Nous contacter

Equipe Nationale

CAN 2021 : Algérie, savoir perdre pour vite rebondir

Publié

le

mahrez desillusion can 2021 civ defaite abattu

C’est fini ! L’Algérie rentre à la maison après une pénible CAN 2021. En finissant dernier du groupe E, les Verts sortent par la petite porte après une lourde défaite face à la Côte d’Ivoire (3-1). L’heure n’est pas au bilan, mais à la frustration. Ce groupe qui avait donné tant de joie au peuple algérien n’a pas réussi à gagner le moindre match. Les Champions d’Afrique en titre ont longtemps montré qu’ils savaient gagner, il faut maintenant savoir perdre pour vite rebondir.

Faillite offensive…

Dans la « finale » du groupe, les Verts étaient motivés mais les plus forts ont gagné. La Côte d’Ivoire a dominé tactiquement, physiquement et individuellement la rencontre. Belmadi a pourtant innové avec un XI résolument offensif. Ainsi Benrahma a été préféré à Feghouli hors de forme. Belaïli décalé au centre derrière Bounedjah n’a pas sauvé sa CAN. Et que dire de Mahrez qui a été transparent tout au long de la compétition. Et quand les « stars » passent à côté de leurs matchs, rien n’est à espérer. Cette faillite offensive est même symbolisée par l’unique but marquée par les Verts. En effet, c’est le milieu Bendebka qui score sur une remise acrobatique de Mandi, défenseur central. Le polyvalent milieu de terrain d’Al-Fateh vient pourtant à peine d’entrer dans ce groupe qui a visiblement manqué de fraicheur.

Trop peu, trop tard !

La Côte d’Ivoire a dominé la rencontre d’abord tactiquement puis dans l’envie. Le talent a aussi parlé sur le terrain à l’image d’un Kessié, homme du match. Même si le 4ème but est finalement hors-jeu, les Éléphants n’ont pas fait dans le détail. Éliminés dans la course à la qualification à la Coupe du Monde 2022, ils prennent leur revanche du ¼ de finale de la CAN 2019. “On avait un contentieux à régler avec les Algériens, concédait Franck Kessié après la rencontre. Notre objectif était de les éliminer ce soir”. Mission accomplie.

brahimi boulaya tete baisse defaite can 2021

Le réveil tardif des Verts, grâce aux entrées de Bendebka, Boulaya, Brahimi ou encore Benayada, n’a pas suffi. C’était trop peu, trop tard et c’est de loin la meilleure équipe qui a gagné. Les Verts avaient besoin de fraicheur dans la fournaise du Japoma, mais Belmadi avait fait confiance au groupe champion d’Afrique. Il faudra revenir sur le choix du groupe ou encore de la préparation, mais l’heure n’est pas encore au bilan.

Après la débâcle de Ziguinchor, la faillite de Douala !

Les plus jeunes n’ont pas connu le fiasco des Verts à Ziguinchor en 1992. En effet l’équipe Championne d’Afrique 1990 était aussi sorti au 1er tour. En Casamance, l’Algérie avait perdu 3-0 face à la Côte d’Ivoire (déjà) avant de faire un nul 1-1 face au Congo. Mais à l’époque les Verts sont sortis d’une compétition qui se jouait à 12…. Ainsi les nouvelles générations connaitront la faillite de Douala où la 3ème nation africaine, championne d’Afrique en titre, a réussi l’exploit d’être éliminé d’une compétition à 24…

Perdre une rencontre de football n’est pas inédit. Perdre deux rencontres sur trois, en phase finale, est dur à avaler. Pour les joueurs d’abord, pour le staff technique et enfin les supporters. Mais il faut savoir perdre pour vite rebondir. Il faut comprendre et accepter la sentence du terrain. Savoir perdre c’est reconnaitre la force de l’adversaire, c’est comprendre les failles, le manque de cohésion du groupe. L’analyse minutieuse de cette CAN doit permettre d’aborder sereinement (c’est le mot) les deux matchs qualificatifs à la Coupe du Monde 2022 qui arrivent vite. Il faut se remobiliser.

L’après-match difficile pour les Algériens :

1440

Emission Web




Tendance

Copyright © 2023 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.