Sondage APS 2018 : Sahnoun et Matoub honorés, le rugby algérien oublié !

Le traditionnel sondage de l’APS qui récompense les meilleurs sportifs de l’année a rendu son verdict au terme d’une année 2018 pauvre en résultats avec la dégringolade du sport algérien. Le football, loin d’être à la hauteur, ce sont des disciplines comme la natation, le karaté ou l’handisport qui ont été primés. Étrangement, alors que le rugby algérien connait une ascension fulgurante sur le plan continental, avec un très beau sacre en Silver Cup, il semble ignoré par la presse algérienne.

Les résultats du traditionnel sondage Brahim-Dahmani de l’agence Algérie-Presse-Service (APS) des meilleurs athlètes pour l’année 2018 sont désormais connus. A l’issue des opérations de comptage des voix le nageur Oussama Sahnoune a été sacré chez les hommes et la karatéka Lamya Matoub chez les femmes.

Les médias et presse écrite (journaux, radios, chaînes de télévision et sites internet) ont tenu, chacun, à apporter leur pierre à la réalisation de ce sondage récompensant les meilleurs sportifs de l’année qui tire à sa fin. Ainsi, 42 organes dont cinq étrangers exerçant en Algérie ont participé à cette nouvelle édition du sondage Brahim-Dahmani” écrit l’APS.

Sahnoune brille au niveau continental mais pas mondial

Chez les messieurs, Oussama Sahnoune a raflé la mise en s’adjugeant 57,14% des suffrages, contre 16,66% pour Lyes Boughalem (powerlifting) et 11,90% pour Abdelmalik Lahoulou (athlétisme).

Une juste récompense pour Sahnoune (26 ans), médaillé d’or au 100m nage libre (NL) et d’argent au 50m NL aux Jeux méditerranéens de Tarragone (Espagne). Il a également été champion de France pour la troisième fois de suite au 100m NL en petit bassin et médaillé de bronze sur 50m NL. En grand bassin, il a obtenu la médaille de bronze du 50m NL des Championnats de France et battu le record d’Algérie du 100m papillon avec 54.01. Lors des Championnats arabes Open à Radès (Tunisie), le natif de Constantine a remporté le vermeil du 100m NL (48.72), 50m papillon (24.41), 100m papillon (53.50) et 50m NL (21.82), établissant à chaque fois de nouveaux records arabes et nationaux. On notera que sur le plan mondial, Sahnoune n’a pas été à la hauteur lors du dernier Championnats du monde petit bassin à Hangzhou en ce mois de décembre en Chine en ne dépassant pas le stade des séries (20ème place). Une contre-performance qu’il explique par un retour de blessure. “La blessure aux adducteurs m’a tenu éloigné des bassins durant un mois et demi, ce qui ne m’a pas laissé beaucoup de temps pour préparer les Mondiaux durant lesquels j’étais loin de mes temps de référence. Je ne m’inquiète pas beaucoup parce que c’est toujours difficile de revenir de blessure“, a-t-il expliqué.

Matoub ou le désert du sport féminin

Chez les dames, Lamya Matoub, 27 ans le 18 janvier prochain, s’est illustrée en 2018 en décrochant le titre africain individuel et par équipes (kumité) à Kigali (Rwanda), avant de monter sur la troisième marche du podium aux Championnats du monde à Madrid (Espagne). Native de Saint-Denis, l’athlète franco-algérienne n’a pas caché sa joie d’être ainsi reconnue. “Je suis très honorée. C’est une distinction à laquelle je ne m’attendais absolument pas. Cela représente énormément pour moi car les journalistes ont estimé que j’étais en 2018 la meilleure sportive toutes disciplines confondues. C’est incroyable et inimaginable, cela me permet de rendre fière ma famille une nouvelle fois”.

Matoub a devancé largement dans ce sondage, avec 65,85% des voix, l’échéphile Amina Mezioud (24,39%), championne d’Afrique à Livingstone (Zambie) et médaillée d’or dans l’épreuve reine classique des Olympiades à Sharjah (Emirats arabes unis), ainsi que la nageuse Rania Hamida Nefsi (9,75%), championne d’Afrique du 400m 4 nages à Alger et vainqueur des médailles d’argent sur 200m 4 nages et 200m papillon et de bronze sur 200m brasse au même rendez-vous.

