Karaoui : “Belmadi connait cette pression qui existe autour de l’EN”

Après quatre saisons passées au Mouloudia Club d’Alger, Amir Karaoui (31 ans) a démarré un nouveau cycle à l’Entente de Sétif. Le milieu récupérateur qui compte 3 sélections avec les Verts a eu la gentillesse de revenir sur son choix et ses débuts en Coupe Arabe. Il nous parle aussi de la pépite Djabou et donne un avis positif sur la nomination de Belmadi à la tête des Verts.

Bonjour Amir, pour commencer, vous avez quitté le Mouloudia d’Alger après quatre saisons pour retourner à l’Entente de Sétif. Pourquoi ce choix?

J’ai passé quatre saisons au Mouloudia d’Alger, quatre merveilleuses saisons avec un public extraordinaire et des moments inoubliables dans un grand club. J’ai de très bons souvenirs et j’aurais aimé resté, comme tout le monde le sait, mais les dirigeants avaient une autre idée en tête. On m’a proposé un contrat et on m’a dit texto « voilà ce contrat, si tu l’accepte c’est bien, si tu as mieux ailleurs, je t’encourage à partir ». J’ai tout de suite compris ! J’ai étudié les autres propositions, dont celle de Sétif. Ce n’est un secret pour personne que le président de Sétif est un bon ami à moi, le discours qu’il m’a tenu et le discours de l’entraîneur Rachid Taoussi m’ont encouragé à revenir au club, un club que je connais et que j’aime depuis tout petit étant Sétifien d’origine.

“Comme chaque saison, l’ES Sétif joue sur tous les tableaux”

Juste après votre arrivée à l’ESS, vous avez participé à la double confrontation contre Al Ain en Coupe Arabe, ponctué par une qualification au deuxième tour. Parlez-nous un peu des deux rencontres, ainsi que votre séjour en Croatie.

Déjà, j’aimerais dire que c’est ma première participation en Coupe Arabe, c’est une compétition que je découvre grâce à Sétif, donc je suis très content d’avoir participé à cette double confrontation. D’un commun accord, les dirigeants se sont arrangés pour aller jouer en Croatie, on ne savait pas trop au départ si cela aurait été mauvais ou bien pour nous. On a joué contre une grande équipe au niveau asiatique, avec des joueurs de qualité mais ils avaient beaucoup d’absences et ils nous ont pris un peu à la légère au match aller. On les a surpris, notamment avec un grand Djabou, on les a battu 2-1 mais faut avouer qu’au match retour on a bien souffert. Mais l’essentiel c’était la qualification. En parlant de la Croatie, c’est un pays que j’ai découvert, un très beau pays, on a été très bien accueilli et tout s’est bien déroulé.

karaoui ess

Le championnat a commencé (NDRL: interview réalisée après la première journée) et l’Entente a un effectif complètement remanié, quel est l’objectif du club ?

On a commencé le championnat par une victoire contre Bel Abbes, une victoire importante au vu des échéances qui nous attendent dans le mois à venir avec la Coupe d’Afrique, la Coupe Arabe. On va donc enchainer beaucoup de match. Pour nous, on ne pouvait pas espérer mieux, on a confirmé sur notre terrain et on a montré à nos supporters que malgré le remaniement de l’équipe, on pouvait jouer les titres. Donc, l’objectif de l’équipe c’est comme tous les ans, Sétif joue le podium en championnat et la Coupe d’Algérie, la Coupe d’Afrique, la Coupe d’Arabe. On va essayer de ramener le plus de titre possible.

“En tant que milieu récupérateur, c’est un bonheur de jouer derrière Djabou”

Parmi les changements, on notera le retour du capitaine Abdelmoumene Djabou. Toi qui a déjà joué avec lui dans le passé, ça ressemble à quoi de jouer avec un joueur comme lui ?

