Belmadi explique ses choix et relance la concurrence

Djamel Belmadi a surpris bien du monde par la composante du onze qui avait débuté, mardi, le match face au Bénin à Cotonou (défaite 1-0). Pas moins de cinq changements ont été opérés à l’équipe qui avait pris le dessus sur ce même adversaire quatre jours plus tôt à Blida (2-0). Mauvais coaching ou paris risqués, le sélectionneur en assume l’entière responsabilité bien que derrière il n’a pas manqué d’adresser un message clair à ceux qui viennent avec la pancarte d’intouchables !

A chaud, Djamel Belmadi n’a pas su trouver les mots qu’il fallait pour expliquer la défaite des Verts, mardi, à Cotonou. (1-0). Le sélectionneur national a d’abord expliqué ça par le contexte «défavorable » du match, puis par le fait que l’EN a été dans un jour sans avant de reprocher à certains de ne pas avoir été à la hauteur. On a retenu, après coup, le courage du sélectionneur – c’est le cas de le dire – d’en assumer à lui seul la responsabilité de l’échec.

“Ces dernières années il n’y avait pas de concurrence. Il fallait changer cet état d’esprit”

Toutefois, c’est à la descente de l’avion à Alger, plus de sept heures après, que le sélectionneur national a expliqué clairement ce qui l’a motivé à effectuer autant de changements à son équipe. « On avait deux matchs rapprochés. Comment expliquer aux joueurs le fait qu’ils ne pas vont démarrer une rencontre ? ça veut dire qu’il n’y a pas de concurrence. Voilà ce qu’on a eu ces dernières années. Pour redistribuer les cartes, il fallait bien les voir plus jouer. Je ne suis pas là pour que des joueurs ne reviennent plus en sélection. Je suis plutôt là pour composer avec des joueurs qui ont un autre état d’esprit et qui ont conscience que les places ne sont pas acquises par la force du nom, du statut et du vécu que l’on a », a déclaré le sélectionneur national.

Un message clair, net et précis aux habitués de la sélection qui ont continué à être convoqués et titularisés en dépit de leurs prestations contestées et contestables. En décidant de chambouler son onze lors du match face au Bénin, Belmadi voulait d’abord présenter une équipe capable de s’adapter au contexte du match, mais aussi et surtout de raviver l’esprit de concurrence au sein du groupe des Verts plombé par une certaines monotonie qui fait qu’on retrouve toujours les mêmes têtes aux mêmes postes depuis l’ère Gourcuff.

“Peu m’importe le nom, il n’existe pas de titulaire à part entière”

La défaite du Bénin est certes embêtante en ce sens où elle met un peu plus la pression sur les Verts, mais elle devrait servir d’un point de départ pour une révolution en profondeur. « La concurrence a été relancée au sein de l’équipe. Les noms m’importent peu. Pour moi, il n’existe pas un titulaire à part entière. En sélection nationale on donne la chance et l’opportunité à des internationaux qui jouent dans des grandes équipes et dans des championnats de haut niveau. Ces derniers soit ils vous donnent satisfaction, soit non. Je le dis depuis le départ, les cartes sont redistribuées, chacun aura sa chance de montrer ou pas ses qualités et après mes choix seront dictés par ces performances. Je vous l’ai dit, et moi je dis ce que je fais, et je vais faire ce que je dis » a conclu Belmadi qui semble déterminé dans sa démarche de redistribuer les cartes et établir une véritable concurrence à tous les postes.

>> Belmadi s’exprime à son retour à Alger :

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec


à VOIR aussi
Orléans : Ziani nommé entraîneur adjoint de la N3

Orléans : Ziani nommé entraîneur adjoint de la N3

CAN 2019 : Le Sud Africain Victor Gomes pour diriger la Finale  !

CAN 2019 : Le Sud Africain Victor Gomes pour diriger la Finale !

Sénégal : la victoire sinon rien pour Aliou Cissé

Sénégal : la victoire sinon rien pour Aliou Cissé

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Mercato : l’ex-sétifien Farès Hachi rebondit en Afrique du Sud !

Un transfert pour le moins original devrait se c...

CM 2018 : Belmadi et Saâdane invités à une conférence de la FIFA

La fédération internationale de football (Fifa) ...

Élections FAF : “Zetchi, Madjer ou Kouici sont les bienvenus”

Une commission électorale composée de sept membr...

Arbitrage : Mokhtar Amalou tire sa révérence

L'arbitre international algérien Mokhtar Amalou ...

Rachid Taha, un grand fan des Fennecs s’en est allé

Le chanteur algérien Rachid Taha...

Mercato : Taider pisté par l’AS Roma !

Selon Corriere dello Sport, Sap...

Tottenham : Bentaleb, l’étrange disparition

Éloigné du groupe depuis plusieurs semaines, pri...

Grèce : impliqué dans une bagarre, Djebbour suspendu 3 matchs !

L'attaquant algérien de l'AEK Athènes, R...

Compétitions africaines interclubs : 16es de finale/aller

Les trois représentants algériens dans les compétitions africaines interclubs de...

Click to Hide Advanced Floating Content