Nous contacter

#Team DZ

Mercato : Baghdad Bounedjah ferme la porte à l’Europe

Publié

le

Bounedjah Qatar COVID-19 Al Sadd

Baghdad Bounedjah s’est « barricadé » à Al Sadd et ne compte pas en sortir. L’attaquant algérien ferme la porte à tout départ. Y compris pour l’Europe. Tous les agents qui lui ont miroité un contrat dans un club européen sont repartis bredouilles. L’attaquant des Verts n’a pas l’intention de quitter le Qatar où il est sous contrat jusqu’en juin 2024. Traitez-le d’esprit gagne-petit, l’Oranais a ses raisons que tout le monde ne comprend pas forcément.



Baghdad Bounedjah a tout connu à Al Sadd. Le succès, la gloire et la fortune. Oui, forcément. A 28 ans, l’attaquant algérien a côtoyé le club très restreint des buteurs les plus prolifiques sur une saison sportive. L’on pourra toujours disserter sur la différence de niveau, mais on l’aura tout de même mis dans la même table que Messi et Cristiano Ronaldo. Si ! Si ! Car Bounedjah, c’est 132 buts en 118 matches avec Al Sadd, s’il vous plait. 

Auréole du titre de champion d’Afrique en 2019, l’auteur du but inouï de la finale Algérie-Sénégal (1-0) aurait pu naturellement manifester des envies d’ailleurs. Tous les spécialistes s’accordaient à dire que c’était le temps propice pour aller tenter autre chose. Connaître un autre championnat et relever un nouveau défi. Pourquoi pas l’Europe. Pourquoi pas, en effet, d’autant que le profil de l’ex-joueur de l’USMH plait à des clubs français, notamment. Son nom avait d’ailleurs circulé à l’OM, au LOSC et au FC Nantes

Al Sadd, un barrage d’où l’on sort difficilement ?

Mais contre toute attente, après l’aventure égyptienne il a choisi de rester à Al Sadd. Et le bilan fut tout juste moyen lors de l’exercice écoulée. Pour un crack qui nous a habitué à empiler les buts par douzaines, ce fut assez décevant malgré des stats honorables (16 buts et 10 passes décisives). Pour certains, Bounedjah a payé sa saison 2018-2019 surchargée. Pour d’autres, il a atteint ses limites à Al Sadd avec la retraite sportive de Xavi et il lui faut, par conséquent, un nouveau challenge. Logique. Sauf qu’une fois encore, l’attaquant de 28 ans réitère les mêmes envies. Rester à Al Sadd où il évolue depuis juillet 2015. Comme si pour Bounedjah, la réussite est dans la stabilité.

Rebelote ! Baghdad Bounedjah va donc enchaîner avec une sixième saison avec Al Sadd. Et éventuellement une septième si on voudra encore de lui d’ici là. Approché récemment par un agent avec la perspective de le faire signer au FC Nantes, le numéro 9 algérien a révélé à son interlocuteur qu’il disposait d’une clause libératoire à 12 millions d’euros et qu’il ne pourra pas obtenir un bon de sortie pour moins que ça. Cette réponse, il l’a distillée à tous les agents qui l’ont approché récemment.

Un salaire confortable à 3 M€ nets et une clause à 12 millions 

Outre l’histoire de la clause à 12 millions, Bounedjah explique également qu’il veut jouer le Mondial 2022 au Qatar avec les Verts et par conséquent il privilégie la stabilité pour se donner toutes les chances d’être retenu par le sélectionneur de l’Algérie. Pour ce faire, vaut mieux rester au Qatar et aborder la Coupe du Monde dans un pays déjà conquis. En clair, Bounedjah ne veut prendre aucun risque sportif et se satisfait pleinement de son contrat estimé à 3 millions d’euros nets annuel.

Les explications de Baghdad Bounedjah (33 sélections, 15 buts) peuvent paraître bancales, mais lui au moins sait ce qu’il veut. Beaucoup diront de lui qu’il a peur de quitter sa zone de confort au Qatar, mais vaut mieux un club où l’on sourit, quitte à soi-même, qu’un club où l’on arbore une tête de mauvais jours dans un stade plein à craquer. La vie c’est des choix et Bounedjah en fait le sien. Que cela plaise ou non.



300x250 01 FM

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.