Nous contacter

Andy Delort : « Je ne remercierai jamais assez Carl Medjani »

Publié

le

medjani ajaccio delort

Joueur du Toulouse FC, passé par le Mexique, Andy Delort est revenu dans les colonnes de L’Equipe sur ses débuts dans le football professionnel, en Ligue 2 à l’AC Ajaccio (2010-2011), où des personnes ont été décisives dans son éclosion au haut niveau : « Que ce soit Carl Medjani ou Olivier Pantaloni, ce sont des personnes que je ne remercierai jamais assez. J’ai eu des moments difficiles dans ma vie, oui. Et à cette époque-là, je n’étais pas sérieux, je me battais, je faisais des conneries. Carl a toujours été là. Au début, je n’avais pas trop d’argent, il me faisait des courses. C’est quelqu’un d’extraordinaire. Il a toujours cru en moi. Il y a des périodes où, même moi, je ne pensais pas y arriver. Lui me disait : « Andy, tu vas voir la carrière que tu vas faire si tu changes. » Il me le répétait sans cesse mais jamais je ne le faisais. Je ne faisais pas attention à ce que je mangeais, aux sorties, je ne dormais pas beaucoup. Aujourd’hui, je suis pire que lui. Je mange au Grand Frais, je suis le premier à l’entraînement, je montre l’exemple à tout le monde. Je suis à deux cents pour cent footballeur professionnel. Et je regrette les années que j’ai gâchées.«

Publicité




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.