Nous contacter

A La Une

Belmadi : « Le peuple algérien doit être entendu »

Publié

le

Toujours aussi tranchant lorsqu’il s’agit de prendre position, Djamel Belmadi n’a pas éludé une question sur les manifestations anti-système qui polarisent l’actualité en Algérie depuis le 22 février dernier. Le sélectionneur national s’est dit » heureux » du caractère « pacifique » et « organisé » des protestations et a appelé le gouvernement à « écouter » les revendications du peuple.



« Mon avis est semblable à celui tout le monde. Il y a des revendications qui ont été faites. Une masse populaire s’est exprimée. Je suis très heureux de voir une mobilisation organisée, disciplinée, et unie. Le peuple doit être entendu, j’espère que les choses vont aller dans le bon sens. Ces revendications doivent être prises en considérations« , a déclaré Djamel Belmadi ce dimanche au cours de la conférence de presse qu’il a animé à la veille de la réception de la Gambie et de la Tunisie.

Le sélectionneur des Verts reste, avec le président de la JSK Chérif Mellal, l’une des rares personnalités du monde du football algérien à s’être prononcé de manière claire et sans démagogie sur le mouvement populaire qui secoue le pays depuis le vendredi 22 février.

Concernant un risque de boycott des prochains matchs à Tchaker de la part des supporters algériens, le sélectionneur national a expliqué qu’il n’avait aucune crainte particulière à ce sujet. « Je ne pense pas qu’il y aura un manque d’engouement du public pour son Équipe nationale » a simplement commenté Djamel Belmadi.

Vidéo – Belmadi s’exprime sur les manifestations :

>> L’intégralité de sa conférence de presse :

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.