Nous contacter

#Team DZ

Milan AC : Bennacer présent dans l’avenir

Publié

le

bennacer capuche milan ac rouge

Même s’il avait -quelque peu- tardé à s’imposer dans le onze du Milan AC, Ismaël Bennacer, a fini par devenir une valeur sûre de l’équipe. Arrivé l’été dernier en Lombardie pour 16 millions d’euros, l’international algérien fait clairement partie du plan de reconstruction du géant italien. Et ce, en dépit d’un mercato estival qui s’annonce agité. Pour le retenir, ses dirigeants pourraient même amenés à le revaloriser.

Sur les 26 matchs de Serie A joués jusqu’à présent, Bennacer en a disputés 20 dont 18 comme titulaire avec une moyenne de 81 minutes/match. Des chiffres qui prouvent que le champion d’Afrique a su s’installer dans la durée dans le starting XI des Rossoneri. Septièmes au classement, les Milanais sont loin des places qualificatives en Ligue des Champions UEFA sachant que le 4e, l’Atalanta Bergame, compte 12 longueurs d’avance et un match de moins à disputer.

En revanche, le team de Milan peut espérer accrocher une place en Europa League (C3) car le Napoli SSC, qui pointe à la 6e place avec un total de 39 unités, est à portée. Aussi, les camarades de l’ex Gunner sont toujours en lice en Coupe d’Italie. Ils sont au stade des demi-finales mais en ballottage défavorable après le nul (1-1) à San Siro concédé le 13 février dernier face à la Juventus Turin de Cristiano Ronaldo. Un sacre dans cette épreuve offrira une place directe en C3.

Très (un peu trop ?) engagé

Pour préparer ses retrouvailles avec les compétitions européennes, le sigle 7 fois champion d’Europe compte renforcer ses rangs mais aussi dégraisser l’effectif lors du prochain marché des transferts. Priorité au rajeunissement du côté de la direction. Dans l’entre-jeu, où évolue le Dz, le Hongrois Dominik Szoboszlai (Red Bull Salzbourg) et le Malien Amadou Haidara (RB Liepzig), sont ciblés. Ils ont respectivement 19 et 22 ans.

De quoi inquiéter le Fennec ? Pas vraiment puisqu’il semble avoir largement les atouts physiques et footballistiques pour défendre sa place et durer au Milan AC. D’ailleurs, son entraîneur Stefano Pioli est déjà sous le charme de son poulain. Dernièrement, il n’a pas manqué de le reconnaître être « impressionné par sa maturité et son sens de responsabilité.»

Le meilleur joueur de la CAN-2019, remportée par l’Algérie, a quelques points à corriger. L’excès d’engagement notamment. L’ancien sociétaire d’Empoli a déjà récolté 12 cartons jaunes depuis le début de l’exercice. Il tourne à une moyenne d’un carton tous les deux matchs. Il est un peu comme le légendaire Gennaro Gattuso mais avec un volume technique plus considérable. « Bennacer grandit. C’est un joueur de grand tempérament. Il prend beaucoup de cartons jaunes car il aime bien aller au charbon. Il veut gagner tous les ballons et cela lui fait perdre sa lucidité », a analysé son coach. Quelques réglages et celui qui a une valeur marchande actuelle de 22 millions d’euros verra sa cote décoller.

Publicité
Cliquez pour commenter




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.