Un groupe de joueurs dénonce les « méthodes archaïques » de Madjer

Alors que la FAF propose à Rabah Madjer une sortie honorable, avec à la clé une indemnité de départ de deux mois, le sélectionneur national continue de faire de la résistance. L’homme se dit encore en place et pousse la fédération à le limoger unilatéralement. Pourtant, tous les éléments sont contre lui. Le public, la fédération et les joueurs qui, après avoir observé un silence respectueux, ont fini par dire à la FAF tout le « bien » qu’ils pensent du technicien et ses méthodes « archaïques ». C’était la veille du déplacement à Lisbonne. Madjer appréciera.

C’est une vérité que Rabah Madjer devra intégrer un jour ou l’autre. On savait dès le départ que les joueurs de la sélection nationale n’ont jamais été convaincus par son savoir-faire d’entraîneur, mais cette fois-ci ils sont allés carrément le dire aux responsables de la FAF. En effet, la veille du déplacement des Verts à Lisbonne, un groupe de joueur s’est entretenu longuement avec Hakim Medane, manager général très apprécié du groupe, faute d’avoir pu rencontrer le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, pour évoquer la situation de l’EN. La veille, les coéquipiers de Riyad Mahrez ont été défaits par le Cap-Vert à domicile (2-3) et ce revers a visiblement fait décider les joueurs à réagir.

Après la rencontre perdue au 5 Juillet, Rabah Madjer disait encore qu’il ne démissionnerait pas sous peine de provoquer une crise encore plus grave. Suffisant pour que des « cadres » aillent voir Medane pour lui dresser un tableau pas du tout reluisant du sélectionneur Madjer et de ses «méthodes archaïques» qui ont fini par « plomber la préparation », ont-ils dit. C’est la première fois que les joueurs de l’Équipe nationale se sont plaints ouvertement à FAF de la méthode Madjer. Une manière assez directe de mettre la FAF devant ses responsabilités.

Le départ de Madjer n’est pas encore acquis !

Sans aucun doute, Kheireddine Zetchi va se servir de cette « plainte » des joueurs durant ses pourparlers avec Rabah Madjer pour le convaincre de quitter son poste. La FAF a en tous les cas assez d’atouts et de raisons pour limoger le sélectionneur. Néanmoins, Zetchi a avoué à son entourage que l’affaire « n’est pas aussi simple que ça ». Le président de la FAF s’attendait à ce que Madjer accepte une compensation de deux mois en contrepartie de sa démission mais l’homme lui a dit clairement qu’il ne démissionnera pas. Autrement dit, il l’oblige à le limoger et le payer. Madjer rate une belle occasion de quitter sans éclabousser davantage son image. Dommage !

Nabil Boughanem La Gazette du Fennec


à VOIR aussi
Belaili: “Bon pour le moral”

Belaili: “Bon pour le moral”

EN : Attaque fracassante, défense fracassée

EN : Attaque fracassante, défense fracassée

« C’est vous l’Expert » : Une préparation étrange qui finit bien

« C’est vous l’Expert » : Une préparation étrange qui finit bien

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Quand le gardien Moussaoui mâchouille sa convocation

Il sera l’une des nouveautés de l’Équipe nationa...

Ligue 1 – 24ème journée : le programme des rencontres

La Ligue 1 au menu ce weekend sur deux journées ...

Coates : “Slimani peut évoluer dans n’importe quelle équipe du monde”

Dans un entretien accordé à Record, Sebastian Co...

Belmadi : “On ira au Togo pour gagner”

Lors d'une conférence de presse tenue ce mardi à...

Mondial 2026 : l’Afrique réclame 10 places !

Après l'Europe qui a exigé la moitié des places ...

CAN 2017 : Le Gabon tient bon !

Les graves événements qui secouent le Ga...

EN : une liste provisoire de 18 joueurs dévoilée par Leekens

Le nouveau sélectionneur des Verts, Geor...

Ligue 1 – saison 2017/2018 : Le nombre des entraîneurs étrangers en hausse

Six des 16 formations de la Ligue 1 algérienne o...

Classement FIFA (dames): L’Algérie gagne deux places

L'Algérie a gagné deux places et s'est hissée à ...

Click to Hide Advanced Floating Content