Schalke : Bentaleb et les “francophones” pointés du doigt

L’histoire est-elle en train de se répéter pour Nabil Bentaleb à Schalke 04 ? A en croire le journal Bild, l’international algérien est accusé de former un “clan” dans le vestiaire avec les autres joueurs francophones du groupe et cela commence sérieusement à exaspérer les dirigeants du club allemand. Une purge se préparerait en interne et des têtes risquent même de tomber dès ce mercato d’hiver. L’année commence mal pour Bentaleb !

Schalke 04 est à la traine depuis le début de la saison (13ème au classement avec seulement 18 points après 17 journées). Avec 4 victoires seulement pour 9 défaites et 3 nuls, le club allemand cherche forcément des coupables à cette situation. Et le club vice-Champion d’Allemagne semble avoir diagnostiqué le mal qui le ronge.

A en croire Bild, les joueurs francophones seraient à l’origine du climat délétère qui prévaut dans le vestiaire des Mineurs depuis le début de la saison. Selon le journal allemand, les Nabil Bentaleb, Amine Hariti, Salif Sané, Benjamin Stambouli et Hamza Mendyl formeraient un clan dans le vestiaire et cela n’est naturellement pas vu d’un bon œil par l’entraîneur italo-allemand Domenico Tedesco qui cherche désespérément à sceller l’union sacré dans son vestiaire. Pour ce faire, le coach de Schalke compte bien faire exploser ce “clan” en transférant certains éléments jugés toxiques dès ce mercato.

L’Algérien Bentaleb ne devrait pas être concerné par “cette purge”, du fait qu’il fait parties des éléments les plus utilisés durant la première moitié de saison (23 matches joués pour 6 buts marqués), mais cette situation n’est pas sans nous rappeler les raisons sous-jacentes de son éviction de l’Équipe Nationale où le natif de Wazemmes est souvent cité par des indiscrétions au cœur de tensions dans le vestiaire. Cela reste naturellement des oui-dires, mais il n’en demeure pas moins qu’il a fait partie, un temps, des cadres ciblés par le président de la FAF, Kheireddine Zetchi au lendemain de la défaite de l’EN face à la Zambie à domicile en 2017.

Écarté par Djamel Belmadi lors du déplacement au Togo en novembre dernier, Nabil Bentaleb (35 sélections) n’a pas confirmé sur le long terme les immenses espoirs placés en lui lors de ses débuts internationaux, à seulement 19 ans en 2014, peu avant le Mondial brésilien. A 23 ans, l’ancien joueur de Tottenham, transféré pour la coquette somme de 20 millions d’euros en Allemagne, doit forcément se remettre en question pour retrouver les rangs de la sélection nationale à 6 mois de la prochaine coupe d’Afrique des Nations.

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Islam Slimani attaqué en justice !

Mauvaise nouvelle pour Islam Slimani...

CAF : programme des huitièmes de finale retour

Les deux clubs algériens engagés en Coupe de la ...

Bourahli : “La FAF a fait le bon choix en optant pour Belmadi”

L'ex-international algérien Issaad Boura...

Ligue 1 Mobilis : Programme de la 3e journée

Après deux semaines de pause, la Ligue 1 Mobilis...

Programme TV du mercredi : Ghezzal reçoit Boudebouz !

Encore des matchs à suivre en ce milieu de semai...

Naples : Ghoulam a prolongé jusqu’en 2022 !

C'est officiel, le défenseur algérien de Naples,...

Sélection A’ : Madjer convoque 21 joueurs locaux

À une semaine du prochain rassemblement des Vert...

Algérie-Nigéria : Les Verts sont à Constantine

La sélection nationale de football s’est envolée...

Mercato : Darfalou négocie avec Vitesse Arnhem aux Pays-Bas

L'attaquant de l'USM Alger, Oussama Darf...

Click to Hide Advanced Floating Content