Nous contacter

A La Une

Match amical Algérie-France : Le Graët pessimiste

Publié

le

Le Graet avant

Invité, ce vendredi, sur Europe 1, le président de la Fédération Française de football, Noël Le Graët, s’est dit pessimiste quant à l’organisation d’une rencontre amicale Algérie-France. 



Pourtant tout avait bien commencé, avec une rencontre entre les deux parties (Zetchi-Le Graët) le 14 octobre 2019 à Paris à la veille du match Algérie-Colombie. Rien n’était officiel, mais on sentait jusque là que tout allait dans le bon sens. Le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi avait même adressé une invitation à son homologue français afin d’évoquer cette perspective à l’occasion d’une visite à Alger qui était prévue pour la fin janvier 2020. Mais selon le président de la FFF, aucun accord n’a jamais été trouvé et pour cause l’Etat algérien ne serait pas favorable à une telle rencontre. « Ça fait huit ans que je suis à la Fédération, j’ai toujours souhaité aller à Alger. On n’a jamais réussi à trouver un accord. Le président de la Fédération algérienne le souhaitait, mais je ne suis pas certain que l’État algérien le souhaitait vraiment » a lâché le patron du football français.

C’est toujours un rêve pour Le Graët mais il se montre désormais pessimiste quant à la concrétisation de son projet, étant donné que la fin de son mandat approche à grand pas et qu’il n’a toujours pas affirmé sa volonté ou non de se présenter à nouveau. « C’est un rêve pour moi d’aller jouer en Algérie. Je ne sais pas si sur la durée de mon mandat j’aurais le temps. Mais c’est une proposition que j’ai faite à plusieurs reprises aux dirigeants algériens ».

Belmadi favorable mais…

De son côté, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, avait déjà évoqué son envie d’affronter les Champions du monde. « Ce match, il se passera en Algérie. Je n’ai aucun souci sur l’Algérie, je l’ai déjà dit plusieurs fois. Je laisse à d’autres le soin de penser plus loin. Je réfléchis juste en tant que sélectionneur. Moi, ce qui m’intéresse le plus sur cette affiche-là, c’est jouer contre les meilleurs, contre les Champions du monde. Ça doit être quelque chose que tout le monde a envie de faire, de voir. Je peux dire qu’en Algérie, tout se passera bien. D’ici là, espérons qu’on aura la livraison de certains stades ».

Rappelons que la France et l’Algérie ne se sont affrontés qu’à une seule reprise, c’était en octobre 2001 au Stade de France. La rencontre avait été interrompue après l’envahissement du terrain par les supporters algériens alors que les Bleus de Zinédine Zidane, Champions du Monde et d’Europe en titre à l’époque (1998 et 2000), menaient 4-1 après une réduction du score de Djamel Belmadi sur coup franc.




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.