Nous contacter

Equipe Nationale

Info LGDF : Belmadi envisage de relancer Nabil Bentaleb !

Publié

le

belmadi pense a bentaleb

Mis à l’écart de l’Équipe nationale ces deux dernières années pour des raisons techniques, mais pas que, Nabil Bentaleb (35 sélections) s’apprête à faire son come back chez les Verts. Le milieu de terrain entre dans les plans de Djamel Belmadi pour le stage du mois d’octobre. Un retour, s’il en est, qui équivaudrait à une deuxième chance pour un joueur qui se cherche encore.



Arrivé chez les Verts le 5 mars 2014 alors qu’il n’avait que 19 ans, 3 mois et 9 jours, Nabil Bentaleb avait tout pour devenir un taulier des Verts. Le talent, l’âge et le charisme. Pourtant, cela ne lui a pas suffit pour se faire une place dans le groupe qui allait devenir champion d’Afrique en 2019 en dépit de ses 35 sélections, 5 buts, 1 participation à la Coupe du Monde 2014 et 2 participations à la CAN (2015 et 2017).

Retenu à 3 reprises par Djamel Belmadi à son arrivée en 2018, l’actuel milieu de terrain de Schalke 04 n’a plus été rappelé depuis la première et unique défaite de l’ère Belmadi face au Bénin (1-0 à Cotonou). Diverses raisons peuvent expliquer sa mise à l’écart, mais une chose est sure, sa longue traversée du disert qui dure depuis deux ans est en passe de s’achever.

En effet, selon nos sources à la FAF, Nabil Bentaleb est retenu dans la liste élargie par Djamel Bemadi à l’occasion de la fenêtre du mois d’octobre et devrait bien être retenu dans la liste finale qui pourrait comprendre 26 joueurs ou plus. L’indisponibilité de Hichem Boudaoui (blessé), le faible temps de jeu de Mehdi Abeid et et le retour progressif d’Adlène Guedioura (ce dernier revient d’une grave blessure au genou) devraient favoriser le rappel de l’ancien milieu de terrain de Tottenham.

Belmadi-Bentaleb, un contact jamais rompu

La trajectoire de la carrière de Bentaleb, qui ressemble plus à des montagnes russes depuis quatre ans, ne semble pas déranger outre mesure le sélectionneur national qui compte bien relancer le natif de Lille à qui il reconnait quand même beaucoup de qualités.

D’ailleurs, selon un proche du joueur, le contact n’a jamais été rompu entre les deux hommes qui s’appellent régulièrement. «Nabil et le sélectionneur Belmadi se téléphonent régulièrement. D’ailleurs, durant le confinement, ils se sont parlés », nous a confié notre source.

Fin psychologue, Belmadi sait que Bentaleb est un joueur qui fonctionne au feeling. A 25 ans, il sait aussi qu’il peut tirer encore le meilleur de lui pour peu qu’il retrouve sa confiance et celle des cadres du vestiaire avec qui il s’était embrouillé par le passé. Ce qui ne devrait pas être un problème pour un joueur qui est resté le temps qu’il faut loin des Verts pour méditer sur sa situation.




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.