Nous contacter

Actualités

Coupe de la Confédération CAF: La JS Saoura victime d’un complot?

Publié

le

zerouati jss saoura reunion presidents clubs

La JS Saoura a vu son aventure en Coupe de la Confédération CAF tourner court. En effet, les Algériens, tenus en échec pour l’acte II (0-0), n’ont pas pu refaire le retard accusé après la défaite (1-0) lors du 2e tour préliminaire “aller” chez le SC Gagnoa (Côte d’Ivoire). Cette élimination a été entachée de décisions arbitrales contestables du Libyen Moataz Al-Shalmani. Aussi, préalablement, il y avait une véritable cacophonie autour de la domiciliation de la partie. Tout est réuni pour nourrir la thèse du complot.

Mohamed Zerouati, président de la JS Saoura, ne risque pas de se taire. Et il aura complètement raison de ne pas le faire. La formation de Béchar a été victime d’un arbitrage qu’on peut qualifier de catastrophique à ce niveau. Le referee Moataz Al-Shalmani est dans le l’œil du cyclone.

Deux buts valables refusés et une “magouille” de domiciliation 

En effet, le fils d’Abdelhakim Al-Shalmani, président de l’Union Nord Africaine de football (UNAF), a refusé deux buts pour hors-jeu (dont un sûrement inexistant) et n’a pas compté la réalisation dans le temps additionnel alors que la balle a franchi la ligne après avoir ricoché sous la transversale. C’était la dernière tentative des Bécharis qui pouvaient rester en vie.

Tout était contre la JS Saoura ce samedi. Mais dans les jours ayant précédé cette seconde manche aussi. Dans un premier temps, l’empoignade avec les Ivoiriens devait se jouer au Nouveau stade d’Oran. Mais la Fédération algérienne de football (FAF) et la CAF ont décidé de “préserver” l’enceinte oranaise pour le CHAN-2022 en déplaçant le duel au stade de Rouiba (Alger). Cependant, ce n’était pas tout puisque 48 heures avant l’explication, alors que les Saouris étaient à El-Bahia, ils apprenaient qu’ils joueront au stade 8 mai 1945 (Sétif).

Et la FAF a laissé faire sans défendre le représentant algérien dans ce tournoi. Le résultat est sous nos yeux: la JSS a été volée à domicile. Sans que personne ne s’en scandalise. Est-ce que Zerouati, qui dénonce toujours les pratiques dans la haute sphère footballistique du pays, dérange? On est enclin à répondre par un oui. Un grand OUI.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.