Brahimi, Slimani, Bentaleb ou Ghoulam, les grands absents de mars !

Choix forts ou de circonstances, Djamel Belmadi a décidé d’écarter des joueurs importants en prévision de la date FIFA de mars qui servira de préparation à la CAN 2019 en Égypte (21 juin-19 juillet). Retour au cas par cas sur les joueurs non retenus par le sélectionneur national qui s’expliquera sur ses choix ce dimanche en conférence de presse à Sidi Moussa.

Pour diverses raisons, de nombreux joueurs cadres ne font pas partie des plans de Djamel Belmadi pour les rencontres du mois de mars qui se joueront au stade Mustapha Tchaker de Blida, à savoir la Gambie (vendredi 22 juin) et la Tunisie (mardi 26 juin). Forfait de dernière minute après une fracture du doigt ce week-end en championnat, Raïs M’Bolhi est logiquement contraint de céder sa place. Pour les autres, la donne est différente.

Brahimi, un choix sportif surprenant

Régulier en club et qualifié en quart de finale de la Ligue des Champions avec le FC Porto, Yacine Brahimi (29 ans, 45 sélections, 11 buts) est le grand absent de la nouvelle liste de Djamel Belmadi. Officiellement forfait pour blessure face au Togo en novembre dernier, le natif de Montreuil est en forme et n’a pas besoin d’être mis au repos pour cette étape décisive dans la préparation pour la CAN. Si aucun écart disciplinaire n’est connu à ce jour, le sélectionneur devra s’expliquer sur ce choix technique pour le moins étonnant. Satisfait du rendement de Belaïli qui serait déjà partant pour la CAN, Belmadi a fait appel à Benrahma qui semble constituer une véritable menace pour le joueur de Porto.

Belfodil, une mise à l’écart qui se confirme

En grande forme en Allemagne où il aligne les buts ces derniers temps, Ishak Belfodil (27 ans, 17 sélections, 2 buts) espérait sans doute refaire son apparition chez les Verts au vu de la situation catastrophique de Slimani en Turquie. Décevant face au Bénin en octobre dernier, Belfodil a été écarté le mois suivant face au Togo. Sa mise à l’écart pour mars alors qu’il retrouve du rythme signifie sans doute que le natif de Mostaganem n’entre pas dans les plans du sélectionneur malgré son gabarit imposant taillé pour l’Afrique. A moins qu’il réalise une fin de saison tonitruante, Belfodil a peu de chance d’être la doublure de Bounedjah à la CAN si Naïdji et Darfalou saisissent leur chance ce mois-ci.

Bentaleb, les espoirs d’un retour s’envolent

Titulaire et décevant à trois reprises lors des premiers matchs de Belmadi a la tête de la sélection, Nabil Bentaleb (24 ans, 35 sélections, 5 buts) a été brutalement écarté en novembre dernier face au Togo. Une sanction qui se confirme pour le joueur de Schalke 04 qui aligne un temps de jeu appréciable en Allemagne. Au delà d’un rendement sportif jugé insuffisant sous le maillot vert, c’est surtout l’état d’esprit du joueur qui est remis en cause par une partie du vestiaire qui a définitivement gagné la confiance du sélectionneur après la résurrection de Lomé. Soucieux de bâtir un groupe conquérant pour l’expédition égyptienne, Belmadi a donc pris la décision de se passer encore une fois de Bentaleb malgré la grave blessure de Chita. L’ancien joueur de Tottenham est sans doute éliminé.

Ghoulam, une convalescence qui perdure et inquiète

Gravement blessé au genou en octobre 2017, peu après son intention de mettre sa carrière internationale avec l’Algérie entre parenthèse, Faouzi Ghoulam (28 ans, 37 sélections, 5 buts) ne semble pas encore prêt de retrouver les Verts malgré son retour à la compétition avec Naples. Loin de sa forme habituelle, le latéral gauche peine à convaincre Carlo Ancelotti qui lui préfère généralement le Portugais Mario Rui. Avec 8 apparitions dont 5 titularisations et 13 bancs de touche, l’ancien Stéphanois doit se montrer patient. “Psychologiquement, il n’a pas encore récupéré et atteint le sommet de sa forme. Ces choses-là prennent du temps. Nous verrons le vrai Ghoulam la saison prochaine” a expliqué l’ancien défenseur napolitain Andréa Dossena à une radio locale. Jamais appelé par Belmadi depuis sa prise de fonctions, Ghoulam aurait pu retrouver Sidi Moussa à la manière d’un Rafik Halliche pour renouer avec l’ambiance du groupe. Belmadi en a décidé autrement. Un signe qui ne trompe pas et qui laisse planer le doute concernant une participation de Ghoulam à la prochaine CAN.

