Nous contacter

Equipe Nationale

Algérie-Guinée (1-0): Pourquoi la prestation de Delort était un flop

Publié

le

delort andy coca cola algerie guinee septembre 2022 stade oran miloud hadefi

A l’opposée de Nabil Bentaleb, qui a sorti une prestation XXL face à la Guinée, vendredi, Andy Delort n’a pas marqué de points notables. Pour un joueur qui a alimenté les polémiques durant de longs mois, son retour dans le onze de départ fut un flop.

Titulaire, vendredi, face à la Guinée, Andy Delort n’est jamais parvenu à peser sur la défense adverse durant tout le temps qu’il aura passé sur le terrain. Et pour ne rien arranger à sa situation, son remplaçant, Islam Slimani, parviendra dans la foulée de son incorporation à débloquer la situation, signant au passage son 41e but avec l’EN.

Très attendu, l’attaquant niçois offrait pourtant des solutions sures en attaque. Et son choix de porter le numéro 9 pour sa première « post break » laissait apparaitre ses ambitions de s’installer dans la durée comme un choix numéro 1 pour le poste d’avant centre. Et c’est sans doute ce qui explique la réaction désinvolte et pour le moins polémique d’Islam Slimani après son but. Signe que la concurrence fait rage dans les coulisses. Sinon, l’attaquant du Stade Brestois 29 n’aurait pas eu besoin de rappeler à l’assistance qu’il restait « le boss », dans un langage moins soigné que celui-ci.

Belmadi prend sa défense en conférence

Après, s’il est incontestable qu’Andy Delort n’a pas eu le rendement escompté, il y a néanmoins des raisons justifiée de lui accorder des circonstances atténuantes. A commencer par sa titularisation dans un onze qui n’a jamais évolué ensemble. Ceci pour dire que la prestation de l’Aiglon n’est qu’une copie conforme finalement de celle de l’équipe en général en première mi-temps. Et c’est doute parce que sa titularisation sonne curieusement comme un cadeau empoisonné que Djamel Belmadi a pris la défense de son attaquant en conférence de presse d’après-match. «Peut-être que Delort n’a pas été servi comme il se doit. Ce n’est pas tous les jours qu’on a beaucoup de situations. Slimani a peut-être profité du travail de Delort», s’est-il interrogé. Ce qui est d’autant vrai qu’hormis la reprise de Brahimi à la 23e minute, miraculeusement détournée par le gardien guinéen, l’Algérie ne s’est procurée aucune occasion digne de ce nom durant toute la première mi-temps.

Il faudra de ce fait attendre de voir comment Delort se comportera au sein d’une équipe plus rodée pour le juger sur pièce. En attendant, sa prestation face à la Guinée est à mettre aux oubliettes même si l’on retiendra que la concurrence entre les deux attaquants de Ligue 1 ne peut être que bénéfique pour les Verts.

>> Revoir le film du match et l’ambiance exceptionnelle :

Publicité

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.