Nous contacter

A La Une

Karim Benzema : « Laissez moi jouer pour un pays où je suis éligible »

Publié

le

benzema algerie

Après la sortie médiatique de Noël Le Graët qui a estimé que la carrière internationale de Karim Benzema (81 sélections, 27 buts) était « terminée« , le principal concerné n’a pas tardé à régir ce samedi en se déclarant prêt à jouer pour une autre sélection. Un nouveau clin d’œil à l’Algérie pour le célèbre attaquant du Real Madrid !



Karim Benzema enchaine les messages à destination de son pays d’origine depuis quelques mois. Après ses encouragements pour les Verts sur son compte Instagram après le sacre en Égypte à la CAN 2019, les messages personnels sur ses réseaux sociaux ou le port d’un maillot algérien collector pour une partie de Foot Five chez lui à Lyon avec ses amis, l’attaquant du Real Madrid vient de lancer un appel pour porter officiellement la tunique verte.

Après la sortie médiatique de Zinédine Zidane qui a estimé que son joueur avait toujours sa place en Équipe de France, le sélectionneur des Bleus a répondu poliment à son illustre ancien coéquipier. Dans la foulée, le président de la FFF, Noël Le Graët en a rajouté une couche, ce samedi sur RMC, estimant que la carrière internationale de Benzema était finie. «C’est un très bon joueur, je n’ai jamais mis en doute ses qualités. Au Real Madrid, il montre qu’il est un des meilleurs joueurs à son poste. Mais l’aventure France est terminée.»

Toujours prompt à répondre au patron du football français, l’attaquant du Real Madrid a posté quelques heures après, un message lourd de sens sur son compte Twitter. «Noël je croyais que vous n’interfériez pas dans les décisions du sélectionneur !», a pesté Benzema, qui a alors lancé un défi au président de la FFF. «Sachez que c’est moi et moi seul qui mettrait un terme à ma carrière internationale. Si vous pensez que je suis terminé, laissez moi jouer pour un des pays pour lequel je suis éligible et nous verrons». Une demande qui n’a bien évidemment aucune chance d’aboutir puisque la FIFA n’autorise pas le changement de nationalité sportive aux joueurs qui ont déjà porté le maillot d’une sélection nationale A.

Les remords algériens

A vrai dire, le 3e meilleur buteur de la Ligue des Champions en activité, après les deux monstres Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, fait clairement allusion à l’Algérie puisqu’il en est originaire. Le « Merengue » aimerait certainement revenir en arrière pour, peut-être, faire un autre choix de carrière. Avec du recul, aurait-il choisi les « Fennecs » ? Rien n’est moins sûr. Mais, au fil du temps, l’ex-Gone a montré un certain attachement à l’Algérie. Il l’a publiquement manifesté à maintes reprises. Notamment en posant avec le maillot d’ « El-Khadra ». S’il a un palmarès riche, Benzema aura, vraisemblablement, le regret de ne pas avoir porté le maillot de ses origines.

Que dit le règlement de la FIFA ?

La probabilité de voir Karim Benzema changer de sélection nationale est quasiment impossible d’après le règlement de la FIFA, disponible sur le site Internet de l’instance. «Tout joueur qui a déjà pris part, pour une association, à un match international (en tout ou partie) d’une compétition officielle ne peut plus être aligné en match international par une autre association, sauf en cas d’exceptions ». La seule exception qui donnerait la possibilité à Benzema d’endosser le maillot de l’Algérie serait d’ordre politique selon la FIFA : «Si un joueur perd définitivement la nationalité de ce pays sans son consentement ou contre sa volonté en raison d’une décision gouvernementale, il peut demander le droit de jouer pour une autre association dont il a ou a acquis la nationalité». La probabilité est donc très faible…

Benzema et les clins d’œils pour les Fennecs :

Yassine Benarbia (avec Mohamed T.), La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.