Nous contacter

Equipe Nationale

COVID-19/Scandale à la Lazio: Fares privé du stage de l’EN ?

Publié

le

Mohamed Fares UEFA Champions League Baghdad Bounedjah RMC Sport

Ce n’est qu’une probabilité. Mais elle est à considérer. Selon les informations de la presse italienne, l’ensemble de l’effectif de la Lazio Roma devra rejoindre le Formello, centre sportif du club, et y rester jusqu’à la fin de l’enquête lancée après l’affaire des tests COVID-19 contradictoires dont fait objet la formation Laziale. Si cela prend du temps, Mohamed Fares pourrait devoir faire l’impasse sur le stage de novembre avec l’équipe nationale et la double-confrontation contre le Zimbabwe (12 et 16 du mois) pour le compte des éliminatoires de la CAN-2021.

Cet après-midi (12h30), les Romains, avec le Fennec dans le onze de départ, animent le choc face à la Juventus Turin. Cette explication se tiendra sans le trio Ciro Immobile, Lucas Leiva et Thomas Strakosha qui sont au cœur d’une affaire de tests PCR suspicieux. En effet, les joueurs cités plus haut ont été testés à plusieurs reprises négatifs lors de leurs tests internes, mais positifs pour l’UEFA.

Leur déplacement en Russie pour jouer face au Zenit Saint-Pétersbourg a fait couler beaucoup d’encre en étant considéré comme une enfreinte au protocole sanitaire mis en place par les autorités italiennes ainsi que celui de l’instance européenne de football pour la Ligue des Champions. En effet, le laboratoire Futura Diagnostica à Avellino avait indiqué que les échantillons d’Immobile, Leiva et Strakosha étaient négatifs alors que ces mêmes écouvillons de PCR comportaient bien des anticorps de la COVID-19 selon le Campus biomédical de Rome. Ce qui veut dire que les concernés sont contaminés.

Autorisation requise

En tout cas, l’affaire prend de telles proportions que le président des Biancocelesti, Claudio Lotito,  a voulu montrer sa bonne volonté et son envie de collaborer avec les autorités de son pays en prévoyant d’isoler tout l’effectif au terme de la rencontre contre la Juve. Et ce, jusqu’à ce que les enquêteurs rassemblent les éléments nécessaires pour pouvoir prendre les sanctions qui s’imposeraient allant d’une amende jusqu’à l’éventualité d’être exclu de la C1 et rétrogradation en Serie B pour faute grave (mise de la vie d’autrui en danger).

On ne sait donc pas combien durera cette investigation et ce confinement improvisé. A partir de là, les internationaux auront besoin de dérogation pour quitter le territoire transalpin. Fares pourrait voir son arrivée en Algérie retardée voire tout bonnement annulée pour des raisons médico-judiciaires. Wait & see.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.