec Farid Chabouni, le nouveau directeur sportif, on a pris contact avec François Gelez et Jean-Jacques Crenca, deux anciens internationaux français et entraineurs à Agen, qui seront respectivement entraineur des avants et des arrières. Ils ont accepté le défi et seront avec nous jusqu’à la prochaine Coupe d’Afrique et plus encore si tout se passe bien.

Quel est la suite du programme de l’équipe nationale et comment allez-vous composer votre groupe avec autant de joueurs ?

La Coupe d’Afrique devrait se dérouler fin juin au Cameroun (NDLR : la date exacte n’a pas encore été fixée par Rugby Afrique) donc après ce premier stage de prise de contact à Pamiers on se regroupera à nouveau le 20 mai prochain pour entrer dans le vif du sujet avec un groupe de joueurs plus restreint. Le lieu du prochain stage n’est pas encore défini mais on aura un match amical pour mettre l’équipe en place. C’est vrai qu’il y a beaucoup de joueurs mais c’est justement pour montrer à tout le monde qu’il y a une forte concurrence et chacun doit donner le meilleur de lui-même pour gagner sa place. Après ça on sera prêt pour relever le défi de la Coupe d’Afrique !

Saïd B, La Gazette du Fennec

avec notre correspondant Kader M.

Ne manquez pas aussi !

Programme TV du mardi : Ghoulam et Ounas face à Nice

Coupe de la Ligue française et ...

La CAN se met sur son 31 !

C'est parti pour la 31ème édition de...

Carnet : Youcef Touati (ex-MOB) décédé dans un accident de la route

Victime d'un terrible accident de la route, l'ex...

Amical U20 : l’Algérie et la Tunisie se neutralisent (1-1)

L’équipe nationale U20 et son homologue de Tunisie ont fait match nul (1-1) en a...

FAF-Rajevac : possible résiliation de contrat ce mardi matin !

Alors que les rumeurs prennent de l'ampleur sur ...

Mondial des Clubs 2017 : aucun arbitre algérien retenu

La commission des Arbitres de la FIFA a dévoilé ...

Discipline : Ferhat suspendu de toutes les équipes nationales

L'international "olympique", Zinédine Fe...

Best-of de la conférence de presse de Rabah Madjer

Le cas Feghouli-M'bolhi, son avenir avec les Ver...

Le stage de mars débute à Sidi Moussa

Le stage de l’Équipe Nationa...

CAN féminine 2018 : L’Algérie dans le groupe du Ghana, Cameroun et Mali

La sélection algérienne féminine de football fig...

Officiel : Bensebaïni 4 ans au Stade Rennais !

Très bonne nouvelle pour le jeune défenseur algé...

Amical : Le Cap Vert au menu des Verts en juin

Alors que la défaite de l’équipe nationale de jo...

Ligue 2 Mobilis : les coachs fuient le MO Béjaïa

Dans le football, tout peut aller très vite. En ...

Leekens à Lyon pour superviser Ramy Bensebaini

En quête de renforts défensifs pour la CAN, le s...

Click to Hide Advanced Floating Content