« C’est vous l’Expert » : l’ambiance de la CAN et son parcours, Benyahia raconte tout !

Les semaines passent et nos invités se sentent de mieux en mieux à l’antenne de « C’est vous l’Expert » ! Après Sofiane Feghouli la semaine précédente, Mohamed Benyahia était à notre antenne pour parler de son parcours mais également de son expérience récente avec les Verts à la CAN 2017 ! Initialement prévu pour 20 minutes, le défenseur central restera 30 minutes à notre antenne et aurait aimé rester plus longtemps encore ! Il faut dire que le joueur de l’USMA avait beaucoup de choses à dire entre anecdotes sympathiques et révélations choquantes sur son passage au MCO… 

« Bonne écoute »

Le Programme : 

Focus Fennec :

Zahir défend le bilan de Ghoulam !

Benzia et Bahlouli, l’explosion enfin attendue sous Bielsa ?

L’invité de la Semaine :

Entretien depuis Alger avec Mohamed Benyahia par téléphone : Retour sur son parcours, son expérience à la CAN et son clash avec le MCO !

Débat de la rédac :

Il y a 2 ans, La Gazette du Fennec révélait un classement de 7 talents à suivre : Que deviennent-ils maintenant ?

Parole à l’expert :

La DTN n’arrive pas à trouver un coach algérien, faute de candidatures,  pour prendre l’équipe A’ en mains : Comment régler cette impasse ? Les prochaines élections vont-elles réellement changer quelque chose à la situation actuelle ?

Mahrez peine avec Leicester. Est-ce un problème de niveau individuel ou collectif ?

Yahia S, LGDF 

  • Sghorssen Beo

    Il serait plus intéressant de lire ce que dit Bouguerra sur les « Verts » que d’écouter cet illustre inconnu dans la maison des verts !!!!

    Madjid Bougherra sort de son mutisme et se livre en exclusivité au Buteur pour rétablir certaines vérités qu’il avait vécues de l’intérieur du groupe de l’EN, lors de la dernière CAN 2017. L’ancien capitaine d’équipe des Fennecs, apporte son témoignage sur cette Coupe d’Afrique des nations ratée des Verts au Gabon.

    Q :D’abord en tant que membre du staff technique et avec du recul, quelle lecture faites-vous de cette dernière Coupe d’Afrique des Verts au Gabon ?

    Tout le monde est unanime, joueurs, dirigeants et spécialistes, c’était un échec pour tout le monde. C’était très compliqué, je pense que tout le monde est passé à coté, c’était très difficile à expliquer à chaud car personnellement, j’ai très mal.

    Q /Après plus d’un mois, quelles sont les raisons de cet échec, sachant que tous les moyens ont été mis pour au moins arriver en demi-finale ?

    Il ne faut pas se le cacher, depuis le match du Cameroun, on ne sentait pas bien cette équipe nationale. Elle traversait un moment de doute et un manque de confiance qui a eu raison de notre état d’esprit. Comme je l’ai toujours dit, cette équipe n’a pas connu trop d’échecs donc voilà, on n’a pas su gérer cette période délicate. Cela dit, je reste confiant pour l’avenir car cet échec va nous apprendre à réagir lorsque ça va mal.

    Q:Madjid, votre rôle se limitait à la coordination alors qu’on vous reproche de vous être immiscé dans le domaine technique ?

    Je dois d’abord revenir sur mon arrivée dans le staff. En fait, je venais juste d’annoncer ma retraite de footballeur. Juste après, j’ai rencontré le président Raouraoua qui m’a sollicité et je n’ai pas hésité à répondre par l’affirmative. Après pour mon rôle, je n’étais pas du tout dans le technique comme certains essayent de le faire croire, j’étais là plutôt dans le relationnel. C’est-à-dire être proche des joueurs, leur parler, et leur remonter le moral. J’étais comme 24e joueur pour essayer d’éviter les conflits collectifs ou un quelconque problème individuel.

    Q:Votre mission n’était guère facile, sachant que vous ne pouviez pas échapper aux rumeurs ?

    J’avoue que c’était une mission très difficile, c’est vraiment un boulot pas du tout facile parce que c’est être avec 23 joueurs au quotidien, leur parler, demander de l’énergie. Personnellement, je reste fier et solidaire avec cette équipe. Tout ce que j’ai entendu me concernant était totalement faux. Je n’ai jamais imposé un quelconque changement, je n’étais pas dans ce domaine. J’étais là en observation sur ce volet pour justement apprendre

    Q:Madjid c’était un dur boulot, surtout après un échec dans un match où on a pu assister par exemple à des altercations comme celle qui a éclaté entre Slimani et Cadamuro…

    Ecoutez, ceux qui ont joué au football savent bien que lorsque les résultats ne suivent pas dans un tournoi comme ça, il y a toujours des tensions à l’entrainement. Tout le monde veut montrer qu’il mérite de jouer et qu’il peut ramener un plus lors du prochain match. Les joueurs étaient motivés, ils voulaient tous montrer au coach qu’ils avaient envie de jouer contre la Tunisie et gagner ce match. Après ce qui s’est passé entre Slimani et Cadamuro était vraiment involontaire. Les deux joueurs se sont bousculés après un tacle et juste après ils se sont reparlés après le repas du soir, le plus normalement du monde. On a amplifié les choses alors qu’ils avaient juste envie de bien faire.

