Nous contacter

#Team DZ

Ounas a-t-il raté la marche?

Publié

le

ounas avant 1

Compte tenu du montant de sa clause libératoire, le fait qu’Adam Ounas ne soit pas retenu pour une autre saison chez l’OGC Nice ne constitue pas une surprise. Le gaucher sera de retour au Naples SSC qui l’avait prêté l’été dernier. Quelque part, le Fennec a raté une belle occasion pour franchir un palier.



La direction niçoise a décidé de ne pas conserver Ounas et n’activera pas l’option d’achat de 25 millions d’euros. L’ancien Bordelais n’a pas eu le rendement escompté. En tout cas, pas assez pour convaincre le Gym de le transférer définitivement dans ses rangs. Son bilan comptable est de 4 buts et 4 passes décisives en 19 apparitions (16 en Ligue 1 Conforama et 3 en coupes nationales). Ce n’est pas « dégueulasse » mais ça ne vaut pas une licence permanente dans le team azuréen.

Peut-on dire que cette passe à Nice soit un échec pour le Champion d’Afrique ? Pas totalement. Mais il faut avouer que celui qui a été acheté par les Napolitains pour 12 millions d’euros l’été 2017 n’a pas su capitaliser sur le potentiel qu’on lui a décelé lors de la CAN-2019.

Physique défaillant

Nombreux sont ceux qui ont cru que de belles choses se profilaient pour lui après la compétition. Surtout qu’il semblait très à l’aise techniquement. Mais ceci ne suffit pas au plus haut niveau si le physique fait défait. En effet, les blessures ont considérablement terni l’aventure du Dz chez les Aiglons. Surtout celle au ménisque contractée face à l’AS Monaco fin septembre. Un épisode intervenu en début de saison qui a, d’après le concerné, plombé l’évolution. « J’ai vécu des moments magnifiques et merveilleux avec les fans. Ma blessure m’a stoppé dans mon élan au moment où j’étais en pleine forme et que je réalisais une excellente performance », a estimé l’ailier de 23 ans.

Par la suite, il a pu retrouver du temps de jeu. Il en a profité pour inscrire un joli but contre l’Olympique lyonnais en 1/8 de finale de Coupe de France. Face à ce même adversaire, 3 jours plus tard, il a été expulsé en championnat pour un mauvais geste. Un détail négligeable ? Pas vraiment parce que ce carton rouge a, vraisemblablement, pesé au moment de prendre la décision. Adam a, peut-être, aussi des choses à apprendre au niveau comportement. Sur les réseaux sociaux, les supporters de l’OGC Nice ont eu des avis divergents concernant le sort qui lui a été réservé. Certains le trouvaient trop individualiste quand d’autres ont pensé qu’il a sublimé l’équipe quand il était sur la pelouse. Toutefois, les internautes se sont accordés sur le fait qu’il ait « énormément de talent ».

La vente ou la prolongation cet été

Intrinsèquement, il y a quoi tirer d’Ounas. De retour en Italie, il devra tout recommencer depuis le début. Quand il est parti, il avait laissé Carlo Ancelotti sur le banc. Là, il trouvera Gennaro Gattuso et des Gli Azzurri qui ont connu un exercice compliqué sur le plan local avec une 6e place à l’arrêt de la Serie A. Certes, la formation de Parthénope est toujours en lice en Ligue des Champions, mais il faut savoir qu’il y a eu beaucoup de tensions entre la direction et les joueurs avec cette fameuse mutinerie des cadres en novembre écoulé. D’ailleurs, le propriétaire entend vendre des éléments perturbateurs qui sont cadres pour la plupart. On parle des Mertens, Insigne, Koulibaly ainsi qu’Allan.

Un renouveau est attendu à Naples. Est-ce que celui qui compte 9 sélections chez El-Khadra fera partie de ce plan de reconstruction ou sera-t-il appelé à trouver une autre pige ? Rien n’est moins sûr. Pour son bail avec les Italiens, il court jusqu’en juin 2022. C’est pour dire qu’il pourrait partir libre dès l’été prochain si jamais le vice-champion d’Italie sortant ne le prolonge pas. Sinon, il y a l’éventualité de le vendre dès ce mercato qui ne s’annonce pas vraiment animé avec un prix cassé. Cela reste à voir.




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.