Makhloufi – Dupont, l’alliance qui dérange la France

Lors des derniers Mondiaux d’athlétisme à Doha (Qatar), Taoufik Makhloufi a pu signer son retour au premier plan. Sur 1500m, il a pu décrocher une superbe médaille d’argent. Le fruit de beaucoup d’efforts et une performance rendue possible, comme l’Algérien l’a témoigné, par son entraîneur français Philippe Dupont. Tourné vers les Jeux Olympiques 2020, prévus l’été prochain à Tokyo (Japon), notre demi-fondiste risque, si l’on se réfère à la dernière sortie médiatique de Roxana Maracineanu, ministre des Sports au pays de Napoléon, de devoir s’y préparer sans son coach et « père spirituel ».

On est le 15 août 2016, c’est la finale du 800m des Olympiades de Rio de Janeiro (Brésil). Makhloufi franchit la ligne d’arrivée en seconde position derrière le Kenyan David Rudisha et devant Clayton Murphy (États-Unis) mais – surtout – Pierre-Ambroise Bosse (France) qui a terminé 4e. À l’époque, celui qui a préparé le DZ pour cet évènement n’était autre que Philippe Dupont qui était, en même temps, manager du demi-fond à la Fédération française d’athlétisme (FFA).

Séparés puis réunis et maintenant re-séparés ?

La pilule avait du mal à passer pour les « Frenchy ». D’ailleurs, Dupont a été contraint de mettre sa collaboration avec le natif de Souk-Ahras entre parenthèses suite au coup de gueule de Bosse et son entraineur qui ont vivement pesté en interne. Conséquence directe : l’athlète algérien a disparu de la circulation pour un bon bout de temps préférant faire un break en cette année 2017 où Bosse – en l’absence des favoris Rudisha et Makhloufi – sera sacré Champion du Monde du 800m à Londres. Près de trois ans à lutter contre les pépins physiques et à trouver un accord avec les instances françaises et algériennes pour s’entraîner, de nouveau, avec Dupont, le champion algérien sera finalement autorisé à retravailler avec son mentor. Le résultat s’est vu lors du rendez-vous planétaire de Doha avec le titre de vice-champion du Monde.

taoufik-makhloufi-algérie-jo-fennec

Au même moment, Pierre-Ambroise Bosse s’est littéralement écroulé sur 800m en ne se qualifiant même pas pour la finale. Pire encore, la délégation « tricolore » a connu des Mondiaux désastreux. Aucune médaille d’or glanée. Juste une en argent et une autre en bronze. Des résultats jugés désastreux qui semblent avoir contraint les responsables du sport en France à changer de politique. D’autant plus que beaucoup de médaillés des autres nations se sont préparés sous la coupe d’entraîneurs « Bleus ». Dont l’Algérien Makhloufi bien évidemment.

On frôle la discrimination sportive

En tout cas, les récents propos tenus, à Nantes en marge d’un colloque réunissant entraîneurs nationaux et DTN des sports olympiques, par la ministre des Sports du gouvernement Emmanuel Macron, Roxana Maracineanu, peuvent laisser croire à une nouvelle séparation forcée entre Dupont et notre médaillé d’or aux JO-2012 de Londres. « Les États-Unis acceptent des athlètes étrangers dans leurs universités en début d’olympiade, et il y a un intérêt pour nos athlètes d’aller à l’étranger pour pouvoir s’entraîner avec un double projet et une expérience internationale. En revanche, un an avant les Jeux, les États-Unis, mais aussi la France, devraient s’occuper de ce problème, car cela en est un », a-t-elle conseillé.

Plus loin encore, Maracineanu – née en Roumanie et qui a grandit en Algérie durant son enfance avec un père coopérant soviétique – trouve même que « lorsqu’on est entraîneur, engagé dans les Jeux, et qu’on doit accorder la même importance à un athlète étranger et un athlète français, c’est sûr que ça rentre en contradiction. Il faut vraiment aujourd’hui responsabiliser les fédérations qui ont ce type de problématique et que les fédérations responsabilisent leurs entraîneurs par rapport à ça. Je n’ai aucun problème pour porter ce discours. Un an avant les Jeux, il faut qu’on joue chacun pour soi. »

En d’autres termes, les couleurs des médailles priment sur les valeurs du sport pour cette ancienne nageuse. Il faut savoir que ces collaborations nécessitent l’aval des autorités sportives en France : « j’avais demandé et obtenu l’accord de la Fédération comme du ministère. S’enrichir avec d’autres nations, c’est toujours bon, et la Grande-Bretagne est un pays fort en épreuves combinées. On s’est apporté des choses mutuellement. Il y a un esprit des épreuves combinées, on est dans le partage, l’entraide avant de penser à la concurrence », note Bertrand Valcin qui s’occupe de son compatriote et décathlonien Kevin Mayer ainsi que la sauteuse anglaise Katarina Johnson-Thompson (KJT). Pour lui, en revanche, l’humain est privilégié aux performances et podiums.

