Nous contacter

#Team DZ

Premier League : La saison du renouveau pour Riyad Mahrez

Publié

le

Riyad Mahrez Manchester City Premier League

Malgré une saison sans titre de champion, Riyad Mahrez a su hausser son niveau de jeu, convaincant les derniers sceptiques qui ne voyaient qu’en lui « l’homme d’une seule saison ». Retour sur un exercice 2019/2020 réussi sur le plan individuel.



C’est auréolé d’un titre de Champion d’Afrique que Riyad Mahrez fait son retour en club pour cette saison 2019/2020, de quoi galvaniser un joueur qui a vécu une première saison en demi-teinte. Déjà, pour le Community Shield (seulement deux semaines après la finale de la CAN 2019), l’Algérien est prêt et le fait savoir à son coach : « Riyad m’a appelé et dit « Je veux jouer contre Liverpool ». Je lui ai répondu : « Tu es plus que le bienvenu » » avait déclaré Pep Guardiola. Le capitaine des Verts ne participera finalement pas à cette rencontre mais cette détermination ne présageait que du bon pour la suite.

Une première partie de saison au goût amer

Sans grande surprise, Riyad Mahrez débute sa saison de Premier League comme il avait terminé la précédente (une passe et un but décisifs lors du dernier match face à Brighton), avec une très bonne prestation. Sans toutefois trouver le chemin des filets, il distille deux passes décisives pour le triple buteur du jour, Raheem Sterling. Au delà des statistiques, sa prestation est très aboutie, on sent un Mahrez changé, il prend des initiatives, crée de vrais décalages par ses percussions. Choses que l’on a trop peu vu lors de sa première saison. Comme si son épopée en Égypte avec les Fennecs et surtout son nouveau rôle de capitaine en sélection  l’avaient totalement libéré.

Malgré cette première belle performance face à West Ham, le natif de Sarcelles n’est toujours que le second choix aux yeux de Pep Guardiola (remplaçant face à Tottenham et Bournemouth). Le joueur africain de l’année 2016 va devoir travailler et montrer de quoi il est capable afin de faire changer d’avis son entraîneur. Dans cette « conquête », trois matchs semblent sortir du lot. Le premier, face à Everton. À Goodison Park, les Citizens s’imposent (1-3) avec un Mahrez des grands soirs. L’ancien Havrais éclabousse la rencontre de son talent, ses combinaisons avec Kevin De Bruyne déstabilisent leurs adversaires directs et rappellent également que les deux prodiges parlent exactement le même football (Riyad Mahrez est d’ailleurs à l’avant dernière passe pour Kevin De Bruyne passeur sur le premier but du match).

Le Fennec n’a également pas oublié cette fameuse soirée du 14 juillet 2019 lorsqu’il a délivré tout un peuple sur un coup franc magistral (Algérie 2-1 Nigéria). Même scénario, le score est de 1-1 et l’Algérien donne l’avantage aux siens sur un coup franc très rusé. Sa justesse technique et sa vista ne font que sublimer un effectif déjà petri de joueurs talentueux. Les deux autres matchs clés du gaucher face à Chelsea (victoire 2-1) et Leicester City (victoire 3-1) confirment la très grosse confiance qu’il a en lui. Le numéro 26 des Citizens est notamment très précieux dans les phases de jeu en un contre un. Deux belles prestations qui interviennent après quatre matchs de Premier League sans la moindre minute pour le capitaine d’El Khedra. Sur ce point, Mahrez n’a pas changé, il ne baisse jamais les bras. Une qualité qui n’a pas échappé à son coach, confus de ne pas pouvoir lui donner assez de temps de jeu : « Si Mahrez ne joue pas, c’est uniquement de ma faute, il n’est absolument pas coupable. Je suis triste parce qu’il s’entraîne formidablement bien. C’est un joueur incroyablement talentueux. Je ne suis pas gentil avec lui car je ne peux pas lui donner les minutes qu’il mérite, alors je suis désolé ». Le double champion d’Angleterre finit cette première partie de saison avec six passes décisives et cinq buts, tout en étant loin d’être un titulaire indiscutable. De quoi laisser un goût amer

Sur son rythme de croisière…malgré le Coronavirus

À partir du mois de janvier 2020, Riyad Mahrez voit enfin ses efforts récompensés au vu du temps de jeu plus conséquent que lui accorde Pep Guardiola. Le meilleur joueur de Premier League 2016 réitère une très grosse performance face à Aston Villa (deux buts et une passe décisive). Sa capacité à combiner dans les petits espaces mais surtout à se montrer très dangereux dans les derniers mètres sont des atouts redoutables. Une partie de haute volée qui fait à nouveau réagir le coach catalan de Manchester City : « La différence pour Mahrez est qu’il joue plus de minutes car le manager est très gentil avec lui. C’est pour cette raison. Mais le niveau qu’il avait la saison dernière était bon aussi. Il aime le football, il a des qualités incroyables. Notamment sur le plan physique. Vous voyez ses jambes, c’est impossible pour lui de se blesser car il n’a pas de muscle. Dans le trio de devant, il a quelque chose de spécial. J’ai toujours senti qu’il pouvait marquer des buts ».

Lors de cette deuxième partie de saison, l’ailier droit ne semble pas baisser de niveau. Mieux encore, on a cette nette impression que Guardiola lui accorde beaucoup plus sa confiance. En témoigne ses titularisations lors de matchs importants (Tottenham, Leicester City en Premier League, Real Madrid en Ligue des Champions). Et malgré l’arrêt de trois mois des suites de l’épidémie COVID-19, Riyad Mahrez délivre, de nouveau, de belles performances, inscrivant quatre buts et délivrant deux passes décisives depuis le restart. Avec un temps de jeu qui s’est nettement accru par rapport à la saison dernière (1940 minutes contre 1339), Mahrez a été beaucoup plus important pour les siens avec onze buts et neuf passes décisives (sept buts et quatre passes pour la saison 2018-2019).

De plus, l’ancien de Leicester City figure parmi les joueurs les plus décisifs du championnat anglais avec une moyenne de 0.93 (but ou passe décisive) toutes les 90 minutes. Il se place juste derrière Kevin De Bruyne, Bruno Fernandes et Sergio Aguero. Toujours dans le rayon statistiques, l’Algérien se positionne à la deuxième place des occasions créées (18) derrière son coéquipier belge (33) et est le joueur à avoir obtenu le plus de pénalty cette saison en Premier League (5). Preuve qu’il est l’un des plus redoutables dans la zone de finition. Au delà des chiffres, on a vu un Riyad Mahrez beaucoup plus en phase avec ses qualités, déstabilisant les arrières-gardes par sa capacité à éliminer en un contre un mais également en régalant ses partenaires grâce à son pied gauche magique. Sans oublier cette maturité tactique qui a fait de lui un joueur beaucoup plus complet et investi dans le travail défensif. L’ancien de Quimper a, par ailleurs, été nominé pour le titre de meilleur joueur de la saison par son club aux côtés Kevin De Bruyne et David Silva. En espérant que cet exercice 2019-2020 ne soit qu’un avant-goût d’une histoire encore plus belle avec Manchester City dans les mois à venir, notamment avec le final 8 de la Champions League. 

À suivre…


Les chiffres de Riyad Mahrez cette saison en Premier League

Riyad Mahrez Manchester City Premier League

Publicité
Cliquez pour commenter



300x250 01 FM

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.