Nous contacter

A La Une

Mahfoud Kerbadj : « Je veux me présenter aux élections de la FAF »

Publié

le

kerbadj mahfoud covid 19

L’ex-président de la Ligue algérienne de football (LFP), Mahfoud Kerbadj a annoncé à travers les colonnes du journal algérien arabophone Ennasr qu’il comptait se porter candidat pour les prochaines élections de la FAF. Un dinosaure qui tente de refaire surface dans le milieu du football algérien !



« Je veux me présenter à la présidence de la Fédération algérienne de football » a indiqué Kerbadj à un média arabophone. « Ma fonction à la tête d’un organisme de l’État ne me permet pas de présenter ma candidature au poste de président de la Fédération, mais si on m’y autoriserait, je ne tarderai pas à déposer ma candidature surtout que j’ai une envie de diriger la FAF avec la confiance que j’ai acquise surtout après mon expérience en tant que dirigeant de la Ligue de football professionnel » a expliqué l’ex-président de la LFP et du CR Belouizdad.

A noter que les prochaines élections de toutes les fédérations sportives sont prévues au mois de mars 2021, soit après la fin du cycle olympique actuel. « J’ai un grand programme ambitieux et j’espère que le présent bureau fédéral va se porter également candidat contre moi. Là, je suis persuadé de le gagner avec un score bien large au vue de la confiance dont je jouis au sein du secteur du football dans notre pays » a estimé l’ancien bras droit de Mohamed Raouraoua.

abdelkrim medouar kerbadj covid 19

Concernant le nouveau système pyramidal appliqué par la FAF, l’ex-président de la LFP a estimé que « C’est un travail qui devrait se reposer sur des critères scientifiques et il aurait fallu l’étudier pendant deux ans avant de le lancer ». Évoquant la saison prochaine, Kerbadj pense que « Ce sera très difficile à gérer dans la mesure où nous n’avons même pas su gérer 16 matchs par semaine auparavant comment va-t-on pouvoir gérer autant de matchs chaque semaine ? » questionne-t-il.

A rappeler enfin que le 21 janvier 2018, la FAF avait annoncé sa décision de retirer la délégation de gestion des championnats professionnels à la LFP, alors dirigée par Mahfoud Kerbadj, avec effet immédiat, conformément à l’article 20 de la convention qui liait la FAF et la LFP depuis juillet 2011. La FAF avait notamment reproché à la LFP d’avoir délivrer les licences aux nouvelles recrues hivernales de l’ES Sétif, alors que le club était interdit de recrutement en raison de salaires impayés.




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.