Oussama Sahnoune et Lamya Matoub succèdent respectivement au palmarès du sondage au boxeur Mohamed Flissi et à la judokate Kaouthar Ouallal.

Deux boxeurs sacrés meilleurs espoirs

Le prix du meilleur espoir de l’année 2018 est revenu conjointement aux deux boxeurs Farid Douibi, médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de la jeunesse à Buenos Aires (Argentine) et Mohamed-Amine Hacid, 3e aux Mondiaux juniors de Budapest (Hongrie) avec 28,20% des voix pour chacun. Les deux lauréats succèdent au palmarès de la catégorie Meilleur espoir à l’haltérophile Aymen Touaïri et à la joueuse de tennis Inès Ibbou, également ex aequo en 2015.

Ils devancent dans les suffrages le nageur Moncef Balamane (15,38%), suivi de Fateh Benferdjallah (Luttes associées) et El-Hocine Zourkane (Sport universitaire/cross-country) qui ont bénéficié chacun de 10,25% des voix, Oussama Cherrad (Sport scolaire/cross-country) ferme la marche avec 7,69%. Cette dernière place de la révélation Cherrad reste assez surprenante tant ce grand espoir de l’athlétisme algérien a crevé l’écran en remportant le championnat du monde de cross à Paris.

L’EN féminine de handi-basket sacrée meilleure équipe

En sports collectifs, la sélection algérienne de handi-basket (dames), double championne d’Afrique de la discipline, a été plébiscitée en raflant 57,89% des voix, devant l’USM Bel-Abbès (34,21%), détentrice de la Coupe d’Algérie et de la Supercoupe d’Algérie de football 2017-2018. L’équipe de handi-basket succède dans le palmarès à la sélection algérienne de football des moins de 23 ans (U-23), qui avait pris part aux derniers Jeux Olympiques de Rio de Janeiro.

Trois équipes ont terminé à égalité avec 2,63% des voix chacun : GS Pétroliers (handball/ messieurs), EN de basket-ball (messieurs) et ES Sétif (football). Un résultat inexplicable tant l’EN de Basket-ball a brillé par sa médiocrité alors que l’EN de rugby, oublié par ce sondage, a tout simplement décroché un sacre continentale après avoir battu des sélections comme le Sénégal ou la Côte d’Ivoire. Le rugby algérien a crevé l’écran au point d’atteindre la prestigieuse Gold Cup. Un manque de reconnaissance étonnant de la part de la presse algérienne.

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

 

Ne manquez pas aussi !

Fennec du Mois : Votez pour votre meilleur joueur de Septembre !

La défense est à l'honneur pour le mois de ...

Monaco : Rachid Ghezzal incertain contre Caen

L'international algérien de l'AS Monaco ...

EN: 4 gardiens de but en stage du 11 au 13 décembre

Quatre gardiens de buts, évoluant dans le champi...

U21 : Charef fait appel à 25 joueurs

La préparation pour les JO 2022 à Tokyo prend fo...

Mondial U-21 de handball : gros préparatifs pour la petite balle

À quarante jours du début du Championnat...

Belgique : Hanni rate un penalty, Anderlecht chute encore

Le Champion de Belgique en titre réalise un débu...

L’USM Alger, moins de stars plus de promesses

À défaut de pouvoir former, il faut savoir prévo...

Algérie – Sénégal (1-0) : sur un éclair de Brahimi !

Soixante-quinze minutes. Voilà le temps qu’il aura fallu à l’Algérie pour se met...

EN : le match amical contre la Centrafrique confirmé par la FAF

C'est désormais officiel, les Verts affronteront...

Club Africain : Belkaraoui libéré pour qualifier Djabou

Selon le quotidien Ettounssisa, le club Africain...

Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Milovan Rajevac

Fraichement nommé à la tête de l’équipe national...

Glo-CAF Awards 2016 : La FAF affrète un avion spécial pour Mahrez !

Ça sent bon le titre de meilleur joueur africain...

EN : Leekens dévoile une liste de 31 joueurs !

La FAF a publié sur son site internet une liste ...

EN : Dernier entrainement avant d’affronter le Sénégal

L’équipe nationale s’est entraînée ce dimanche à...

Click to Hide Advanced Floating Content