Nous contacter

#Team DZ

Mercato – Fennecs : Les derniers dossiers chauds

Publié

le

montage mercato

Dernier jour de mercato et de nombreux joueurs algériens ne savent toujours pas dans quel club ils vont évoluer durant cette saison. Alors que Djamel Benlamri vient de s’engager à l’OL et que Rachid Ghezzal semble prendre la direction du Besiktas, Islam Slimani, Adam Ounas, Saïd Benrahma et Youcef Belaïli sont encore dans l’attente.

Débutons par les deux dossiers bouclés, ou presque. Libre de tout contrat après sa rupture avec Al Shabab, Djamel Benlamri s’est engagé pour une saison plus une en option avec l’Olympique Lyonnais. Une juste récompense pour l’international algérien et champion d’Afrique 2019. Toujours dans la case c’est signé ou presque, Rachid Ghezzal est tout proche de s’engager avec le Besiktas JK sous le forme d’un prêt sans option d’achat. Celui qui est sous contrat avec Leicester City jusqu’en 2022 a, selon certaines sources, passé sa visite médicale et évoluera avec les Aigles Noirs cette saison.

Slimani, Ounas et Benrahma bientôt fixés

Deuxième meilleur passeur de Ligue 1 lors de son prêt à l’AS Monaco (8 passes), Islam Slimani a laissé de bons souvenirs en France. En effet, l’Olympique Lyonnais est intéressé par les services de l’avant-centre algérien mais doit tout d’abord dégraisser sur le plan offensif. Dans cette optique, Memphis Depay est tout proche de s’engager avec le FC Barcelone, ce qui devrait peut-être faciliter une arrivée de l’ancien du Sporting Lisbonne chez les Gones. Dans le même temps, le Torino tente, selon le très informé Gianluca Di Marzio, de négocier avec Leicester pour la venue du Fennec. Rappelons également que West Bromwich et Brighton ont été cités dans ce dossier.

Après une saison en prêt sur la Côte d’Azur au sein de l’OGC Nice, Adam Ounas (9 sélections, 3 buts) n’a pas été conservé par les Aiglons. Ces derniers n’ont pas levé l’option d’achat assortie au prêt payant (2,5M d’euros). Retour donc à Naples pour celui qui avait été transféré en provenance de Bordeaux pour la somme de 12 millions d’euros en 2017. Le gaucher est indésirable chez les Partenopei mais suscite les convoitises en Italie. En effet, Rai Sport indique ce lundi que le Torino, Cagliari et l’Hellas Verona espèrent tous trois signer l’Algérien de 24 ans. Cependant, Cagliari semble tenir le bon bout selon le très informé journaliste italien, Di Marzio. Un dossier qui devrait se décanter dans les prochaines heures, un départ semble être le plus envisageable.

Étincelant avec Brentford depuis deux saisons (96 matchs, 30 buts et 25 passes décisives toutes compétitions confondues), Saïd Benrahma a fait l’objet de nombreux intérêts en Premier League. Chelsea était notamment entré en contact avec l’entourage du joueur sans pour autant aller plus loin. Alors que nous sommes dans les dernières heures du mercato, le Fennec est toujours chez les Bees et ni Aston Villa, ni West Ham n’ont voulu mettre la main à la poche pour le virevoltant ailier. Seuls clubs visiblement intéressés par la venue de l’Algérien de 25 ans, Crystal Palace et Leeds United. Les Eagles auraient proposé 22 millions d’euros au club de Championship pour acquérir l’ancien Niçois. Une somme qui semblerait être en dessous des espérances de Brentford. Autre bémol, le joueur ne compte pas brader ses services et ses exigences seraient jugées, selon The Sun, trop élevés par Leeds United notamment. Un motif d’espoir pour le natif de Aïn Temouchent, le mercato entre clubs de Championship et clubs de Premier League ne se ferme que le 16 octobre prochain. De quoi voir venir…

Boudebouz proche de rester, Belaïli dans l’inconnu

Il avait fait partie du onze de départ finaliste en Coupe de France face au Paris Saint-Germain le 24 juillet dernier. Depuis, plus rien. L’Algérien Ryad Boudebouz, qui avait d’ailleurs offert la qualification à l’AS Saint Etienne face au Stade Rennais en demi-finale, a depuis été placardisé par Claude Puel. Malgré cela, le joueur de 30 ans a continué à s’entrainer en étant déterminé à retrouver une place dans le groupe stéphanois. Selon nos informations à l’instant T, l’ancien Sochalien devrait rester dans le Forez où il a encore deux ans de contrat (jusqu’en 2022). À moins qu’une offre ne vienne changer la donne dans les toutes dernières heures de ce mercato estival riche en rebondissements pour nos Fennecs.

Double champion d’Afrique des clubs avec l’ES Tunis et champion d’Afrique avec l’Algérie, Youcef Belaïli avait fait le choix du Golfe, et ce, en l’absence d’offres intéressantes de la part des clubs européens. L’Algérien s’était engagé avec Al Ahli Saudi pour trois ans avec un salaire assez conséquent (environ 260 000€/mois). En conflit avec sa direction depuis plusieurs mois, le Fennec avait saisi la FIFA pour obtenir gain de cause sur les salaires non payés par son club et ainsi rompre son contrat. L’affaire est en bonne voie mais l’Oranais n’est toujours pas tiré d’affaire. À quelques heures de la fermeture du mercato européen, on voit mal comment l’ailier gauche pourrait atterrir sur le Vieux Continent. L’ancien de l’USMA a, néanmoins, des touches au Qatar et en Égypte. Affaire à suivre…




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.