Belkacemi : « Ces joueurs là ont toujours voulu jouer pour l’Algérie ! »

Invité dans l’émission « C’est vous l’Expert » ce lundi, Mohamed Belkacemi a donné son avis sur l’instabilité actuelle de l’EN, mais également sur la motivation de certains joueurs parfois remise en cause. Des propos lucides sur ces joueurs bi-nationaux que l’ancien formateur à la FFF a côtoyé durant sa longue carrière à la DTN française.

Pour le dernier invité de « C’est vous l’Expert« , la sélection algérienne déborde de talent, un point fort qui peut également devenir un point faible :  « Ce qui est regrettable c’est que je pense que c’est une des plus belles générations qu’on aura eu. Ce n’est pas facile d’avoir beaucoup de talents dans une équipe. Il faut un équilibre, savoir gérer les égos. » 

Le talent et les égos vont ensemble généralement et c’est le propre des coachs de jouer le rôle de catalyseur pour permettre à ses joueurs de toujours donner le meilleur d’eux mêmes. Une tâche compliquée en sélection lorsque l’on sait que les coachs se sont succédés à la tête des Verts. « Il ne faut pas oublier qu’on a des supers joueurs et il faut trouver de la stabilité. » 

Si notre invité insiste sur le fait de ne pas oublier que les joueurs algériens ont du talent c’est surtout pour répondre aux critiques qui vont jusqu’à remettre leur attachement au pays en cause. Un sujet qu’il peut évoquer avec pertinence lui qui a connu certains d’entre eux en équipe de France : « Yacine Brahimi je l’ai eu à 14 ans, Sofiane Feghouli aussi également à 15 ans. Et ces joueurs là ont toujours voulu jouer pour l’Algérie, ils ne sont jamais venus à contre cœur. La dernière fois que je les ai vu c’était à l’aéroport en direction de l’Algérie. Il y avait Hanni, que j’ai eu également en équipe de France, Abeid, Mesloub, Slimani, Mahrez. Ils avaient la banane les mecs, le sourire aux lèvres. Ils avaient envie de venir. Il ne faut pas se tromper. » 

Il ne faut donc pas se tromper le problème vient d’ailleurs. Pour notre invité le manque de concurrence serait un facteur qui pourrait expliquer le manque de performance des Verts : « Peut-être qu’il faut faire en sorte que certains ne s’installent pas dans un fauteuil mais ça, ça va plus loin que les joueurs. » 

Un avis que semble visiblement partager la FAF puisque certains joueurs vont devoir céder leurs fauteuils pour laisser la place à de nouveaux éléments. « Il faut laisser le temps au temps » dira Belkacemi qui demande de la patience envers cette équipe en pleine reconstruction.

Yahia.S, LGDF

 

Retrouvez la totalité de notre entretien avec Belkacemi ici : 

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER


Ne manquez pas aussi !

UNAF U15 : le titre de champion revient à la Libye

Invité dans l'émission "C'est vous l'Exper...

EN : La réconciliation, seule issue possible

Invité dans l'émission "C'est vous l'Exper...

CAN 2018 dames : Algérie-Sénégal ce mardi à 17h45 au stade du 5 juillet

Invité dans l'émission "C'est vous l'Exper...

EN : Madjer, le boulet de la FAF !

Invité dans l'émission "C'est vous l'Exper...

Chaouchi, un énième dérapage

Invité dans l'émission "C'est vous l'Exper...

Q. CAN 2019 - U20 : les Verts prennent une option face à la Tunisie (3-1)

Invité dans l'émission "C'est vous l'Exper...

Le mensonge grotesque de Madjer au sujet de la forme physique de Taïder !

Invité dans l'émission "C'est vous l'Exper...

EN : Madjer en Vert et contre tous !

Invité dans l'émission "C'est vous l'Exper...

Ce qu'il faut retenir de la sortie face à l'Iran (2-1)

Invité dans l'émission "C'est vous l'Exper...