Nous contacter

A La Une

L’offensive africaine sur le dérapage de deux chercheurs français sur LCI !

Publié

le

etoo photosho^p

C’est un dérapage médiatique qui avait enflammé la toile. Sur le plateau télévisé de LCI (chaîne d’information française), deux professeurs français ont parlé d’un essai à grande échelle du vaccin BCG pour lutter contre le coronavirus. Ils ont pensé que l’Afrique, démunie sanitairement, serait terrain propice pour voir l’effet de l’antidote de la tuberculose sur bon nombre de patients. Les Africains en cobayes, cela n’a pas tardé à faire réagir les stars de la balle ronde du continent.



Le premier à réagir pour défendre les enfants de cette terre était Samuel Eto’o. Le Camerounais n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour dénoncer les propos irresponsables. Un échange qu’il a tout de suite repris de volée sur son compte Facebook : « Fils de p… Vous n’êtes que de la merde, l’Afrique n’est pas votre terrain de jeu ! » C’était le post du buteur historique des Lions Indomptables qui n’a pas omis de joindre la séquence sous son commentaire. Il était sérieusement énervé.

Drogba, le plus diplomatique

Un autre attaquant vedette a lancé une seconde offensive. Il s’agit du mythique Didier Drogba. L’Ivoirien trouvait « inconcevable que nous continuons à accepter ceci. L’Afrique n’est pas un laboratoire. Je dénonce vivement ces propos graves, racistes et méprisants ! Aidez-nous à sauver les vies en Afrique et stopper la propagation de ce virus qui déstabilise le monde entier, au lieu de nous envisager comme cobayes. C’est aberrant ! » Par ailleurs, l’ex-sociétaire de Chelsea a indiqué que « les dirigeants africains ont la responsabilité de protéger les populations de ces complots abominables.»

La raison de cette indignation était l’intervention, peu académique et démesurée, d’un Chef de la réanimation à l’hôpital Cochin de Paris. « Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation ? » s’est impunément interrogé Jean-Paul Mira, sans régler sa mire. Et pour dévisser encore plus sa frappe, il a fait une comparaison surréelle en indiquant que cette pratique est faite « pour certaines études sur le SIDA où chez les prostituées on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas.» Ulcérant.

Delort dans l’offensive

Pour défendre l’Afrique, les attaquants semblaient en forme. Le Sénégalais Demba Ba a tweeté : « Bienvenue en occident, là où le blanc se croit tellement supérieur que racisme et débilité deviennent banalité. TIME TO RISE.» Côté Algérien, il fallait compter sur Andy Delort, très actif sur la plateforme sociale comme à son habitue. Le Fennec a commenté le dérapage avec une citation du regretté Pape Diouf, qui a rendu l’âme mardi dernier après avoir été contaminé par le… COVID-19. « Le racisme est une connerie humaine et était libre d’être con qui voulait », a-t-il écrit.

Quant à nous, à La Gazette du Fennec, on rappellera à ses médecins sans déontologie que l’Afrique n’est pas votre groupie. Ni une « cobayerie ». Ce n’est pas parce que certains de ses enfants font de leur mieux pour vivre qu’ils ont une moitié de vie. Peut-être que ceux qui y gouvernent sont des esclaves de luxe. Pour ce qui est des peuples, ils ont de la dignité. Et bien plus. Les Africains ne sont pas des échantillons vivants.

Fils de P…Vous n’êtes que de la MERDE,N’est-ce pas l’Afrique est vôtre terrain de jeu…😡😡😡😡😡😡😡😡adrénaline 💉💉💉💉

Gepostet von Samuel Eto'o am Mittwoch, 1. April 2020




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.