Hattab : « L’Algérie doit être présente lors du prochain mondial 2022 »

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, s’est exprimé sur le sujet de l’Équipe nationale et la difficulté pour la FAF de trouver le successeur de Rabah Madjer dont le nom pourrait être dévoilé en fin de semaine selon certaines indiscrétions. Critiquant également la manière de faire du président Zetchi, le MJS a surtout exigé une qualification au prochain Mondial 2022 au Qatar.

Mohamed Hattab a expliqué que les négociations entre la FAF et le nouveau sélectionneur sont sur la bonne voie. «Selon les dernières informations, les choses se déroulent dans le bon sens avec le futur sélectionneur national», a-t-il déclaré avant d’ajouter : «j’ai confiance en la FAF pour la nomination du nouveau sélectionneur national. Il y a des choses qu’on ne peut pas dévoiler maintenant. Ce genre de contacts nécessite la discrétion la plus totale. Il faut également demander l’avis des spécialistes afin de pouvoir choisir le sélectionneur capable d’apporter un plus à l’EN. J’espère qu’il y a aura un choix raisonnable et qui corresponde à la mentalité algérienne. Il faut que le choix du nouvel entraîneur national obéisse à certains critères objectifs ».

Le MJS n’a par ailleurs pas omis de critiquer la méthode utilisée par Zetchi qui a commis une bourde monumentale en dévoilant les noms des candidats. «Le président de la FAF a commis une erreur en divulguant les noms des entraîneurs retenus dans sa short liste en vue de la nomination du successeur de Rabah Madjer. Il n’avait pas à agir de la sorte, car on n’est pas les seuls sur la scène internationale à chercher un nouvel entraîneur. Il y a même une concurrence qui s’installe dans ce registre, ce qui exige de nous d’être très prudents dans les contacts établis avec les éventuels candidats pour prendre en main la barre technique des Verts», a ainsi déclaré le Ministre de la Jeunesse et des Sports en marge des Jeux africains de la Jeunesse qui se déroulent actuellement à Alger.

Le ministre a aussi rappelé l’importance de voir l’Algérie présente lors de la prochaine Coupe du monde 2022 au Qatar : «On doit se fixer la qualification au prochain Mondial comme un objectif. L’Algérie doit être présente lors du prochain mondial 2022. Il est clair que l’entraîneur qui viendra doit tout faire pour qualifier l’équipe nationale au prochain Mondial. On était tous tristes de suivre le dernier Mondial en l’absence de l’Algérie» estimant ainsi que cette Coupe du monde 2018 a été «un événement sans saveur pour les Algériens».

Yassine B, LGDF


à VOIR aussi
MCA : Bernard Casoni sur un siège éjectable !

MCA : Bernard Casoni sur un siège éjectable !

Ligue 1 Mobilis : MOB-JSK (1-1), un derby kabyle sans vainqueur

Ligue 1 Mobilis : MOB-JSK (1-1), un derby kabyle sans vainqueur

U17 : la sélection est en Tunisie pour le tournoi de l’UNAF

U17 : la sélection est en Tunisie pour le tournoi de l’UNAF

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

CAN-2019 : L’Algérie pourrait se préparer au Qatar

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, ...

Sélection U18 : Batelli convoque 11 joueurs du Paradou AC sur 22 !

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, ...

test3

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, ...

test2

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, ...

test

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, ...

test

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, ...

test

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, ...

CAN-2019 : Hervé Renard veut affronter l'Algérie en amical

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, ...

J.O. 2020 : la sélection algérienne Dames en stage

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, ...

Click to Hide Advanced Floating Content
La Gazette du Fennec

GRATUIT
Sur Google Play
VOIR