    Q:Les gars ont manqué de Grinta, ils ne se sont pas donnés à fond, c’est l’avis des supporteurs et des spécialistes, votre réaction ?

    Non, je dirai que c’était plus une motivation individuelle que collective. C’est ce qu’on a vu dans les matchs, on a senti que les joueurs se cherchaient sur le plan individuel or, en Afrique, il faut avoir l’esprit collectif pour pouvoir gagner. Après, c’est tout à fait légitime que les supporteurs dressent un tel constat parce qu’ils savent très bien que nos joueurs sont capables de faire mieux. Personne ne comprend leur réaction sur le terrain, mais je crois qu’ils ont compris que sans l’esprit d’équipe on ne peut rien faire.

    Q:On avait aussi l’impression que des joueurs voulaient faire la décision seuls, on est tombés dans l’individualisme ?

    C’est vrai chacun voulait essayer de sauver l’équipe. C’est une bonne intention, non ? Cette équipe a l’amour du pays, personne ne peut remettre en cause cela. On a manqué de maturité dans les moments difficiles et cumulé les échecs aussi, on ne s’était pas qualifiés à la Can2010. On a été éliminés au premier tour en 2013 mais on est revenus. Je le dis encore une fois, on a péché collectivement. On n’a pas encore de leaders sur le terrain.

    Q:Peut-on alors dire que Medjani et Feghouli ont manqué pour cette équipe ?

    Ecoutez, une équipe a besoin de leaders dans chaque compartiment. Que ce soit dans la gestion du groupe, sur le plan tactique ou relationnel il faut des joueurs d’expérience capables de relancer l’équipe. Sinon, à défaut de cela, il nous faut un coach à l’avenir avec du charisme et beaucoup d’autorité. Il faut qu’il soit capable d’imposer une concurrence et plus de pression positive sur les joueurs afin qu’ils puissent jouer plus collectif. Je veux dire capable d’imposer la discipline tactique.

    Q:Certains disent aussi que ces joueurs n’ont pas assez d’amour pour le maillot et ne se sentent pas Africains, avez-vous remarqué cela ?

    Ecoutez, dire que joueurs manquent d’amour pour le maillot et qu’ils ne veulent pas venir, je trouve que c’est des mots forts qui peuvent blesser dans le football. Quand ça va mal et que les résultats ne suivent pas, on va entendre toutes sortes de critiques, certaines sont cohérentes qui pueuvent faire avancer les choses et d’autres à l’inverse qui peuvent influer négativement l’Equipe nationale. Après, ça fait partie du métier. C’est là que le joueur avec son caractère doit faire le trie du bon et du mauvais et s’en servir pour progresser. Pour finir il faut juste rappeler qu’en coupe du Monde 2014 et lors des éliminatoires on a bien vu que c’était ces mêmes joueurs qui avaient mouillé le maillot. Certes depuis 4 mois, on a vu certaines choses qui peuvent démontrer ce manque de grinta mais je dirai qu’on n’a pas su réagir dans l’échec collectivement. C’est un faux débat, ces mêmes joueurs ont aussi sorti le peuple dans la rue, ça il ne faut pas l’oublier.

    Q: Comment ont-ils vécu cela, sincèrement ?

    Ils étaient déçus, d’ailleurs c’est pour cela qu’ils n’ont pas pu s’adresser à la presse. Ecoutez, il faut savoir pardonner aussi. Ils n’avaient rien à dire. Franchement, ils étaient abattus, ils n’ont même pas osé s’exprimer dans la presse.

    Q:Passons à vos projets, parlez-nous de votre avenir, on a appris que vous alliez intégrer le staff de Lekhwiya avec Djamel Belmadi…

    Moi, je suis en train de poursuivre ma formation. C’est pour cela que j’avais dit tout à l’heure que je ne suis pas encore prêt pour pouvoir m’immiscer dans le domaine technique de l’EN. Donc voilà, je vais faire le tour du Monde, pour apprendre et continuer mon apprentissage. Actuellement, je suis en stage avec Belmadi à Lekhwiya, prochainement, je me rendrai en Italie, pour un stage d’une semaine ensuite en France pour apprendre encore…

    Q:En Algérie, le lancement de votre académie est pour bientôt ?

    Oui, Inch’allah, c’est toujours d’actualité. Normalement, d’ici un an on devrait passer à la concrétisation de ce projet. Je vous en dirais plus au moment opportun, Inch’Allah. Après, je ne cache pas aussi que je suis motivé d’être entraineur. Je me fixe un objectif, qui est un rêve, celui de devenir un jour entraineur national de mon pays.

