LFP : Hamid Haddadj quitte la Commission de discipline

La démission du président de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) Hamid Haddadj a été bien attendue depuis le bras de fer entre le président de la FAF et le président de la LFP. Selon nos informations, ce sont surtout les récentes sanctions trop légères prises à l’encontre des clubs dont les supporters ont envahi le terrain qui lui sont reprochées. Zetchi voulait plus de fermeté et des sanctions exemplaires mais la commission de discipline de Haddadj n’a pas eu la main assez lourde en attribuant des sanctions classiques.

« J’ai décidé de me retirer, ainsi que les trois membres de la commission de discipline pour des raisons personnelles, d’autant que nous avons remarqué que nous n’avons pas été consultés dans des décisions qui ont été prises par la Fédération algérienne (FAF). Nous avons préféré prendre cette décision dans l’intérêt du football national« , a expliqué Hamid Haddadj à l’APS.

Haddadj a même cité plusieurs exemples où selon lui la FAF n’a pas du tout respecter les règlements en vigueur pour justifier cette démission « semi collective ». D’ailleurs ce dernier a même confié que « J’ai reçu un appel téléphonique lundi d’un membre du directoire gérant les affaires courantes de la LFP me demandant d’ajourner mon retrait jusqu’à la fin de la saison, chose que j’ai refusée« .

Enfin il est utile de rappeler que Hamid Haddadj est un ancien président de la FAF (janvier 2006-février 2009) et juriste de formation. Il avait été désigné à la tête de la commission de discipline en septembre 2010. Dirigeant sportif chevronné et connu pour son intégrité, cet ancien proche de Mohamed Raouraoua quitte donc la scène footballistique national.

Saïd B, LGDF

Ailleurs sur le web
Click to Hide Advanced Floating Content