EN : Attaque fracassante, défense fracassée

Pour son ultime répétition avant d’entamer la Coupe d’Afrique des nations 2019 (21 juin – 19 juillet) en Egypte, l’équipe nationale a signé un succès 3 buts à 2 contre le Mali. Match de préparation rime avec enseignements. On les fait pour vous.

Pour ce duel, les Verts ont montré la faculté à revenir dans la partie (menés deux fois au score) et s’imposer. Aussi, Baghdad Bounedjah a inscrit sa 5e réalisation lors des 5 dernières sélections alors que Youcef Belaïli a fait parler son altruisme en délivrant la 2e passe « D » en deux sorties assorties d’un penalty transformé. Le tout, sans oublier les débuts remarqués et remarquables d’Andy Delort qui a achevé les « Aigles du Mali » grâce à son but victorieux. Le point noir du bilan c’est la défense qui encaisse. Sans cesse.

Offensivement, les voyants sont aux Verts. Défensivement, c’est un peu (beaucoup ?) inquiétant. Même si personne n’a vu le match pour juger le rendement de l’arrière-garde au-delà de ces deux buts concédés, il faut savoir que les « Fennecs » n’ont pu garder leur cage inviolée que deux fois lors des 7 dernières sorties. C’était face au Bénin et la Tunisie le 12 octobre et le 26 mars derniers dans l’ordre. Un problème auquel le sélectionneur Djamel Belmadi et son staff devront y remédier. La paire centrale Benlamri – Mandi n’a pas vraiment rassuré. Mais il ne faut pas pointer ces deux là du doigt parce que, dans le football moderne, les phases offensives et défensives sont liées au coulissage des blocs. Défendre est l’affaire de tous.

Bounedjah reçu 5 sur 5

Sinon, l’attaque de l’EN se porte bien. Surtout que Bounedjah est en train de confirmer son sens du but. Le sociétaire d’Al-Sadd ne chôme pas. Beaucoup ont remis en considération la qualité du championnat dans lequel il évolue et où il a pu affoler les compteurs (44 pions en 27 apparitions toutes compétitions réunies). Néanmoins, même en sélection, le natif d’Oran assume son statut de choix premium en attaque et enfile les buts comme les perles. Il en est déjà à 10 unités en 22 capes avec l’Algérie. Des standards très prometteurs. Il sera certainement un atout majeur lors de la CAN 2019. Surtout qu’il est habitué au climat sec et humide. La preuve, il a fait mouche à deux reprises lors des deux tests de préparation. Inlassable.

Belaïli, maître assistant

Lors du 2e stage préparatif, un autre élément s’est illustré : Youcef Belaïli. Le pensionnaire de l’ES Tunis retrouve le niveau et la maîtrise footballistique qu’on lui connaissait. Aujourd’hui, il a assisté Bounedjah pour l’égalisation (27e) avant de niveler la marque sur penalty à la 71e sur penalty. C’est dans la continuité de sa superbe production contre les « Hirondelles » le 11 juin écoulé.

C’est certain, l’ancien usmiste sera difficile à déloger du 11 national même si la concurrence s’annonce très rude devant avec la présence de beaucoup de joueur de talent tels les Mahrez (passeur ce soir), Brahimi ou encore Ounas. En tout cas, les deux gars d’El-Bahia semblent s’entendre à merveille. Ça ne peut que nous égayer et enchanter.

Delort, ça saute aux yeux !

Une merveille comme Andy Delort. Non, on ne s’enflamme pas mais voilà quoi. Une arrivée dans le premier vol en provenance de Paris vers Doha, deux séances d’entrainement avec le groupe, Première sélection, à peine quelques minutes sur la pelouse et la première réalisation avec la tunique algérienne. C’est comme dans un rêve. Un conte de fée. L’attaquant du Montpellier HSC a déjà montré qu’il est venu pour apporter le plus. Comme il l’avait promis.

delort bounedjah dos

Le Sétois a offert la victoire aux siens à dix minutes de la fin. Une entrée fracassante pour le suppléant de Haris Belkebla qui a prouvé au coach qu’il pourra compter celui à tout moment pour décanter la situation. Devant, Belmadi a des choix à faire. Derrière, il a des réglages à parfaire.

Les buts algériens de la rencontre :

Fiche technique : Algérie – Mali (3-2)

Stade Al Sadd Stadium (Doha, Qatar). Match à huis clos.

Buts : Bounedjah (40′), Belaili (SP 70′), Delort (80′) (Algérie) / A. Diaby (SP 19′), F. Sacko (68′) (Mali)

Algérie : M’Bolhi – Atal, Mandi, Benlamri, Fares (Bensebaini, 75′)- Abeid (Mahrez, 61′), Bennacer (Guedioura, 66′), Brahimi (Delort, 75′) – Belaili, Bounedjah, Feghouli / Entr. : Belmadi

Mali : Mounkoro – Traoré, Haidara, Fofana M., Wagué – Djenepo, Hadara – Diaby A. (c), Marega, Traoré A. / Entr. : Magassouba

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec


à VOIR aussi
Botswana 1 – 0 Algérie : But de Belaili sur corner direct

Botswana 1 – 0 Algérie : But de Belaili sur corner direct

BTA-ALG: le 11 algérien

BTA-ALG: le 11 algérien

Les Verts rendent hommage aux héros d’Oumdorman

Les Verts rendent hommage aux héros d’Oumdorman

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Mercato : Attal discute avec Courtrai !

Selon nos informations, Courtrai est en discussion avec l'international algérien...

Algérie : le Néerlandais Bert van Marwijk nouveau sélectionneur ?

Selon plusieurs sources, la FAF serait sur le po...

AS Monaco : Absence de Ghezzal face à Bordeaux

L'ailier international algérien de l'AS Monaco R...

La FAF répond sèchement à Hocine Achiou

La FAF a décidé d'employer la m...

Liste pour la CAN 2019 : Belmadi entre doutes et certitudes

A moins de sept semaines de la Coupe d’Afrique d...

Ligue 1 : Programme de la 26e journée

La 26ème journée de Ligue 1 sera marquée par un ...

Algérie-Tunisie, le match de rugby historique à Oran !

C'est l'évènement sportif de la fin de l'année à...

CAF – 1/8 de finale-bis : MO Béjaia-ES Tunis le 7 mai

Le match entre le MO Béjaia et l'Espérance de Tu...

Click to Hide Advanced Floating Content