    Q:Un petit mot peut-être au peuple algérien qui veut voir son équipe nationale plus haut et le football algérien sortir de la crise ?

    Il faut rester optimiste pour l’avenir en Algérie. On a connu plus difficiles comme situations, on a un pays avec des hommes, des valeurs et surtout de l’espoir. Cette sélection a donné beaucoup de joie au peuple. Je pense qu’on a un énorme potentiel sur place. Beaucoup de nations en Afrique nous envient ce groupe mais il faut savoir avancer et ne pas vivre sur ses échecs. Au contraire, ce qui est fait est fait maintenant, il faut oublier cette CAN, ça fait mal, c’est vrai, mais voyons loin, je suis sûr que dans peu de temps on sera une pépinière pour de grands clubs européens.

    • ait_mansour_aziro@yahoo.fr

      Entre nous les questions du buteur sont d’un niveau qui frole le 0 voire moins ? Les gars ont manqué de grinta , ils se sont pas donné à fonds , c’est l(avis des supporteurs ? ou a été fait un sondage pour dire une merde pareil ? comme tu balances une phrase faut donner des preuves ! et des spécialistes ? Qui sont ses spécialistes ? Bencheikh et madjer and co !Mdrr !
      – Certains disent ?? qui sont ses certains ! disent que ces joueurs ont pas assez d’amour pour le maillot ! Tu es entré dans leurs tétes ! des suppositions comme analyses ! Ya khi bessala !
      -On avait l’impression aussi ??? que des joueurs voulaient faire la décision seul ??? Pour un journaliste dire une phrase de Mdrr pareil !Donc ce mec analyse pas mais a des impressions ??? Que des joueurs ! donne des noms borricot !
      -Après plus d’un mois , qu’elles sont les raisons de cet échec , sachant que tous les moyens ont été mis pour au moins arriver en demi-final !?Franchement si tu es journaliste sportif en foot est tu sais pas pourquoi cette échec ! va acheter 2 vaches ou plus au moins il va produire du lait car le foot khaty !Tous les moyens ? pour eux les moyens , c’est l’argents , voila en quoi ce résume leurs mentalités !!!! Un coach , tous droit sortis d’une séries des années 80 , qui prends l’équipe à quelques semaines d’une grand compétition ! pour lui ce sont des moyens ???? Aller va faire le fellah , arréte avec ses conneries !

  • Si Spécifique

    Remarquons que parmi les joueurs qui se font entendre dans le vestiaire, Benyahia cite Brahimi et M’bolhi…, et ne cite pas Mandi, le capitaine. Une énième preuve que ce capitaine est une grosse blague.

  • le systeme

    C’est choquant ce qu’a dit le joueur sur les clubs… il faut faire un grand nettoyage!

Ne manquez pas aussi !

CSC: Meghni interdit d’entrainement

Drôle de traitement que celui réservé par le CS ...

Stade de Reims : l’hommage du club à Aïssa Mandi

Véritable enfant du club qu'il a rejoint dès son...

Soudani, un second couteau bien affûté

Avec Islam Slimani, Riyad Mahrez, Sofiane Fe...

JO : Makhloufi qualifié en finale du 1500m face à Kiprop !

Malgré la fatigue avec l'accumulation des course...

CAF CC : le MC Alger dans le groupe B avec le CS Sfax

Tirage assez clément pour le Mouloudia d'Alger, ...

Programme TV du dimanche : la JSK veut croire au miracle

Après la remontée du MCA qui s'...

Ligue 1 : Ghezzal doublement décisif face à l’ogre monégasque !

Pour le compte de la 18ème journée de Ligue 1, L...

LDC : Le MO Béjaia à pied d’œuvre au Caire

Le MO Béjaia se trouve au Caire depuis ce mercre...

Programme TV du samedi : Slimani de retour face à WBA

Le programme des Fennecs ce samedi avec le retou...

DIAPORAMA : La première séance des Verts sous Alcaraz en images !

C''est parti pour le stage des Verts à Sidi ...

EN Féminine : le staff appel des joueuses de l’étranger en renfort !

Nouveauté ou presque, le staff technique de la s...

Bilan du mois de juin : Quels enseignements faut-il retenir ?

L’équipe d’Algérie vient de boucler sa campa...

Compétitions africaines interclubs : 16es de finale/aller

Les trois représentants algériens dans les compétitions africaines interclubs de...

Coupe d’Algérie : Programme des 32emes de finale

Découvrez le programme des 32èmes de finale de l...

Top 5 buts Mars 2016 – Les Fennecs frappent Fort!

Bien aidés par la trêve internationale et les ma...

Ligue 1 et 2 : Prêt de 2 joueurs maxi par club à partir de 2016-2017

Un club professionnel de Ligue 1 et 2 ne peut dé...