C’est toujours un plaisir de jouer avec un joueur comme ça. Déjà, c’était presque un rêve quand je suis arrivé à Sétif et jouer avec Djabou. A cette époque il était incroyable physiquement et techniquement, c’est un pur plaisir surtout quand on joue dans un poste comme le mien, milieu récupérateur, et on l’a juste devant nous. Tu récupères la balle, tu lui donnes et tu fermes les yeux parce que tu sais qu’il va se débrouiller tout seul. Il a déjà commencé avec un doublé contre Al Ain en Coupe Arabe et il a marqué un superbe but contre Bel Abbes, un peu comme le but de Dembelé en Super Coupe d’Espagne. C’est un chic type, un leader dans le groupe avec l’expérience qu’il a pris dans les autres clubs et en équipe nationale, il a pris de la maturité. Je pense que c’est ce qui lui a manqué un petit peu lors de ses premières années mais là c’est un vrai leader, il mène le groupe, il prend ses responsabilités à 200%. C’est un gros poids qu’il enlève à tous les autres joueurs. Tous les clubs aimeraient avoir un Djabou dans leur équipe, donc on a la chance de l’avoir avec nous et on en profite. Au-delà de cela, c’est un très bon ami à moi depuis mon passage à El Eulma, je connais sa famille et il connaît la mienne, donc j’espère qu’il va faire une grande saison et retrouver l’équipe nationale.

karaoui, mesbah, bougherra CAF C

L’équipe nationale traverse des moments difficiles depuis une année et demi maintenant. Qu’elle est ton avis sur la nomination de Djamel Belmadi ?

Ce que traverse l’équipe nationale en ce moment est triste mais la fédération essai au mieux de régler les problèmes. Par-là, je veux dire que la nomination de Djamel Belmadi est une très bonne chose pour l’équipe nationale. La première chose du fait qu’il soit algérien, qu’il soit un jeune entraineur et qu’il a déjà démontré beaucoup de choses en ramenant beaucoup de titres en tant qu’entraîneur au Qatar. Aussi parce qu’il connait cette pression au sein de l’équipe nationale, cette pression mise par le peuple algérien qui aime son équipe nationale et qui aime la voir gagner et participer aux grandes compétitions. Donc c’est une très bonne chose, c’est un ancien joueur et capitaine de cette équipe nationale, donc il a toutes les caractéristiques. On parle beaucoup de binationaux, lui c’est un binational, il parle l’arabe et le français, c’est le profil que recherchait l’équipe et j’espère qu’il va redresser la barre.

 Entretien réalisé par Walid B, pour La Gazette du Fennec


à VOIR aussi
L’Algérie et la CAN : une histoire de rendez-vous manqués

L’Algérie et la CAN : une histoire de rendez-vous manqués

EN : Premier entraînement au Caire sans Bennacer

EN : Premier entraînement au Caire sans Bennacer

Riyad Mahrez a accordé une interview à Al Kass

Riyad Mahrez a accordé une interview à Al Kass

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Courtrai : Attal de retour à l’entraînement

Le latéral international algérien, Youce...

EN : Alcaraz veut sortir l’Algérie de l’impasse

Après avoir brillé à la Coupe du Monde de la...

Brahimi et Slimani dans le Top 10 des Africains les plus chers de l’histoire !

Le feuilleton de cet été a pris fin hier soir lo...

Mercato : l’ex-sétifien Farès Hachi rebondit en Afrique du Sud !

Un transfert pour le moins original devrait se c...

Programme TV du dimanche : Orléans et Lorient jouent gros !

Au menu ce dimanche les manches retours des barr...

Kerbadj : “Je ne suis pas un employé chez Zetchi !”

Nouvel épisode, nouveaux propos. L’affaire Zetch...

Standard de Liège : Belfodil égratigne Van Buyten

En grande partie responsable de l'échec du trans...

Ligue 1 Mobilis : le NAHD impose sa loi au 5 Juillet !

Dans le derby d'Alger opposant le NAHD...

Standard : Le but et la passe de Belfodil comptabilisés !

Alors que le match entre Charleroi et Standard r...

Qualifications CAN 2017 : programme de la 6ème et dernière journée

Alors que la situation sécuritaire est dramatiqu...

Programme du samedi : Slimani débute au King Power Stadium

Grande journée de première pour certains interna...

CM 2018 : l’Égypte sera bien dans le pot 1 pour le tirage au sort

D'après l'influent dirigeant égyptien Ha...

Album photo : la séance d’entrainement sous la pluie à Sidi Moussa

Sous une pluie continue à Alger ce mardi les Fen...

Click to Hide Advanced Floating Content