Nous contacter

Omnisports

Handball : Le Français Alain Portes nouveau sélectionneur de l’Algérie

Publié

le

Après trois mois d’attente depuis l’annonce de sa venue, le technicien français Alain Portes (57 ans) vient d’être officiellement engagé en qualité de nouveau sélectionneur de l’Équipe nationale d’Algérie de handball. Le désormais ex-coach de la formation qatarie Al Duhail s’est engagé pour deux ans avec la Fédération algérienne de handball (FAHB).



Il y a dix jours, le président de la Fédération algérienne de handball, Habib Labane, confirmait l’information. «Je vous confirme qu’Alain Portes sera parmi nous après le mois de Ramadhan. Il va commencer à préparer la Coupe d’Afrique des nations 2020 prévue en Tunisie. Nous sommes à huit mois du début du rendez-vous continental et je pense que ce sera largement suffisant», a déclaré le patron de la FAHB, après la finale la Coupe d’Algérie (messieurs) disputée à Alger et remportée par le GS Pétroliers devant la JSE Skikda (23-22).

De son côté Portes s’est exprimé sur son nouveau challenge. « Je suis conscient de l’ampleur de la tâche. Tout est à reprendre dans le fonctionnement, mais le potentiel est là. Des clubs existent, il y a toujours un savoir-faire au niveau du handball. Il faut aussi remotiver certains joueurs qui se sont un peu laissés gagner par un certain désintérêt autour de la sélection. C’est ce que je compte faire » a expliqué l’ancien sélectionneur de la Tunisie (2 fois vainqueur de la CAN en 2010 et 2012) et de l’Équipe de France féminine.

Remotiver les joueurs et relancer les bi-nationaux

Bien que Portes se basera en premier sur l’effectif déjà existant, le technicien de 57 ans, récent vainqueur de la Ligue des Champions d’Asie avec Al Duhail, compte bien renforcer le groupe par d’autres joueurs binationaux du championnat français. «Même si je pense qu’il lorgne sur l’équipe de France, j’ai l’intention de discuter avec Samir Bellahcène (le gardien de Dunkerque, 24 ans, 1m90). Je peux également opter pour la même démarche auprès du Nîmois Micke Brasseleur (arrière droit de 26 ans de mère algérienne, NDLR). Si ce dernier souhaite participer à un Mondial, il doit savoir qu’il a peu de chance de le faire avec la France », a-t-il indiqué.

Nommé jusqu’aux Jeux Méditerranéens 2021 d’Oran

A préciser que le nouveau patron du Sept Algérien prendra ses fonctions le 1er juillet prochain avec une mission bien précise : «Essayer de se qualifier pour le Mondial 2021 qui aura lieu en Égypte avec la participation de 32 équipes dont six représentants africains. C’est tout à fait jouable même si à la dernière CAN, la sélection n’a terminé qu’à la 6ème place», a-t-il précisé.

Enfin, à rappeler que l’équipe nationale de handball est en hibernation depuis la CAN 2018, disputée au Gabon, où les capés de l’ex-coach national Sofiane Hiouani avaient réalisé un parcours lamentable avec une peu glorieuse 6ème place. C’est donc l’heure d’un nouveau départ pour le handball algérien avec un nouveau sélectionneur expérimenté qui a roulé sa bosse en France, en Tunisie et en Asie. Signataire d’un contrat de deux ans, Alain Portès prendra ses fonctions le 1er juillet. Sa mission prendra donc fin théoriquement en juillet 2021 après les Jeux méditerranéens qu’accueillera la ville d’Oran.

Saïd Benhammadi, La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.