Nous contacter

A La Une

FIFAgate : Infantino visé par une procédure pénale

Publié

le

Infantino avant

A la tête de la Fédération internationale de football depuis 2016, Gianni Infantino a fait l’objet d’une procédure pénale ouverte contre lui sur fond de soupçons de collusion.



Par le biais d’un communiqué publié, ce jeudi, la justice suisse a annoncé l’ouverture d’une procédure pénale par le procureur fédéral contre le président de la FIFA, Gianni Infantino, sur fond de soupçons.

L’affaire remonte à la FIFAgate (2015), qui avait fait tomber plusieurs dirigeants de l’instance internationale dirigée  à l’époque par Sepp Blatter.

Celui qui a été réélu pour un second mandat est soupçonné de collusion avec l’ancien patron du parquet fédéral suisse M.Michael Lauber en charge de l’affaire FIFAgate. En effet, il se trouve que les deux hommes ont multiplié les rencontres entre 2016 et 2017 ce qui a soulevé des interrogations sur une éventuelle collusion.

Après avoir examiné quatre plaintes pénales déposées à l’encontre d’Infantino et de Lauber, le procureur fédéral  Stefan Keller a conclu qu’il existait « des éléments constitutifs d’un comportement répréhensible en rapport avec la rencontre entre le procureur général Michael Lauber, le président de la FIFA et le premier procureur du Haut-Valais. »

En Suisse, depuis cinq, plus d’une vingtaine de procédures ont été ouvertes et n’ont toujours pas été élucidées  autour du « FIFAgate ».

Michael Lauber, qui a longtemps été chargé des enquêtes en lien avec les scandales corruptions au sein de la FIFA, a écopé en mars dernier d’une sanction financière. Le plus haut magistrat, a démissionné ce mardi.

 

Image




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.