Makhloufi renonce aux Mondiaux 2017 de Londres !

Cinq années après son sacre olympique sur 1500m aux JO 2012, Taoufik Makhloufi devait renouer les pistes de Londres. Un impérissable souvenir et des retrouvailles annulées. En effet, le demi-fondiste algérien ne pourra pas prendre part aux Championnats du Monde d’athlétisme prévue dans la capitale anglaise du 4 au 13 août prochain. Décision motivée par « une ancienne blessure au mollet qui s’est réveillée en pleine préparation ».

Aïe aïe aïe ! Pour un coup dur, c’en est un. Un forfait qui signifie l’envol d’un éventuel podium. La faute à une ancienne blessure au mollet qui vient tout fausser. Tout compromettre. Le rêve de triompher de nouveau à Londres s’est dilué. « Une ancienne blessure au mollet s’est réveillée en pleine préparation, elle a perturbé ma préparation en vue de la nouvelle saison. Après mûres réflexions, j’ai décidé de ne pas participer aux mondiaux de Londres. Je ne me sens pas en possession de tous mes moyens pour défendre crânement mes chances », a déclaré le double médaillé d’argent (800 et 1500m) lors des Olympiades 2016 de Rio (Brésil) qui ne pourra pas  concourir sur les mêmes terres où il avait, à la surprise générale, été consacré sur 1500m lors des Olympiades 2012.

La pièce qui manque au puzzle

Là bas, il avait des repères qui auraient pu faire qu’il aille chercher, une autre fois, le vermeil. Mais le natif de Souk Ahras ne semble pas avoir les bonnes sensations pour réaliser une nouvelle sensation. Un contretemps décevant et un Makhloufi qui dit être « très déçu surtout pour le peuple algérien et mes fans, j’aurais souhaité leur procurer de la joie et du plaisir comme j’ai l’habitude de faire à chaque grand rendez-vous sportif, mais c’est plus fort que moi. Je préfère me soigner pour revenir encore plus fort lors des prochaines échéances internationales ». L’amertume est là. Celui qui est à Tunis, où il a été invité par l’Union arabe d’athlétisme à l’occasion du championnat arabe de la discipline, ne pourra pas endosser la chasuble de l’Algérie pour essayer d’aller chercher une médaille aux Mondiaux. Une distinction qu’il n’a toujours pas pu ajouter à sa collection de médailles. Reste à savoir si l’athlète de 29 ans pourra un jour participer et briller lors des Championnats du Monde. Il a le talent pour mais on ne sait pas si le temps le lui permettra. Sans lui, on a du mal à imaginer comment Kassaman puisse retentir dans le ciel londonien. Mais qui sait…

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

LDC : Naples joue son ticket ce soir face au Benfica !

Au menu ce mardi et ce mercredi la 6ème et derni...

Résultats #1 : Brahimi et Soudani buteurs, Atal et Boulaya à la hauteur !

L'heure de la rentrée a sonné pour nos internati...

U17 : L’Algérie n’ira pas à la CAN 2019 en Tanzanie

Tout comme la sélection U20 éli...

Stade Rennes : Bensebaini s’illustre dans l’axe

Le défenseur international algérien du Stade Ren...

Arabie Saoudite : Mellouli quitte Al Qadissiyah

Le défenseur algérien de la formation saoudienne...

Iran : Carlos Queiroz pose ses conditions pour rester

Cité par Kheireddine Zetchi com...

Premier stage des U23 en prévision des Jeux de la solidarité islamique Bakou 2017

La future équipe nationale algérienne olympique ...

Algérie – Cap Vert (2-3) : … No Comment !

La rencontre amicale de ce vendredi devait marqu...

Angleterre : Mahrez rate un penalty, Leicester concède le nul (1-1)

En pleine bourre ces derniers mois l'internation...

Alcaraz : Chronologie d’une inévitable éviction

Kheireddine Zetchi, président d...

Feghouli en quête de temps de jeu avec les Hammers

Chahuté après le scénario du match Algér...

Programme TV du samedi : Belkaroui de retour à la compétition

Programme chargé ce samedi pour nos internationa...

Click to Hide Advanced Floating Content