Bosse in, Makhloufi out ?

Parallèlement aux mots de Maracineanu, l’équipe Philippe Dupont enregistre la venue de Bosse (PAB) qui a décidé de ne plus travailler avec Alain Lignier. Une arrivée très récente qui pourrait encombrer la « team Dupont » et annoncer la sortie pour notre Taoufik si la démarche préconisée par la ministre est entreprise. En attendant, Bosse brosse le double-médaillé d’argent aux joutes brésiliennes dans le sens du poil en déclarant : « Je vais m’entrainer avec mon meilleur ennemi, mais qui est une personne en or dans la vie, c’est une crème, mais il est tellement fort sur 800 et sur 1500. Il n’a pas encore fait de record sur 800, ce n’est pas un Usain Bolt car il n’a pas encore fait de record du monde sur demi-fond, mais il fait partie des cadors depuis 2012. C’est une pépite. Quoi de mieux que d’avoir de l’adversité avec les meilleurs mondiaux ? Makhloufi, c’est le calibre au-dessus, c’est même au-dessus de moi, et quoi de mieux que s’entraîner avec quelqu’un qui est meilleur que soi ? Après, oui, c’est son fils (il insinue que Taoufik est le chouchou de Dupont), on en a vaguement discuté, mais j’arrive avec vachement d’humilité.»

En tout cas, on ne sait toujours pas quel sera le sort de l’association Makhloufi – Dupont. Est-ce que ce dernier aura une dérogation pour continuer à entraîner celui qui est présenté comme le digne héritier de Noureddine Morceli ? Va-t-ont lui demander de se consacrer exclusivement à préparer les athlètes de l’EDF ? C’est l’expectative à huit mois de l’épreuve nipponne. A titre d’exemple, Valcin a révélé que driver la britannique KJT « c’est accepté et toléré jusqu’aux Jeux. Ensuite en vue de Paris 2024, il faudra envisager autre chose et ne plus avoir une athlète étrangère en concurrence avec une athlète française.» Si Taoufik Makhloufi aura une rallonge jusqu’aux JO de Tokyo 2020, qui seront probablement ses derniers, il sera tranquille. Autrement, ça sera les tracas.

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

>> Entretien avec Philippe Dupont en vidéo :

>> Lire également l’entretien exclusif avec Taoufik Makhloufi :

Taoufik Makhloufi : « Cette médaille d’argent vaut du diamant à mes yeux »

 

Ne manquez pas aussi !

Al Duhail : Maâloul remplace officiellement Belmadi !

Comme évoqué ce matin par nos soins, Dja...

EN : Premier entraînement au Caire sans Bennacer

L’Équipe Nationale est plong...

Résultats foot #23: Mahrez redécolle, Bensebaïni très solide

Comme chaque week-end "La Semaine du Fennec"...

Portugal-Algérie (à 20h15) : vers un remake de Belgique-Algérie de 2002

L'histoire va-t-elle se répéter pour Rabah Madje...

Handball : Sofiane Hiouani nouvel entraîneur du sept national

L'entraîneur du CR Bordj Bou Arrérridj, ...

Mercato : Rachid Bouhenna (MCA) convoité par l’ES Tunis

Le défenseur international A', Rachid Bo...

Ligue 1 Mobilis : L’USMA se relance dans la course au titre

L'USM Alger s'est relancée dans la course au tit...

Le MJS exige la tête d’Alcaraz, Zetchi veut un sursis jusqu’au Cameroun

Eliminée sans gloire de la course à Russie—2018,...

Algérie – Nigeria : Aux portes de la finale

L’Algérie jouera ce dimanche à 21h00 (20...

U23 : la DTN prépare la mise sur pied de la future sélection olympique

De retour aux Jeux Olympiques lors de la dernièr...

Première journée Ligue 1 : JS Kabylie-MC Alger en vedette !

La première journée de la Ligue 1 Mobili...

Mercato : Soudani ciblé par Bruges !

L'international algérien, Hilal Soudani serait d...

Vendre Mahrez ou Kante, un choix cornélien pour Leicester City !

Pour la presse anglaise du jour le prochain merc...

Liga Nos : Islam Slimani et le Sporting assurent le minimum

Les Lions se sont imposés par la plus p...

Click to Hide Advanced Floating Content