Nous contacter

Sélection A

Écarté par Fenerbahce, Slimani se met en danger pour la CAN !

Publié

le

slimani etonne fenerbahce

Islam Slimani traverse l’une des périodes les plus compliquées de sa carrière. Mis au frigo depuis quelques jours au Fenerbahçe, la saison de l’ancien attaquant du CR Belouizdad tourne carrément au fiasco. Et encore, le mal aurait été moindre s’il était assuré de jouer la CAN-2019. Chose peu, voire pas du tout évidente compte tenue des critères de sélection instaurés par Djamel Belmadi.



Islam Slimani doit probablement regretter d’être resté au Fenerbahçe cet hiver. Annoncé acquis au Real Bétis dans les ultimes heures du mercato, le transfert de l’attaquant algérien a finalement capoté en raison de l’offre financière insuffisante du club andalou mais surtout du coup de pression de son entraîneur qui avait insisté pour le conserver selon la presse turque. Il s’en était suivi une discussion franche entre le coach du Fener et l’international algérien en marge d’un entraînement au cours duquel Ersun Yanal avait confié à Slimani qu’il avait confiance en lui et qu’il croyait à son retour en force.

Dans une approche pédagogique ou psychologique, c’est selon, l’entraîneur de Fenerbahçe avait visionné avec Slimani des séquences de ses buts dans l’espoir de « réveiller » son sens du but. Deux matches et un but après, Slimani est finalement mis au frigo ! On ne connait pas tous les tenants et aboutissants de l’affaire, mais il est acquis aujourd’hui que l’attaquant algérien, qui possède le plus gros salaire du club (près de 375 000 euros par mois), ne rejouera plus avec Fenerbahçe cette saison.

L’attaquant prêté par Leicester City subit carrément le même sort que son compatriote Yassine Benzia, à la différence que ce dernier n’a pas été qualifié par le club pour la phase retour. Selon des informations à vérifier, le club stambouliote a demandé à Slimani de plier bagages. Finalement, après des discussions, il aurait été autorisé à simplement s’entraîner avec le groupe. Relation de cause à effet oblige, la situation de Slimani en club menace directement son avenir immédiat en sélection algérienne.

Belmadi face à un sacré dilemme

Alors que les premiers noms des joueurs convoqués pour les deux matches face à la Gambie (le 22 mars) et la Tunisie (le 26) commencent à filtrer, rien n’indique que Slimani figure dans la liste des 27 joueurs que compte rendre publique Djamel Belmadi sous peu. La convocation de Belfodil, en forme en ce moment en Allemagne, laisse présager que Slimani sera écarté pour ces deux rendez-vous mais aussi et surtout pour la CAN-2019 compte tenu du fait que le sélectionneur national a clairement indiqué que le temps de jeu en club est un critère de sélection déterminant pour participer à la CAN en Égypte (21 juin-19 juillet).

Le retour en force d’Ishak Belfodil, la progression constante d’Oussama Darfalou et l’émergence de Zakaria Naidji (meilleur buteur de la Ligue 1 Mobilis) laisse penser que la place de doublure de Baghdad Bounedjah se jouera entre ces trois joueurs au profil différent. Une mise à l’écart de Slimani (59 sélections, 26 buts) pour la CAN 2019 – une issue très plausible – serait assurément un coup dur pour le meilleur buteur de l’Équipe Nationale en activité…

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter



300x250 01 FM

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.