Coupe arabe des clubs : l’union arabe adopte un système d’invitation

La FAF a décidé, vendredi dernier, que ce sera, non pas l’Entente de Sétif, champion d’Algérie, mais l’USM Bel-Abbès, quatrième au classement de la Ligue 1 la saison passée, qui représentera l’Algérie lors de la deuxième édition de la Ligue des champions arabe dans sa nouvelle version. Mais, mardi dernier le Comité exécutif de la Fédération arabe de football a tenu sa 64e réunion sous la présidence de Son Excellence le Président de la Fédération arabe de football, M. Turki bin Abdul Mohsen Al-Sheikh, avant d’adopter son nouveau système pour les 32 équipes qui doivent animer cette compétition régionale uniquement sur invitation.

Ainsi donc l’Union arabe de football (UAFA) a décidé d’inviter 32 équipes, exigées par le sponsor de la compétition, qui n’a pas été dévoilée, pour animer cette compétition qu’elle annonce “grandiose et très lucrative” sur le plan financier.

Tous les détails sur cette compétition seront annoncés dans les prochaines semaines, précise l’UAFA. Néanmoins, le tirage au sort est prévu au mois de juin prochain à Djeddah en Arabie Saoudite.

Toutefois, une chose est sûre : toutes les équipes seront entièrement prises en charge question frais de restauration, d’hébergement et la billetterie. De plus, les questions de la dotation financière par tour sont fixées comme suit au profit de chaque club invité : 50.000 dollars pour les 32emes de finales, 150.000 dollars pour les huitièmes de finales, 250.000 dollars pour les quarts de finale, 350.000 dollars pour les demi finales et enfin 4 ,5 millions de dollars pour la finale.

Ainsi, faut-il bien se demander que ferait le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheiredine Zetchi, devant cette « exigence » de l’invitation des clubs qui contredit le choix de la FAF de désigner arbitrairement l’USM Bel Abbès au lieu de l’ES Sétif (déjà engagé en Ligue des Champions africaine) et dont le président Hamar a déjà réagi négativement ?

Encore faut-il ne pas écarter la réaction future du président Zetchi qui va certainement y voir la main de l’ex-président de la FAF, à savoir Mohamed Raouraoua, vice-président de l’UAFA. A moins que Zetchi ne décide de « boycotter » carrément cette Coupe arabe et là, il faut s’attendre à une réaction hostile des clubs qui seront invités par l’Union arabe de football. Un nouveau casse-tête pour la FAF dont le BF a décidé d’interdire le cumul des compétitions internationales aux clubs algériens pour une question de calendrier.

Saïd Benhammadi, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Résultats Foot #27 : Slimani fait ses débuts, Bentaleb passeur décisif !

Comme chaque week-end, « La Semaine du Fenne...

EN : la liste des 23 face au Cameroun enfin dévoilée !

Attendue depuis plusieurs jours la liste des 23 ...

Programme TV du samedi : Boudebouz face à l’ogre parisien

Au programme ce samedi de nombreux matchs à suiv...

BEN-ALG : La FAF exige une sécurité maximale

Pour éviter un remake de Gam...

FC Lorient : Walid  Mesloub diffère son retour à la compétition

Walid Mesloub, blessé depuis le mois de février ...

Qualifications CAN 2017 : programme de la 6ème et dernière journée

Alors que la situation sécuritaire est dramatiqu...

Athlétisme : Makhloufi termine 4ème au meeting de Bruxelles

Absent au meeting de Berlin, petit break oblige,...

“Le Carnet de Benlazar” #3 : l’arrivée au Ghana !

L’internationale algérienne Myriam B...

World Rugby donne son accord pour un Tri-nations à Oran !

Bonne nouvelle pour les amoureux du rugby algéri...

Préparation JO: Corée du Sud 2-0 Algérie

La sélection olympique algérienne de football s'...

EN : Hilal Soudani s’entraîne avec l’ASO Chlef

L'attaquant international algérien du Dinamo Zag...

Ligue 1 – 22ème journée : le programme du week-end

Alors que 3 matchs se sont joués en début de sem...

Click to Hide Advanced Floating Content