Nous contacter

CAN 2019 : l’UNAF met la pression en faveur du Maroc

Publié

le

Au cours d’une réunion de l’assemblée générale regroupant tous ses membres ce lundi à Rabat, l’UNAF a annoncé son intention de mettre la pression à la CAF pour délocaliser la CAN 2019 au Maroc et décharger ainsi le Cameroun qui n’offre pas toutes les garanties d’accueil.



Alors que la CAF pourrait se prononcer définitivement cette semaine sur l’épineux dossier de la délocalisation de la CAN 2019 prévue au Cameroun en juin prochain, l’Union Nord Africaine de Football (UNAF) a décidé de saisir la CAF par courrier pour réclamer un strict respect du cahier des charges pour une organisation parfaite de la CAN 2019. Une manière de mettre la pression à la CAF pour attribuer la compétition au Maroc qui use de tous les coups pour « recevoir » la CAN.

Jouant sur la carte des joueurs professionnels évoluant dans les meilleurs conditions en Europe, le SG de l’UNAF, le Tunisien Mahmoud El Hamami,  a confirmé les intentions de l’instance nord-africaine de retirer la compétition continentale au Cameroun. « Les membres de l’UNAF ont insisté lors de la réunion sur les conditions d’organisation de cette CAN, on va écrire à la CAF et exiger le respect du cahier des charges, on a des joueurs de qualité qui jouent dans de grands championnats européens, on se doit de leur préparer les meilleures conditions et le meilleur environnement sur place, que ce soit des hôtels, des stades d’entraînement conformes aux exigences, il nous faut une organisation infaillible », a déclaré le dirigeant tunisien qui plaide pour une délocalisation de la CAN au Maroc.

Ne souhaitant pas créer un incident diplomatique avec le Cameroun, le président de la Fédération marocaine, Fouzi Lekjaa, a réitéré un soutien de façade à son homologue camerounais : « Je l’ai dis à Marrakech et je le dirais à Accra, le Maroc était toujours aux côtés du Cameroun compte tenu des relations politiques et sportives entre nos deux pays et il sera toujours à ses côtés pour organiser une Coupe d’Afrique d’envergure » a expliqué le dirigeant marocain tout en ouvrant en coulisse auprès de la CAF, dont il est membre du comité exécutif, pour récupérer l’organisation de la CAN 2019.

Précisons que l’Algérie n’a pris aucune position officielle sur ce dossier mais à travers la position de l’UNAF, la FAF semble soutenir la démarche de retirer la compétition au Cameroun afin de l’attribuer au Maroc. C’est désormais à la CAF de se prononcer sur ce dossier qui traine depuis de longs mois mais tout porte à croire que la grande messe africaine se déroulera en juin prochain chez nos voisins marocains.

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.