Nous contacter

#Team DZ

Andy Delort « Bouzelouf », aux origines d’un surnom controversé

Publié

le

andy delort zoom afrique harare novembre 2020

Tout est parti de ce coup de casque contre le Zimbabwe le 16 novembre dernier et un surnom sorti sur un coup de tête. « Delort Bouzelouf » pour faire allusion à sa tête rageuse pour débloquer la situation à Harare. Si cela peut paraître marrant, étymologiquement, le mot « Bouzelouf » (tête de mouton) a un rapport direct avec le temps de la colonisation française en Algérie. Petit voyage dans la machine du temps.

Pour le commun des mortels, « Bouzelouf » est la tête du mouton cuisinée de différentes manières dans les régions d’Algérie. Et Andy Delort semble ne connaître que cet aspect là. C’est pour cela qu’il a opté pour cette appellation depuis sa première réalisation en match officielle avec l’équipe nationale.

Le nom d’un martyr déformé par le temps

Toutefois, ce mot rappelle un passé douloureux et le passage des Français en Algérie. En faisant une petite recherche sur l’étymologie du mot, on se rend compte qu’il s’agit du nom d’un martyr. Le tout premier qui a été guillotiné avec une « louisette » (premier nom de ce qu’on appellera plus tard guillotine en référence au député Joseph Ignace Guillotin qui avait proposé l’utilisation de cet instrument barbare le 1er décembre 1789) le 16 février 1843 à de Bab El Oued (Alger).  Il s’appelait Abdelkader Ben Zelouf Ben Dahmane. Et pour faire allusion à une tête coupée afin de terroriser les Algériens, le colonisateur avait opté pour le nom de Benzelouf devenu Bouzelouf au fil du temps.

Forcément, le sociétaire de Montpellier HSC (Ligue 1 Uber Eats), qui a inscrit 3 buts et délivré une passe décisive sélection et club confondus, ne connaît pas l’histoire. Il a choisi ce surnom en se basant sur le langage populaire algérien pour montrer ses proximité et attachement à sa sélection et le pays d’origine de sa maman. C’est tout à son honneur. Il faudra peut-être qu’il trouve un autre pseudo pour illustrer son jeu de tête dans lequel il semble très adroit. A lui de faire travailler ce qu’il y a dans la caboche. On lui suggèrera celui de Delort « Rass el Mehrez » (tête de mortier). C’est juste une proposition.




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.