Nous contacter

#Team DZ

OGC Nice : Atal en latéral droit, ce n’est pas gagné !

Publié

le

atal avant

Après une blessure assez grave au ménisque du genou contractée en décembre dernier, Youcef Atal a mis du temps pour s’en remettre. Ce pépin physique l’a freiné net dans sa progression. Son entraîneur à l’OGC Nice, Patrick Vieira, compte sur lui pour l’avenir afin d’occuper le flanc droit de la défense. Cependant, rien n’est acquis pour l’Algérien qui doit gagner sa place.

Certes, l’entraîneur des Aiglons a toujours cru en le potentiel du Fennec depuis qu’il est arrivé sur la Côte d’Azur. Il a même essayé de le faire jouer dans différents postes. Parfois, arrière droit, d’autre en milieu excentré droit ou même ailier gauche, l’ancien sociétaire du Paradou AC, arrivé en France à l’été 2018 contre 3 millions d’euros, avait marqué 6 buts pour sa première saison en 2018-2019.

Sa générosité et son penchant pour l’offensive étaient ses atouts. Toutefois, son driver veut qu’il progresse dans le domaine défensif où il présente certaines lacunes. « Il a d’immenses qualités, présente un profil de compétiteur. Maintenant, il doit en faire autant dans la phase défensive qu’offensive. Il va être utilisé au poste d’arrière droit », a indiqué l’ancien international de l’équipe de France dans les colonnes de Nice Matin.

« Il doit être plus exigeant avec lui-même »

Pour l’exercice 2019-2020 de la Ligue 1 Conforama, qui a tourné court en raison du Coronavirus, le Champion d’Afrique 2019 avec l’EN n’a eu le temps de faire que 13 apparitions en championnat faisant une passe décisive et trouvant la faille une seule fois. La blessure au genou, contractée le 08 décembre écoulé l’a contraint à passer sur le billard pour une indisponibilité de 4 mois. « Sa blessure nous a fait beaucoup de mal », reconnaît Vieira.

Le Champion d’Europe 2000 avec les Bleus estime aussi qu’« Il (Atal) doit continuer à travailler, être plus exigeant avec lui-même.» Se remettre d’aplomb physiquement sera une priorité pour celui qui avait perdu 4 centimètres de tour de cuisse. Une atrophie musculaire causée par l’intervention qu’a subi son genou et sa longue inactivité. En d’autres termes, Atal, dont le contrat avec le Gym court jusqu’en juin 2023, devra se battre pour être dans le onze et découvrir la compétition européenne. Pour rappel, les Niçois seront présents en Ligue Europa. Les places seront chères.

Publicité
Cliquez pour commenter




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.