Nous contacter

A La Une

Conflit FAF/MJS: Zetchi sauvé par le remaniement ministériel ?

Publié

le

tebboune zetchi president

La candidature de Kheireddine Zetchi aux prochaines élections de la FAF (mars-avril) reste suspendue au remaniement ministériel annoncé dans les toutes prochaines heures par le Président de la République Abdelmadjid Tebboune. Le maintien de l’actuel MJS, Sid-Ali Khaldi, signifiera purement et simplement la fin pour l’actuel président de l’instance fédérale et son bureau.

Le temps est comme figé à la FAF. Alors que l’actuel MJS, Sid-Ali Khaldi, a fermé toutes les portes à une possible modification des statuts de la FAF, Kheireddine Zetchi commence à entrevoir une lueur d’espoir dans le remaniement ministériel qu’on annonce pour les toutes prochaines heures et qui pourrait éventuellement toucher le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

En effet, un éventuel départ de Sid-Ali Khaldi, farouche opposant au projet d’amendement des lois de la FAF, desserrerait de facto l’étau sur Kheireddine Zetchi et son bureau et laisserait entrevoir une possibilité de relancer le dialogue et, le cas échéant, laisserait la place à un compromis. Chose inexécutable avec Sid-Ali Khaldi aux commandes du MJS.

Avec Khaldi, Zetchi est un président fini !

Il faut dire que le niet catégorique très contestable opposé par les autorités algériennes à la venue de Gianni Infantino a fragilisé un peu plus Kheireddine Zetchi et a exacerbé son conflit avec la tutelle. Cette décision brusque sonne en effet comme un désaveu pur et simple pour le président de la Fédération qui ne voit pas d’autre échappatoire à cette impasse qu’un changement à la tête du ministère de la Jeunesse et des Sports.

C’est la condition sine qua non à sa candidature aux prochaines élections de la FAF. Car avec Sid-Ali Khaldi encore à la tête du MJS, il est certain que Zetchi ne se représentera pas lui qui entretient le mystère même avec ses plus proches collaborateurs. Du coup, à la FAF, on attend avec impatience les résultats du prochain remaniement ministériel qui devrait être annoncé dans les toutes prochaines heures. Le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a en effet annoncé ce jeudi un remaniement ministériel « dans les quarante-huit heures maximum« , soulignant que « ce remaniement concernera des secteurs qui enregistrent des déficits dans leur gestion, ressentis par les citoyens et nous-mêmes« . Le sport pourrait ainsi être concerné par ce lifting gouvernemental que certains annoncent très léger dans un premier temps alors que d’autres sources indiquent que le nouveau gouvernement serait connu seulement après les élections de l’APN prévues le 18 mai, selon la constitution.

En attendant, on joue la montre du côté de la FAF où d’aucuns estiment que le maintien de Khaldi sonnera tristement la fin de Zetchi. A moins que ce dernier ne décide de tenter un passage en force en allant vers une assemblée générale extraordinaire pour avaliser les nouveaux statuts sans l’aval du MJS.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.