Slimani et Benzia disent adieu à la CAN !

Si certains espéraient une clémence de Djamel Belmadi malgré leur situation désespérante en Turquie, le sélectionneur des Verts a appliqué ses méthodes de sélection qui reposent essentiellement sur les performances sportives en club. Titulaire à Lomé en novembre dernier et considéré comme un joueur important aux yeux du sélectionneur, Yassine Benzia (24 ans, 4 sélections, 1 but) est victime de sa mise à l’écart définitive de Fenerbahce. Un coup dure pour l’ancien Lillois qui ne disputera donc officiellement pas la CAN au grand regret de Belmadi. Même situation ou presque pour Islam Slimani (30 ans, 59 sélections, 26 buts) qui reste qualifié avec son club pour rejouer en championnat mais qui semble définitivement écarté par son coach. A moins d’un retour en grâce improbable en Turquie, le meilleur buteur en activité des Verts semble lui aussi condamné pour la CAN !

Zeffane et Hanni minimisent leur chance d’aller en Égypte

Souvent titulaire au Stade Rennais où il réalise une saison très honorable, Mehdi Zeffane (26 ans, 11 sélections) qui a été rappelé dans le groupe par Belmadi en novembre dernier face au Togo est finalement écarté pour cette date FIFA de mars. L’ancien Lyonnais ne sera donc pas la doublure de l’indiscutable Youcef Atal qui brille avec l’OGC Nice cette saison. Belmadi a privilégié la piste locale avec la convocation de Haithem Loucif du Paradou AC qui a donné satisfaction face au Qatar en décembre dernier. Concernant le cas de Sofiane Hanni (28 ans, 12 sélections, 4 buts), qui a pourtant reçu une pré-convocation au Spartak Moscou, la décision est rude à accepter pour le milieu offensif qui n’a plus remis les pieds en sélection depuis sa triste sortie avec Madjer face à l’Iran. Malgré le forfait de Benzia et la disparition de Boudebouz, le profil atypique du  meneur de jeu algérien n’a pas convaincu le sélectionneur Belmadi. Jamais appelé dans le groupe, l’ancien Nantais doit plus que jamais espérer un miracle pour retrouver la sélection.

La liste des 26 joueurs convoqués :

liste convoqué mars

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec


à VOIR aussi
CAF (finale –aller) : Wydad Casablanca 1-1 ES Tunis

CAF (finale –aller) : Wydad Casablanca 1-1 ES Tunis

Saphir Taider buteur sur penalty face au LAFC

Saphir Taider buteur sur penalty face au LAFC

Accession : Tahrat et le RC Lens toujours en lice !

Accession : Tahrat et le RC Lens toujours en lice !

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Temps de jeu : le bonus-malus selon Alcaraz

Dans le football, c’est connu. En début de saiso...

JO 2016 : le programme des rencontres de l’Algérie

Déjà sur place à Rio de Janeiro, la sélection ...

Bordeaux : Ounas sort blessé à Marseille

Le néo-international algérien, Adam Ouna...

Madjer a rendu visite à Slimani et Mahrez ce jeudi à Leicester

Il avait rencontré aussi le manager des Foxes, Claudio Raneiri

EN : Rajevac épaté par les installations de Sidi Moussa

Le nouveau sélectionneur des Verts, Milo...

Stade rennais : M’Bolhi ne sera pas le gardien n°1

Interrogé par la presse locale sur le recrutemen...

Feghouli et les Hammers à l’assaut de la Ligue Europa !

Premier match officiel ce soir pour Sofi...

Riyad Mahrez honoré par la wilaya de Tlemcen

En vacances en Algérie, l'international algérien...

EN Olympique : L’Égyptien Badri en superviseur

Hossam Badri l'entraineur olympique des Pharaons ...

Angleterre: Leicester a 500 000 fans algériens

Fraichement titré champion d’Angleterre, le Leic...

Jupiler League : Saadi retrouve le chemin des filets !

Après une période difficile, Idriss Saadi a retr...

JO : Makhloufi qualifié en finale du 1500m face à Kiprop !

Malgré la fatigue avec l'accumulation des course...

Click to Hide Advanced Floating Content